Arte Magazine n°7 8 fév 2020
Arte Magazine n°7 8 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de 8 fév 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Goulag, une histoire soviétique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 10 février ARTE MAG N°7. LE PROGRAMME DU 8 AU 14 FÉVRIER 2020 16 5.00 M LA «NEUVIÈME» DE BEETHOVEN Une symphonie universelle Documentaire 6.35 M PHILOSOPHIE La rupture, un mal pour un bien ? Magazine 7.05 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.10 LM GEO REPORTAGE Venezuela, chasseurs de mygales Reportage 7.55 M L’EUROPE AU FIL DE L’EAU De la Camargue à l’Ardèche Série documentaire 8.40 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.20 L ER GEO REPORTAGE Les vautours sont de retour ; Pour l’amour des oiseaux Reportage a 11.10 M LA RENAISSANCE DES AMAZONES MAROCAINES Documentaire 12.05 M LES NOUVEAUX ENVAHISSEURS Chacal doré, chien viverrin et raton laveur Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL a a 13.00 ARTE REGARDS Un vendeur de boissons prend son bâton de pèlerin Reportage 13.30 AILLEURS EN EUROPE 13.35 M CŒUR DE PIERRE Téléfilm .c, 15.35 ER LAOS, LES SIRÈNES DU TOURISME Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Centrales nucléaires Magazine 17.45 E RITUELS DU MONDE Amazonie  : devenir un homme Série documentaire 18.10 L ER AUX PORTES DE LA MER Vancouver Série documentaire 18.55 LES NOUVEAUX SANCTUAIRES DE LA NATURE Toronto Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 ER TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Margaret Thatcher Série d’animation 20.55 L’ŒUVRE DE DIEU, LA PART DU DIABLE Film 23.00 DE NOCTURAMA Film 1.05 E LA MER DU MILIEU Documentaire 2.20 L R MADAME TYSON La reine des arènes Documentaire 3.45 M ARTE REGARDS Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Date de disponibilité en avant-première Multidiffusion Rediffusion Disponibilité en ligne Versions linguistiques disponibles Date de fin de replay 20.55 Cinéma L’œuvre de Dieu, la part du Diable Dans les années 1940, un jeune orphelin fait l’apprentissage de la vie, de ses merveilles et de ses monstruosités. Avec Tobey Maguire et Charlize Theron, Lasse Hallström adapte John Irving et signe un émouvant récit initiatique. En Nouvelle-Angleterre, l’orphelinat que dirige le bienveillant docteur Wilbur Larch est un havre de paix pour une poignée d’enfants abandonnés par leur famille. Le médecin, qui pratique également des avortements clandestins, s’est pris d’affection pour Homer Wells, l’un de ces laissés-pour-compte, qu’il a pris comme assistant et auquel il a transmis son savoir médical. En 1943, lorsque Candy et Wally viennent solliciter Wilbur Larch pour une interruption de grossesse, Homer se rapproche des deux jeunes gens. Lorsque le couple quitte l’établissement, Homer décide de les suivre et de mener, enfin, sa propre vie... FRISSON DE LA LIBERTÉ Après avoir grandi dans un cocon protecteur, Homer Wells découvre le frisson de la liberté, la beauté de la nature, l’amitié et les premiers émois amoureux. Partageant le rude travail des saisonniers noirs employés dans une pommeraie, il est aussi confronté aux parts les plus sombres de l’humanité  : la ségrégation raciale, le mensonge, la trahison, l’inceste... Dans cette adaptation pour l’écran que fait John Irving de son roman éponyme à succès, le réalisateur suédois Lasse Hallström (Le chocolat) réunit deux futures stars du cinéma américain  : Tobey Maguire, bientôt auréolé du succès planétaire de la trilogie Spider-Man de Sam Raimi, et Charlize Theron, oscarisée cinq ans plus tard pour son rôle dans Monster de Patty Jenkins. Nommé en 2000 dans huit catégories aux Oscars (dont meilleurs film, réalisateur, montage, décor et musique), L’œuvre de Dieu, la part du Diable a reçu deux statuettes, l’une pour le scénario et l’autre pour la meilleure intreprétation dans un second rôle, décernée au Britannique Michael Caine, pygmalion humaniste et tourmenté d’un émouvant récit initiatique. Meilleurs acteur dans un second rôle (Michael Caine) et adaptation (John Irving), Oscars 2000 (The Cider House Rules) Film de Lasse Hallström (États-Unis, 1999, 2h, VF/VOSTF) - Scénario  : John Irving, d’après son roman éponyme - Avec  : Tobey Maguire (Homer Wells), Michael Caine (le docteur Wilbur Larch), Charlize Theron (Candy Kendall), Delroy Lindo (M. Rose), Paul Rudd (Wally Worthington), Jane Alexander (Edna), Kieran Culkin (Buster) Production  : Film Colony, Miramax 16/2 I
CAROLE BETHUEL/RECTANGLE PRODUCTIONS – WILD BUNCH – PANDORA FILM PRODUKTION 23.00 Cinéma Nocturama Un groupe de jeunes passent à l’action violente dans les rues de la capitale. Par Bertrand Bonello, le portrait d’une jeunesse révoltée avec Finnegan Oldfield. Issus de milieux différents, David, Greg, Yacine, Sabrina, André, Omar et Sarah n’ont en commun que leur jeunesse et leur révolte rageuse contre un monde qu’ils jugent injuste. Selon une mécanique minutieusement réglée, ils se préparent à l’action violente aux quatre coins de Paris. Leurs cibles sont hautement symboliques  : une banque internationale, la statue de Jeanne d’Arc, le ministère de l’Intérieur, la place de la Bourse... HALLALI Des préparatifs de leurs actes terroristes, entre métros et parkings, mis en scène comme un braquage dans un thriller, jusqu’à l’hallali consumériste auquel finissent par succomber les jeunes activistes dans un grand magasin, Bertrand Bonello (L’Apollonide – Souvenirs de la maison close) ausculte le désarroi d’une jeunesse en guerre contre la toutepuissance de la société mercantile. Mais plutôt que de seulement dénoncer l’aliénation matérialiste, le cinéaste interroge le sens de l’action politique, ses conséquences et ses limites. Écrit en 2011, et interprété par de jeunes acteurs non professionnels, dont le cinéaste filme les corps en mouvement avec sensualité, Nocturama brosse, en trois actes, tout à la fois poétiques et tragiques, le portrait d’une jeunesse révoltée et finalement piégée par le système qu’elle condamne. Swannd’or de la révélation masculine (Rabah Naït Oufella), Cabourg 2017 Lire page 4 Film de Bertrand Bonello (France/Belgique, 2016, 2h05mn) - Scénario  : Bertrand Bonello - Avec  : Finnegan Oldfield (David), Vincent Rottiers (Greg), Hamza Meziani (Yacine), Manal Issa (Sabrina), Martin Petit-Guyot (André), Jamil McCraven (Mika), Rabah Naït Oufella (Omar), Laure Valentinelli (Sarah), Ilias Le Doré (Samir) - Coproduction  : ARTE France Cinéma, WDR/ARTE, Rectangle Productions, Wild Bunch, Pandora Film, Scope Pictures, My New Picture M 16/2 1.05 La lucarne La mer du milieu Par un audacieux montage d’images collectées sur le Web, un voyage personnel sur les rives de la Méditerranée. Mécanique et circulaire, le mouvement d’une caméra de surveillance dévoile lentement un port de plaisance. À l’horizon, à travers l’écran, un voilier ; alentour, des promeneurs sur une plage. Plus tard, un baigneur fauché par une vague, un yacht de luxe à quai, des forêts de transats, de parasols ou de camping-cars. En voix off, un petit garçon s’inquiète  : «Qui va aller voir ça au cinéma, papa ? » «Les gens qui aiment voyager», rassure le père vidéaste, ancien assistant réalisateur d’André S. Labarthe auquel le film est dédié. Route maritime où croisent des porte-conteneurs, pôle d’attraction des estivants et des flâneurs, frontière tragique entre le Sud et le Nord où sombrent des migrants, La mer du milieu est ponctuée des interrogations et des réminiscences de l’écrivaine et poétesse Nathalie Quintane (Les enfants vont bien), amie du réalisateur. SENSORIEL Du port de Marseille à la promenade des Anglais, de Gibraltar d’où surgit par association d’idées le magnifié ciel bleu de l’Algérie, à La Ciotat où les frères Lumière inventèrent un art nouveau, de la Syrie où des femmes appellent face à une webcam à «la chute du clan Assad», à l’envol de parapentistes, Jean-Marc Chapoulie enchâsse un chapelet d’images mises en ligne sur le Web et collectées deux ans durant, entre 2016 et 2018, dans un audacieux collage, visuel et sensoriel, d’où émergent réflexions, souvenirs et émotions. Grand prix de la compétition française, FIDMarseille 2019 Documentaire de Jean-Marc Chapoulie, en collaboration avec Nathalie Quintane (France, 2019, 1h13mn) - Coproduction  : Baldanders Films, en association avec ARTE France - La lucarne MM 3/2 9/4 BALDANDERSFILMS lundi 10 février ARTE MAG N°7. LE PROGRAMME DU 8 AU 14 FÉVRIER 2020 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :