Arte Magazine n°50 5 déc 2020
Arte Magazine n°50 5 déc 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de 5 déc 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : les nuits magnétiques de la lucarne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 8 décembre ARTE MAG N°50. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 DÉCEMBRE 2020 18 5.00 M BERLIN LIVE Nouvelle Vague Concert 6.10 EM QUAND L’HISTOIRE FAIT DATES 1973, 11 septembre  : le coup d’État militaire de Pinochet au Chili Série documentaire 6.40 M XENIUS Inégalités de genre – Un monde pensé pour les hommes Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.15 M GEO REPORTAGE Le dernier pêcheur du Rhin Reportage 8.00 EM LA HARDE SAUVAGE Libres chevaux de Sardaigne Documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 LM LE GÉNIE DES PLANTES En Provence ; Dans les Alpes ; Dans les Balkans ; En Amérique du Sud Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS L’Irlande investit dans le climat Reportage 13.40 DM JEUNES FILLES EN UNIFORME Film 15.35 E ÉCOSSE La quête du sauvage Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission u Z ce 17.10 XENIUS Stress au travail Magazine 17.45 ER VOYAGE AUX AMÉRIQUES Brésil, la vie sauvage dans les marécages du Pantanal Série documentaire 18.15 E SIBÉRIE SAUVAGE Documentaire 19.00 L’OURS DES KARAVANKE Sur les traces d’un frontalier Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 R NOUS, OTAGES DES SS (1 & 2) Documentaire 22.40 LES CACHES SECRÈTES DE BUCHENWALD Documentaire 23.35 LE COLLECTIONNEUR, LE MARCHAND D’ARMES ET LES NAZIS Documentaire 23.40 EM LE DESSOUS DES CARTES Climat  : le dérèglement, c’est maintenant ! Magazine 0.30 R LES NOCES DE FIGARO Au Grand Théâtre de Genève Opéra 3.35 M ARTE REGARDS Les lendemains de la maladie Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première 20.50 Histoire Nous, otages des SS (1 & 2) Comment, en 1945, Himmler et d’autres dignitaires nazis ont tenté de monnayer la vie d’éminents prisonniers (hommes d’État, militaires, résistants...) pour sauver leur peau. Le récit haletant d’un fait historique méconnu en France. FRANK VAN VUGHT 1. Entre espoir et désarroi Le 26 avril 1945, un convoi de 139 otages, hommes, femmes et enfants originaires de 17 pays d’Europe, quitte le camp de Dachau, encadré par une cinquantaine de SS. Parmi eux, des hommes d’État et leurs proches, des résistants, des militaires et les familles des officiers ayant fomenté un attentat manqué contre Hitler, en juillet 1944. Himmler, patron de la SS, veut les utiliser comme monnaie d’échange avec les Alliés, dont la victoire est imminente. Ils sont dirigés vers la «forteresse des Alpes», où les ultimes fidèles du Führer ont décidé de se retrancher pour négocier une issue favorable ou mourir avec leurs otages. 2. Sur le fil du rasoir Le 28 avril, alors que le groupe a passé le col du Brenner, qui sépare l’Autriche de l’Italie, l’un des otages, un rebelle de l’armée allemande, parvient à mettre les femmes et les enfants à l’abri auprès de la population. Le commandant de la Wehrmacht à Bolzano obtient la charge du reste du groupe, jusqu’à l’arrivée des troupes américaines. CHAPITRE MÉCONNU S’appuyant sur les témoignages de ceux qui, enfants, ont fait partie du convoi, mais aussi sur des reconstitutions, des interviews d’historiens et des images d’archives, Christian Frey restitue de façon émouvante et détaillée ce chapitre méconnu de la fin de la Seconde Guerre mondiale. À noter que le socialiste français Léon Blum et son épouse Jeanne, qui ne figurent pas dans ce documentaire, faisaient aussi partie du convoi. Documentaire-fiction de Christian Frey (Allemagne, 2014, 2x52mn) - Production  : ZDF, Gebrüder Beetz Filmproduktion - (R. du 7/4/2015) 14/11 I Soirée présentée par Émilie Aubry
IN ONE MEDIA 22.40 Histoire Les caches secrètes de Buchenwald Sur les traces d’un mystère vieux de plusieurs décennies, enfoui dans la carrière du camp de concentration de Buchenwald. À la fin des années 1980, un mystérieux croquis refait surface aux Archives nationales de Washington lors de recherches effectuées par l’historien américain Kenneth Alford. On peut y voir huit bunkers dispersés dans la carrière du camp de concentration de Buchenwald, dont deux ont déjà été explorés par des soldats américains au sortir de la Seconde Guerre mondiale  : une opération qui a permis de récupérer des tonnes de biens pillés par les nazis. Aujourd’hui, en s’appuyant sur les recherches du journaliste Peter-Hugo Scholz, coréalisateur du documentaire, l’historien allemand Harry Stein s’interroge sur l’existence d’autres cachettes. Après l’obtention d’un permis d’excavation, le mystère est en passe d’être résolu. Les indications données par le croquis sont-elles exactes ? Que révéleront les tentatives d’exploration de ces galeries souterraines ? Accompagnés d’une équipe de tournage, experts et scientifiques s’attachent à percer le secret des bunkers de Buchenwald, qui aujourd’hui encore alimente les fantasmes. Documentaire d’Ute Gebhardt et Peter-Hugo Scholz (Allemagne, 2020, 52mn) 6/1/2021 I 23.35 Histoire Le collectionneur, le marchand d’armes et les nazis FLORIANFILM Enquête sur la difficile restitution des œuvres d’art spoliées par les nazis à travers le cas de Max Emden, collectionneur juif allemand injustement oublié. Dans les années 1920, Max Emden, célèbre homme d’affaires juif issu de la grande bourgeoisie de Hambourg, dirige un empire commercial de grands magasins, dont fait partie le fameux KaDeWe berlinois. Également mécène et collectionneur d’art, proche des avant-gardes culturelles, il quitte une Allemagne gangrenée par l’antisémitisme pour une île du lac Majeur, où il mène une existence hédoniste, entouré de chefsd’œuvre de Van Gogh, Canaletto ou Monet. Mais l’arrivée au pouvoir des nazis va précipiter sa ruine. Sa fortune et ses biens immobiliers sont saisis, et il est contraint de vendre sa collection peu avant sa mort, en 1940. Plus d’un demi-siècle plus tard, le petit-fils de Max Emden lance une bataille juridique pour la restitution des biens de son aïeul. Il est parvenu à retracer le parcours des œuvres  : certaines ont été acquises à vil prix par le collectionneur Emil Bührle, qui avait fait fortune en vendant des armes à l’Allemagne nazie. D’autres se sont retrouvées chez Hitler avant de rejoindre les fonds de musées nationaux ou municipaux. Mais ce combat est loin d’être gagné, en raison d’ambiguïtés juridiques et de l’immobilisme des autorités. Documentaire de Bernd D. Meiners et André Schäfer (Allemagne, 2018, 51mn) 14/12/2020 I mardi 8 décembre ARTE MAG N°50. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 DÉCEMBRE 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :