Arte Magazine n°7 12 fév 2000
Arte Magazine n°7 12 fév 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de 12 fév 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : L'amour mixte, une histoire d'amour en Amérique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
v en d redi 18 février 22.20 Gay et pas froid aux yeux Centenaire du mouvement homosexuel Signé Rosa von Praunheim, figure d’Act Up en Allemagne, ce film rend hommage aux pionniers de la cause homosexuelle et retrace les étapes d’une lutte qui s’est prolongée tout au long du XX e s i è c le. Il et il, elle et lui, elle et elle… La « divine » Ovo Maltine et quelques figurants racontent l’histoire de l’homosexualité. Documentaire de Rosa von Praunheim (Allemagne, 1997-1h30mn) HR (Rediffusion du 6 février 1998) En 1897, le Dr Magnus Hirschfeld*, sexologue, fonde le Comité scientifique et h u m a n i t ai re pour s’opposer à l’article 175 du Code pénal allemand qui réprime l’homosexualité – un article qui n’est d’ailleurs abrogé intégralement qu’en 1994. Après la Première Guerre mondiale, Berlin devient le haut lieu des amours homosexuelles. Mais après l’assassinat de Röhm, chef des SA et homosexuel notoire, la répression des nazis s’abat sur la communauté « rose ». Plus de 50 000 procès ont lieu et 15 000 homosexuels meurent dans les camps de concentration. L’Allemagne du miracle économique continue de poursuivre les homosexuels : 50 000 nouveaux procès ont lieu jusqu’en 1969. Après un assouplissement de l’article 175 et quelques années de répit, un nouveau malheur frappe les milieux homosexuels : le sida. Dans d’autres parties du monde, les homosexuels subissent une répression féroce : condamnations à mort en Arabie Saoudite et en Iran, exécutions de travestis par les « escadrons de la mort » au Brésil, etc. Aussi, beaucoup ont les yeux tournés vers San Francisco. Là-bas, gays et lesbiennes constituent des groupes de pression importants qui revendiquent, entre autres, le droit de fonder une famille. Tandis que les transsexuels tentent de redéfinir la répart i t i on des rôles entre le féminin et le masculin, les communautés homosexuelles se mobilisent un peu partout pour faire accepter leur droit à la diff é rence. Le mouvement qu e e r entend rassembler tous ceux qui veulent vivre et aimer autrement. * Le bon docteur Hirschfeld apparaît aux côtés de Conrad Veidt dans le film Différent des autres, de Richard Oswald (1919), qu’ARTE diffuse jeudi 10 février. Rosa von Praunheim Documentariste, provocateur public et défenseur de la cause homosexuelle, Rosa von Praunheim est une figure du mouvement Act Up en Allemagne. Il est notamment l’auteur de la Thema « Tr a n s s e x u e l s, d’un corps à l’autre », diffusée sur ARTE en juin 1996.
23.50 Cinéma Le jour où le silence est mort (El día que murio el silencio) Film de Paolo Agazzi (Bolivie, 1998-1h48mn) - VOSTF Scénario : Guillermo Aguirre, Paolo Agazzi Avec : Dario Grandinetti (Abelardo), Gustavo Angarita (Oscar), Elias Serrano (Ruperto), Norma Merlo (Amelia), Guillermo Granda (José), Maria Laura Garcia (Celeste), Blanca Morrisson (Celina), David Mondaca (Gastón) Réalisation : Paolo Agazzi Photographie : Livio Delgado, Guillermo Medrano Musique : Sergio Prudencio Production : Martin Proctor ZDF Inédit en France L’amour et la modernité sèment la pagaille dans une petite ville des Andes. Une comédie satirique inédite en France. Villaserena, dans les Andes boliviennes. Un jour, une troupe de théâtre ambulante vient donner un spectacle. Aussitôt, c’en est fait de la sérénité de la petite ville : Celina, épouse de Ruperto, le plus riche notable de la cité, tombe follement amoureuse de Gastón, l’acteur principal. Surpris en flagrant délit, les amants sont chassés par la communauté. La paix revient, mais quelques années plus tard, un cert ai n Abelardo vient proposer de créer une radio Céleste, à la beauté troublante (Maria Laura Garcia). locale. Faute d’électricité, elle fonctionnera avec un générateur. Petit à petit, le programme prend forme : Radio Nobleza passe des disques à la demande et donne des nouvelles de la vie locale. Mais ce nouveau mode de communication menace bientôt la tranquillité de la bourg a d e : des conflits larvés et de vieilles rivalités éclatent soudain au grand jour. De plus, l’animateur radio a la mauvaise idée de s’amouracher de la belle Céleste, la fille de Celina… Les sixties en Bolivie Une comédie satirique et mélancolique qui décrit avec beaucoup de justesse la vie au quotidien dans une ville bolivienne des années 50-60 confrontée à l’arrivée de la civilisation moderne. Le jeu nuancé des acteurs, la beauté de la photographie et la douceur lancinante de la musique andine font du J our où le silence est mort un film à découvrir. Abelardo (Dario Grandinetti), l’homme par qui le scandale arrive. Cycle Amérique latine Cabeza de Vaca de Nicolas Echevarria mardi 1 er février à 21.40 Le temps des flamants roses de Ciro Cappellari vendredi 4 février à 23.50 La Carnada de Marianne Eyde vendredi 11 février à 23.15 Sur les traces des Incas documentaire de Hans-Peter Kochenrath et Peter H. Schröder vendredi 11 février à 00.55 Le jour où le silence est mort de Paolo Agazzi vendredi 18 février à 23.50 Tu ne mourras pas sans me dire où tu vas de Subiela Eliseo vendredi 25 février à 00.05



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :