Arte Magazine n°6 5 fév 2000
Arte Magazine n°6 5 fév 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de 5 fév 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Comment vivrons-nour demain ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
v en d re d i11 février 19.00 racks Magazine musical 19.45 ARTE Info’émission d’actualité e la rédaction d’ARTE 20.15 Reportage Moy, l’enfant singe Réalisation : Véronique Baylet Philippe Chlous 20.45 Fiction La première fois éléfilm de Connie Walther 22.15 Scénarios sur la drogue es mots attendront Court métrage de Franck Chiche 22.20 Grand format Les indésirables Documentaire d’Adela Peeva 23.15 Cinéma La Carnada ilm de Marianne Eyde 00.55 Sur les traces des Incas Le cinéma des pays andins Documentaire de Hans-Peter Kochenrath et Peter H. Schröder 02.00 Le dessous des cartes (r) 02.10 Un bout de chemin (r) Court métrage de Franck Jaén 02.30 Scénarios sur la drogue ernière année Court métrage de Shoukroun t Journey 03.00 Fin des programmes es horaires correspondentux codes PDC, auf indication contraire. 19.00 Tracks Magazine musical Rédaction en chef : David Combe, Jean-Marc Barbieux (France, 1999-43mn) Coproduction : La Sept ARTE, Program 33 LA SEPTARTE ● No respect : la DV C’est pas cher, ça bouge tout le temps, mais ça fait vrai. Tr a c k s débranche les caméras digitales. ● Tribal : DJ’s En France, ils sont plus de 10 000 à caresser le vinyle et à scratcher comme des dieux. Rencontres avec les DJ’s à l’occasion du salon Mix Groove. ● Dream : Burning Spear E n t re Marcus Garvey et Bob Marley, Burning Spear développe depuis trente ans son reggae militant et chaleureux. ● Vibration : art automatique Musique classique, romans et discours peuvent être générés automatiquement par ordinateur : l’art automatique se passe de l’homme et de son génie. ● Clip : Saïan Supa Crew « Raz de marée ». ● Backstage : Conscious Music De l’explosion à New York des très françaises Nubians aux clips de Passi, des États-Unis à la France, toute une génération issue du rap dit non au gangsta et part à la recherche de ses racines. ● Future : zone de gratuité Et si on se libérait de l’argent roi ? Tr a c k s est parti en voyage dans les zones libérées du commerce. Et ça marche pas si mal ! ● Live : Stereolab Dans le vaste laboratoire de Stereolab, les musiciens se livrent à des expériences moins anodines qu’on pourrait le cro i re. La preuve sur la scène du Café de la danse, à Paris. 20.15 Reportage Moy, l’enfant singe Réalisation : Véronique Bayle et Philippe Chlous (2000-26mn) Production : ARTE, VM Production ARTE G.E.I.E. L’incroyable histoire de Moy, petit T h a ï abandonné par sa mère et élevé par une famille de macaques. À 200 kilomètres au nord de Bangkok, dans la petite ville de Lop Bury. Ici, comme dans toute la Thaïlande, les enfants sont légion (34% de la population a moins de quinze ans). On connaît les histoires d’abandons d’enfants, de réseaux de prostitution et de traites en tout genre. On connaît moins l’hist o i re de Moy, fils de Jame, sa mère macaque. Moy a 15 ans, il en paraît à peine 13. Son histoire a commencé comme celle de beaucoup d’autres enfants thaïs. Il avait 5 ans quand son père est mort. Sa mère a d i s p a ru un matin, le laissant dans la rue. Après une journée passée à errer dans Lop B u ry, il s’est endormi sur les marches d’un temple. Il s’est réveillé au milieu des singes qui l’entouraient, le touchaient, le care s- saient. Il s’était trouvé une nouvelle famille. Jame est la matriarche respectée du clan, celle qui a pris l’enfant sous sa pro t e c t i on. Moy a grandi là. Il communique parf ai t e- ment par signes avec sa famille de primates. L’h i s t o i re relève presque du conte de fées. Avec quelques bémols : l’enfant est faible et sa situation, tant sanitaire que sociale, est précaire. À Lop Bury, en dehors du gardien et des moines, peu de gens s’en préoccupent… Une chanteuse française, un groupe anglais injustement méconnu : découvrez la pop électronique et neuve de Stereolab.
20.45 La première fois Fili, quinze ans, rêve de re n c on t rer Johnny Depp, mais croit compre n d re que la star n’aime que les femmes expérimentées. La jeune fille décide de trouver un homme qui lui fera perd re sa virginité. Une jolie chronique du monde doux de l’adolescence où rêve et réalité ne cessent de s’interpénétrer. (Das erste Mal) Téléfilm de Connie Walther (Allemagne, 1996-1h29mn) - VF Scénario : Connie Walther, Anke Schenkluhn Avec Lavinia Wilson, (Fili), Eva Haßmann(Nina), Benno Fürman (Ike), Anne Kasprik (Helga), Hannes Jaenicke (George), Oriana Schrage (Becky), Andreas Herder (Johnny) Photographie : Peter Nix Son : Karin Klein Montage : Carola Hülsebus Production : SWR, WDR, MDR, DFFB SWR Fili, 15 ans, est une fan de l’acteur américain Johnny Depp. Certes, elle ne l’a jamais rencontré, mais elle est sûre que Johnny et elle sont faits l’un pour l’autre. Elle économise donc farouchement pour se payer l’avion qui l’emmènera à Los Angeles. Mais il y a un hic : d’après ce qu’elle a entendu d i re, la vedette ne s’intéresse qu’aux femmes expérimentées. Et elle est encore v i erge ! Il ne lui reste plus qu’à collectionner les expériences sexuelles avec un autre mâle. Mais la quête d’un initiateur approprié s’avère plus difficile et aussi plus épineuse que prévue… Graine de star Mélodrame touchant qui évoque le rapport des ados et de leurs idoles, la Première fois analyse ce phénomène avec une précision quasiment documentaire. Fili est l’incarna- tion typique de ces jeunes filles en pleine puberté qui ne vivent plus qu’à travers une s t ar. La réalisatrice a parfaitement su montrer comment la jeune fille prend progressivement conscience de la naïveté de son rêve. Jusqu’à ce qu’un homme en chair et en os prenne la place de son fantasme obsédant. Très chaleureusement accueilli par la critique et le public, le premier film de Connie Walther – qui a depuis réalisé un second long métrage, le Principal, c’est de v i v re, diffusé sur ARTE dans la soirée Thema « Le cancer- Vi v re comme avant ? » le 3 février dernier – est re m arquable de sensibilité et d’humour. Quand ? Avec qui ? Les confessions d’une enfant du siècle (Lavinia Wilson dans le rôle de Fili).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :