Arte Magazine n°51 14 déc 2019
Arte Magazine n°51 14 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de 14 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : main basse sur l'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 20 décembre ARTE MAG N°51. LE PROGRAMME DU 14 AU 20 DÉCEMBRE 2019 24 5.00 R FORTITUDE (12) Série 6.00 EM LE DESSOUS DES CARTES Alimentation  : la mondialisation dans nos assiettes ? Magazine 6.15 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 EM GEO REPORTAGE La harpie féroce, le plus puissant rapace du monde Reportage 8.00 R LA TRAVERSÉE DE L’AMÉRIQUE DU SUD EN AUTOCAR La traversée du désert jusqu’à Lima Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M 1979, L’ANNÉE QUI A CHANGÉ LE MONDE Documentaire 11.20 M DANS LE SUD DE LA TOSCANE De San Gimignano à la Maremme Documentaire 12.05 R LE VENTRE DE PALERME Le marché de Ballaro Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.30 AILLEURS EN EUROPE 13.35 LDM L’ÉVEIL Film 15.35 EM LA GRANDE MURAILLE DE CHINE VUE DU CIEL Documentaire 16.30 ER INVITATION AU VOYAGE Émission Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande 17.05 XENIUS Sapins  : la magie de Noël à quel prix ? Magazine 17.35 R AUX CONFINS DU MONDE Espagne Série documentaire 18.05 UN RÊVE D’ÎLES La Crète à vélo Série documentaire 19.00 M LES PARADIS NATURELS DE SCANDINAVIE Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 ER A MUSÉE VOUS, A MUSÉE MOI « Arlequin et Pierrot » – Prise de bec Série 20.55 D THE LION WOMAN Film 22.55 L R DISCO EUROPE EXPRESS Documentaire 23.45 QUINCY JONES SYMPHONIQUE Concert 1.05 TRACKS Quelle horreur ! Magazine 1.55 L R DANS LES ENTRAILLES DE LA HAMMER Petite histoire des grands monstres du cinéma Documentaire 2.50 EM VOYAGE AUX AMÉRIQUES Équateur  : les autochtones face aux magnats du pétrole Série documentaire 3.15 M ARTE JOURNAL 3.40 M ARTE REGARDS Les glaneurs de déchets en Roumanie Magazine Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première 20.55 Fiction The Lion Woman Dans la Norvège du début du siècle, un couple donne naissance à une petite fille recouverte de poils. Poussée par sa détermination, cette virtuose des mathématiques va lutter pour trouver sa place dans la société. NFP/FILMWELT En 1912, en Norvège, Eva naît avec une anomalie génétique  : son corps est recouvert de poils. Sa mère étant morte en couches, son père, Gustav, tente de protéger la petite fille comme il peut  : il ne la laisse pas sortir de chez eux afin de la soustraire au regard des autres. Eva grandit ainsi, entourée par l’amour de son père et de sa nourrice, mais finit par se sentir oppressée dans cet espace confiné. Aspirant à découvrir le monde extérieur, l’adolescente déterminée, qui a développé un don pour les mathématiques, va alors faire face aux autres et aux réactions blessantes que son apparence pourrait susciter. ODE À LA PERSÉVÉRANCE Avec cette adaptation cinématographique du livre éponyme d’Erik Fosnes Hansen, la Norvégienne Vibeke Idsoe signe un film poignant qui aborde le thème de la différence, mais aussi celui de l’attachement entre un père et sa fille  : bouleversé par l’apparence du bébé, Gustav avait d’abord rejeté son enfant, avant de développer un amour profond et protecteur. Talentueusement interprété par les actrices Aurora Lindseth-Lokka, Mathilde Thomine Stormet Ida Ursin- Holm respectivement à l’âge de 7, 14 et 23 ans, le personnage d’Eva est une ode à la persévérance. (Lovekvinnen) Film de Vibeke Idsoe (Allemagne, Norvège, 2016, 1h53mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Vibeke Idsoe Avec  : Aurora Lindseth-Lokka (Eva, 7 ans), Mathilde Thomine Storm(Eva, 14 ans), Ida Ursin-Holm (Eva, 23 ans), Rolf Lassgard (Gustav), Kjersti Tveteras (Hanna), Karen-Lise Mynster (madame Birgerson) - Production  : Filmkameratene, Gifted Films West, Nordisk Film, MMC Movies Köln, The Post Republic Hamburg, SF Studios 28/12
22.55 Pop culture Disco Europe express L’Europe, mère des plus grands titres disco ? Entre archives joyeusement kitsch et expertises musicales, une plongée au sein d’un mouvement qui fit se trémousser la planète entière. S’il est connu que le disco trouve son origine dans la musique noire américaine, son essor et nombre de ses titres les plus marquants prennent source... en Europe, et même principalement entre Paris et Munich ! Au début des années 1970, les bases américaines stationnées en Bavière disposent de stations de radio où les DJ diffusent de la musique noire. Les fréquences sont squattées par des ados (dont un certain Giorgio Moroder) qui deviendront par la suite de grands producteurs, alchimistes musicaux de génie à l’origine de nombreux tubes planétaires. Dans ces deux villes, mais aussi à Stockholm, Londres, Bruxelles ou Milan vont bientôt éclore les inoubliables Cerrone, Boney M ou Abba, et même l’Américaine Donna Summer... Leurs points Un concert d’anthologie pour honorer la carrière du génial compositeur, présent sur scène pour accueillir des invités de prestige, d’Ibrahim Maalouf à Shelea. Il est venu à Paris fêter ses 70 ans de carrière, l’une des plus prolifiques de l’histoire de la musique. Quincy Jones, l’homme aux vingt-sept Grammy Awards, a arrangé, composé, produit et orchestré pour les artistes américains les plus légendaires  : Louis Armstrong, Sarah Vaughan, Ray Charles, Barbra Streisand, Stevie Wonder, Ella Fitzgerald, Miles Davis, Frank Sinatra, Michael Jackson et tant d’autres encore. Be-bop, jazz, soul, bossa nova ou hip-hop, OLIVIER MONSSENS/FLAIR PRODUCTION communs ? Des hits calibrés, martelés par les nouveaux « synthétiseurs », dont les textures planantes prennent une tournure furieusement dansante grâce aux célèbres kicks de grosse caisse, propres à toute musique disco. Un son qui gagnera bientôt les clubs du monde entier et fera la renommée de cette « patte » européenne. RYTHME ET PASSION Grâce aux témoignages des plus grands acteurs de l’époque (dont Cerrone), à des archives savoureusement kitsch et à 23.45 Quincy Jones symphonique SOMBRERO AND CO aucun style ne lui a résisté, et les tubes dont il est le géniteur sont légion, de « Thriller » à « Fly Me to the Moon », en passant par « Billie Jean » ou « You Don’t Own Me ». Le 29 juin dernier, le maître est venu offrir une anthologie de ses plus grands succès au public de l’AccorHotels Arena de Paris. Sous les yeux de une approche experte du « son » disco, le documentaire d’Olivier Monssens éclaire les coulisses d’un mouvement musical et d’une décennie où s’entremêlèrent le rythme, la passion et la folie créatrice, mais aussi le cynisme et l’argent... Une délectable madeleine musicale en forme de boule à facettes. Documentaire d’Olivier Monssens (France/Belgique, 2017, 52mn) Coproduction  : ARTE GEIE, Flair Production, Kaos Film, Umedia (R. du 23/2/2018) 13/12 28/1/2020 celui que Frank Sinatra surnommait « Q », un orchestre symphonique, dirigé par le chef anglais Jules Buckley, accompagnait des invités de marque (Marcus Miller, Selah Sue, Richard Bona, Sheléa, Véronique Sanson...) dans leur relecture de ses plus grands standards. Un concert de première classe et une jubilation à son comble, digne de l’artiste qui a marqué les musiques populaires des XX e et XXI e siècles. Lire page 4 Concert (France, 2019, 1h15mn) Réalisation  : Samuel Thiebaut Production  : Sombrero & Co, avec la participation d’ARTE France 20/9 1.05 Tracks Quelle horreur ! Cette semaine, Tracks rend hommage aux maîtres du cinéma d’horreur à travers le monde. Frousse et frissons garantis. Jordan Rubin Histoire d’un drone qui développe une conscience et des envies de meurtre, The Drone, le film de l’ancien comédien de stand-up Jordan Rubin, va prochainement sortir en salles. Hisayasu Sato Depuis 1985, ce Cronenberg japonais a réalisé une soixantaine de films avec le même credo  : faire du cinéma érotique qui donne la chair de poule ! KIRILL SOKOLOV Kirill Sokolov Ce réalisateur de 30 ans invente le « western gore d’appartement », avec son film Why Don’t You Just Die !, un huis clos qui, sous couvert d’humour noir, décortique les travers de la société russe. Magazine culturel (France, 2019, 43mn) Coproduction  : ARTE France, Program 33 13/12 17/2/2020 Retrouvez sur arte.tv/tracks, les archives secrètes de Tracks avec des reportages sur les musiciens, mangakas, performeurs, plasticiens ou activistes les plus cauchemardesques. vendredi 20 décembre ARTE MAG N°51. LE PROGRAMME DU 14 AU 20 DÉCEMBRE 2019 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :