Arte Magazine n°7 12 fév 2000
Arte Magazine n°7 12 fév 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de 12 fév 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : L'amour mixte, une histoire d'amour en Amérique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
m erc re d i16 février 19.00 Connaissance Pomodori La légende de la tomate talienne cumentaire de Gianfranco Pannone 19.45 ARTE Info 20.15 La vie en feuilleton Bonjour bébé ! (3). Mais que fait donc e Dr Schäfer ? 20.45 Les mercredis de l’histoire La jeunesse sous Hitler (2) Série documentaire e Peter Hartl et Anja Geist. Dévouement 21.40 Flash Bach Court métrage 21.45 Musica o-Yo Manspired by Bach. Sarabande Réalisation : Atom Egoyan 22.40 Musica Leopold Stokowski dirige Bach Réalisation : Arnulf Jörg Eggers 23.05 Profil illiam Kentridge Dessiner l’éphémère Documentaire de Maria Anna appeiner et Reinhard Wulf 23.55 La lucarne Berlin Cinéma ocumentaire de Samira Gloor-Fadel 01.45 À la recherche de la longitude (r) Documentaire de Peter Jones 02.40 Scénarios sur la drogue Quand j’étais petit, ar Arnaud Sélignac 03.00 Fin des programmes es horaires correspondentux codes PDC, auf indication contraire. 19.00 Connaissance Pomodori La légende de la tomate italienne Documentaire de Gianfranco Pannone (Italie, 1999-43mn) ZDF Mangée à toutes les sauces, en six lettres. Emblème de la cuisine italienne, la tomate a conquis les cuisines du monde entier. Avec la langue, la télévision et le football, la tomate est l’un des composants fondamentaux de l’identité italienne. Elle a d’abord conquis le sud du pays, puis toute la péninsule. On ne peut plus imaginer la cuisine italienne sans elle. En cageot, en tube ou en boîte, la tomate a conquis les c a s s e roles du monde entier. Le document ai re remonte la filière de ce fruit (non, ce n’est pas un légume !), depuis sa culture jusqu’à la fabrication des célèbres sauces. Il aborde les problèmes des petits pro du c- teurs, le rôle des intermé d i ai res, la crise entraînée par la surproduction et la concurrence avec les nouveaux pays producteurs. L’exemple de la société Mutti de Parme résume bien les enjeux : alors que l’entreprise se prépare à fêter ses 100 ans d’existence, Francesco, le fils, envisage de s’agrandir tandis que son père reste attaché à la tradition. Aujourd’hui encore, les familles du Mezzogiorno émigrées dans le N ord continuent de préparer la classique sauce tomate une fois l’an afin d’en faire provision pour les douze mois à venir. 20.15 Bonjour bébé ! (3) Feuilleton documentaire de Thomas Kufus et Arpad Bondy (Allemagne, 1999-26mn) ARTE G.E.I.E./SFB (Rediffusion du 31 mars 1999) La vie en feuilleton Cris, larmes de joie et femmes en blanc : une caméra a suivi le quotidien de la plus grande maternité d’Allemagne. Un feuilleton documentaire à suivre chaque soir à 20.15. 3. Mais que fait donc le Dr Schäfer ? A u j o urd’hui, on apprend à bien re s p i rer. F u t u res mères et apprentis pères suivent avec application les cours de préparation à l’accouchement. Pendant ce temps, Sabine continue de courir d’une salle à l’a u t re. De son côté, le Dr Schäfer doit résoudre un cas délicat : une future maman est atteinte du sida. Une césarienne pratiquée avec beaucoup de précaution doit réduire les risques pour le nouveau-né. Des personnages criants de vérité.
Série documentaire en cinq parties de Peter Hartl et Anja Geist (Allemagne, 1999-52mn) ZDF 20.45 La jeunesse sous Hitler (2) Dès le milieu des années 30, le régime nazi met en place un système d’embrigadement systématique de la jeunesse. Des archives inédites – films de propagande mais aussi privés – montrent comment une génération entière a été manipulée, trompée et sacrifiée par son Führer. Une nouvelle série par les auteurs des Complices d’Hitler, à suivre pendant cinq semaines. Cette série en cinq parties propose, pour la pre m i è re fois à la télévision, une approche exhaustive de l’histoire de la jeunesse à l’époque du national-socialisme. Elle retrace l’itinéraire des enfants et des adolescents conditionnés pour servir le système. Grâce à des archives inédites – souvent d’origine privée –, Guido Knoppet son équipe (auteurs de la série l e s Complices d’Hitler) montrent comment Hitler s’est assuré le contrôle de « sa » jeunesse par un endoctrinement systématique. D’anciens membres des Jeunesses hitlériennes et de la Ligue des jeunes filles allemandes (BDM) témoignent de ces années sombres ; d’autres racontent comment ils ont tenté de se soustraire à l’embrigadement – ce qui leur valut souvent d’être persécutés. 2. Dévouement Les jeunes Allemandes ont été entraînées dans la propagande nazie par l’intermédiaire du BDM (Ligue des jeunes filles allemandes). On leur a menti, on les a dre s- sées à obéir. Surtout, on les a conditionnées pour qu’elles re m p l i s s en t leur rôle de mère de futurs soldats. Av e c une très grande efficacité : nombre u s e s sont celles qui ont aujourd’hui encore du mal à faire la part des choses entre leurs souvenirs et les révélations de l’histoire. C ertaines y parviennent, mais cela leur fait terriblement mal de reconnaître qu’elles ont s ervi la mauvaise cause. Soixante ans après les faits, elles sont plus disposées à f ai re preuve de lucidité. Les femmes ne se sont encore jamais exprimées avec autant de sincérité sur leurs erreurs de jeunesse. Pour la pre m i è re fois, on appréhende clairement les mécanismes de l’emprise que le régime a eue sur elles. Ces jeunes filles qui portaient alors fièrement l’uniforme du BDM racontent ce qu’on leur apprenait sur la « théorie des races », ce qu’elles pensaient d’H i t l er, ce qu’elles attendaient de l’amour et, finalement, comment on les a exhortées à rejoindre les unités combattantes aux derniers jours de la guerre... « Chaque goutte d’eau creuse la pierre. Nous étions comme une pierre sur laquelle les gouttes d’eau ne cessaient de tomber, et avec le temps on avait fini par penser que tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes. » (Une ancienne adhérente de la Ligue des jeunes filles allemandes) Présenté par Alexandre Adler



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :