Arte Magazine n°51 12 déc 2020
Arte Magazine n°51 12 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de 12 déc 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : la cité qui voulait devenir éternelle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
dimanche 13 décembre ARTE MAG N°51. LE PROGRAMME DU 12 AU 18 DÉCEMBRE 2020 14 ALLSTAR PICTURE LIBRARY LTD./ALAMY STOCK PHOTO 18.00 Les mille et une vies de Yul Brynner Entre Vladivostok, Paris et Hollywood, le parcours romanesque d’un acteur au charme magnétique, dont le mystère des origines a contribué à forger le mythe. Sa présence magnétique et son sex-appeal singulier hantent la mémoire cinéphilique plus encore que ses rôles, de Ramsès II dans Les dix commandements à Chris, le premier des Sept mercenaires, en passant par celui de sa vie  : Mongkut, attachant souverain de Siam, dans Le roi et moi, qu’il joue d’abord sur les planches et qui lui vaudra un Oscar en 1957 face à James Dean, Kirk Douglas, Rock Hudson et Laurence Olivier. À la croisée d’un héritier de Gengis Khan et d’un androïde échappé d’une autre planète, Yul Brynner (1920-1985), dont le crâne lisse contribue à forger la légende et à imposer un nouveau canon de virilité, succède à Rudolph Valentino pour incarner à Hollywood les héros exotiques. Mais quelle(s) identité(s) se cache(nt) sous le masque mystérieux du monstre sacré à l’œil en amande perpétuellement amusé ? De sa naissance à Vladivostok à sa traversée du Paris des Années folles – entre cabarets russes, où l’adolescent, tsigane par sa mère, russo-suisse par son père, chante et joue de la guitare, et cirque d’Hiver, qui le condamne à sept mois d’immobilité après un accident de trapèze –, ce caméléon passe maître dans l’art de la séduction, fascinant au passage Jean Cocteau. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’aventurier part à la conquête de New York où, d’abord piètre réalisateur à la télévision balbutiante, il se lance avec succès dans une carrière d’acteur à Broadway, avant le sacre hollywoodien dans des blockbusters pour la plupart à tendance kitsch. GITAN NOMADE À la manière d’un conte des mille et une nuits, ce beau documentaire retrace la fabrication du mythe de l’acteur star en remontant les pistes que ce polyglotte (il parlait onze langues) s’ingéniait à brouiller avec un panache toujours teinté de malice. Au fil d’archives rares et de séquences d’animation, il plonge dans le tourbillon de la vie flamboyante de ce Gitan à l’élégance nomade devenu roi de cinéma, qui s’engagea de toute son âme auprès des réfugiés pour l’ONU pendant plus de dix ans. Lire page 9 Documentaire de Benoît Gautier et Jean-Frédéric Thibault (France, 2020, 51mn) Coproduction  : ARTE France, Darjeeling 6/12 9/1/2021 ARTE diffuse Les sept mercenaires de John Sturges, avec Yul Brynner, ce même soir à 20.55. 18.55 Maestro Concerto per l’Italia Riccardo Chailly, Maxim Vengerov Sous la baguette de Riccardo Chailly, le virtuose russe Maxim Vengerov interprète le Concerto pour violon n°2 de Mendelssohn sur le parvis de la cathédrale de Milan. Chaque année en juin, sur le parvis du majestueux Duomo de Milan, l’Orchestre de la Scala offre un concert gratuit aux mélomanes de la capitale lombarde. Reportée au mois de septembre pour cause de crise sanitaire, l’édition 2020 a néanmoins accueilli un invité de prestige  : le violoniste russe Maxim Vengerov, considéré comme le meilleur archet au monde jusqu’à sa blessure au bras droit en 2007. Revenu depuis au sommet de son art, le quadragénaire, qui a profité de ce coup du sort pour parfaire sa réputation de chef d’orchestre, interprète ici, 20.10 Vox pop Présenté par Nora Hamadi, le magazine des débats qui agitent l’Europe. Eau potable  : est-elle polluée ? Les Européens se méfient de leur eau  : seulement la moitié d’entre eux boivent celle du robinet. La cause de cette défiance ? La pollution des rivières et des aquifères, dans lesquels on relève des traces d’herbicides et de pesticides dus aux rejets chimiques ou agro-industriels. Dans certains pays de l’UE, jusqu’à 99% des masses d’eau sont polluées, causant risques pour notre santé et scandales en cascade. Vox pop a mené l’enquête en Italie, où pendant près de trente ans des industriels ont pollué en toute connaissance de cause la deuxième plus grande nappe phréatique BENJAMIN EALOVEGA sous la baguette de Riccardo Chailly, le directeur musical de la Scala, le Concerto pour violon n°2 en mi mineur opus 64 de Felix Mendelssohn. Concert (Italie/France, 2020, 43mn) Direction musicale  : Riccardo Chailly Avec  : Maxim Vengerov (violon) et l’Orchestre de la Scala Réalisation  : Fabrizio Guttoso Alaimo Coproduction  : ARTE, Rai 6/12 12/3/2021 En partenariat avec d’Europe  : 350 000 personnes ont été contaminées avec des produits chimiques hautement toxiques, les perfluorés (PFAS), qui ont envahi le réseau de distribution d’eau de toute la Vénétie. Suivi d’un multiplex animé par Nora Hamadi avec Milo Fiasconaro, directeur de l’Association européenne des opérateurs publics de l’eau, à Bruxelles, et Cristina Villanueva, professeure d’épidémiologie environnementale, à Barcelone. Sans oublier l’éclairage des correspondants de l’émission en Irlande et aux Pays-Bas. Magazine présenté par Nora Hamadi (France, 2020, 28mn) Coproduction  : ARTE France, Magnéto Presse - (Déprogrammation du 22/12/2020) 6/12 13/3/2021 viCanix En partenariat avec L-HEBIX)
20.55 Cinéma Les sept mercenaires Victimes d’une bande de hors-la-loi, des villageois mexicains engagent de fines gâchettes pour s’en débarrasser. Avec un casting « sept » étoiles, de Yul Brynner à Charles Bronson et SteveMcQueen, un western de légende. 1960 METRO-GOLDWYN-MAYER STUDIOS INC. ALL RIGHTS RESERVED Un village mexicain subit les incessantes attaques d’une bande de voleurs dirigés par le redoutable Calvera. Alors que les prochains mois s’annoncent difficiles après le pillage par le gang d’une grande partie des récoltes, trois villageois, déterminés à mettre fin à ces exactions, se rendent dans la ville frontalière la plus proche pour acheter des armes. Ils y rencontrent Chris Adams, un ancien soldat qui leur conseille plutôt de faire appel à des mercenaires pour affronter les recrues sans scrupules de Calvera. En leur promettant six semaines de gîte et de couvert et une prime de 20 dollars, Chris convainc six pistoleros aux profils contrastés d’accepter la mission  : son ami Harry Luck, qui en espère un profit plus juteux, le flambeur Vin Tanner, Bernardo O’Reilly, un fermier aux poches trouées, l’impulsif Lee, Britt, fin tireur réputé, et Chico, le benjamin en quête d’aventure... ARMES À LA MAIN Remake des Sept samouraïs d’Akira Kurosawa, chef-d’œuvre dont Yul Brynner, séduit à sa sortie six ans plus tôt, avait racheté les droits, The Magnificent Seven est entré au panthéon des westerns de légende. S’appuyant sur un étincelant casting – SteveMcQueen, Charles Bronson, Yul Brynner, Robert Vaughn, James Coburn –, John Sturges (La grande évasion) orchestre un grand spectacle à la vibrante fibre humaniste, qui porte la voix des opprimés (femmes, Afro-Américains, Indiens, Mexicains) tout en respectant les mythes fondateurs de l’Ouest américain  : amitié virile et droit de se rendre justice soi-même, armes à la main. Sur une bande originale mémorable composée par Elmer Bernstein, Les sept mercenaires ménage aussi, entre deux coups de sang ou de feu, des instants plus mélancoliques d’intimité où les héros livrent leurs blessures passées et, pour le plus jeune d’entre eux (Chico, interprété par Horst Buchholz), son expérience des prémices de l’amour et de ses émois. Amorçant le passage d’un genre hollywoodien à son crépuscule au western spaghetti, un classique indémodable. (The Magnificent Seven) Film de John Sturges (États-Unis, 1960, 2h02mn, VF/VOSTF) - Scénario  : William Roberts - Avec  : Yul Brynner (Chris Adams), SteveMcQueen (Vin), Eli Wallach (Calvera), Horst Buchholz (Chico), Charles Bronson (Bernardo O’Reilly), Robert Vaughn (Lee), Brad Dexter (Harry Luck), James Coburn (Britt), Jorge Martínez de Hoyos (Hilario), Rosenda Monteros (Petra) - Production  : The Mirisch Corporation, Alpha - (R. du 18/9/1995) ARTE diffuse le documentaire Les mille et une vies de Yul Brynner, ce même jour à 18.00. JAVIER DEL REAL 23.00 Opéra Sonya Yoncheva et Roberto Alagna dans « Lohengrin » Depuis la Staatsoper de Berlin Les débuts wagnériens du ténor star Roberto Alagna et de la soprano Sonya Yoncheva, dans un Lohengrin à la mise en scène explosive signée Calixto Bieito. Une première qui fera date et marquera une saison lyrique bouleversée. C’est un Lohengrin à la distribution prestigieuse que nous offre la Staatsoper Unter den Linden de Berlin, point d’orgue d’une année 2020 éprouvante pour le monde du spectacle vivant. Les deux têtes d’affiche de cet opéra, créé en 1850 à Weimar, Roberto Alagna dans le rôle-titre du mystérieux « chevalier au cygne » et Sonya Yoncheva dans celui d’Elsa, font ici leurs premiers pas très attendus dans le répertoire wagnérien. Quant à la scénographie, jouant sur le contraste entre éléments merveilleux et réalisme stylisé, elle est signée du turbulent Calixto Bieito, qui collabore pour la première fois avec l’institution berlinoise. Le metteur en scène controversé poursuit ainsi un cycle entamé avec la Tétralogie, hélas annulée à l’Opéra Bastille. Opéra de Richard Wagner (Allemagne, 2020, 3h30mn) Mise en scène  : Calixto Bieito - Direction musicale  : Matthias Pintscher - Avec  : Roberto Alagna (Lohengrin), Sonja Yoncheva (Elsa von Brabant), René Pape (Henri l’oiseleur), Martin Gantner (Friedrich von Telramund), Ekaterina Gubanova (Ortrud), Adam Kutny (le héraut d’armes du roi), l’Orchestre de la Staatskapelle de Berlin et le Chœur de la Staatsoper de Berlin Réalisation  : Andreas Morell - Production  : Music International Gmbh, Euroarts dimanche 13 décembre ARTE MAG N°51. LE PROGRAMME DU 12 AU 18 DÉCEMBRE 2020 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :