Arte Magazine n°48 21 nov 2020
Arte Magazine n°48 21 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de 21 nov 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : il est temps, entre urgence écologique et aspirations de la jeunesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ARTE MAG N°48. LE PROGRAMME DU 21 AU 27 NOVEMBRE 2020 Frank Lloyd Wright «Je n’ai jamais dit que je serai un jour le plus grand architecte du siècle, mais je l’ai ressenti.» Frank Lloyd Wright, qui avait très tôt choisi d’afficher une «arrogance honnête» plutôt que de se camoufler derrière une «humilité hypocrite», avait le sens de la formule et de l’espace. De l’espace domestique, épuré, révolutionnaire, dont il abattit les cloisons et les codes depuis trop longtemps sclérosés. De l’espace américain, de sa nature immense, dans laquelle il fondit ses créations de façon organique en sublimant le style Prairie, et de ses villes quadrillées, dont il rompit l’ordre monotone dans un grand geste iconoclaste. Un bâtiment résume la fulgurance de cette œuvre  : le musée Guggenheim de New York, et sa rotondité unique dans la ville des blocs à angles droits, aussi provocante que son créateur. L’homme avait aussi ses ennemis, qui lui valurent le surnom de Frank Lloyd Wrong, une moquerie qui ne survécut heureusement pas au génie manifeste de ses créations. 4 IL EST SUR ARTE Augustin Faure Dimanche 22 novembre à 23.10 Frank Lloyd Wright Le phénix de l’architecture Lire page 15 21/12 en I NOUVELLE OFFRE SÉRIES Lutte des crasses Organisée en Écosse pour un enterrement de vie de garçon, une partie de chasse au cerf tourne au cauchemar. Mi-hilarant, mi-horrifique, Stag tire toute sa séduction d’une combinaison novatrice d’ingrédients traditionnels de l’humour British  : la répétition, l’euphémisme pince-sansrire et le sens de l’absurde. Des mille et une manières d’expédier son prochain ad patres (cabine téléphoniqueappât, barrage truffé de mines antipersonnel, hachoir à viande…) aux dialogues meurtriers, fondés sur la férocité des rapports de classe et de «communauté» (ruraux contre citadins, prepschools contre enseignement public, financiers contre tous les autres), cette minisérie en trois épisodes surfe avec maestria sur la peur et le rire. Sans oublier la force du casting, qui aligne des visages connus, tels Pilou Asbæk (Borgen), James Cosmo (Game of Thrones) ou encore Reece Shearsmith (Inside n°9). Jouant de la splendeur des paysages et d’une météo très contrastée, Jim Field Smith (The Wrong mans) signe un brillant exercice de style, qui a cartonné au Royaume-Uni. En partenariat avec Stag En ligne pendant huit mois sur arte.tv SWR/WILLIAM SHORT/FRANK LLOYD FOUNDATION/AVERY ARCHIVES/MUSEUM OF MODERN ART NEW YORK ; GRAEME HUNTER PICTURES/BBC 2015
CALT STUDIO/SOFIE SILBERMANN/2019 ; Dernière chance Moloch Dans une ville côtière, des inconnus prennent feu... Un thriller envoûtant avec Olivier Gourmet et Marine Vacth, disponible en intégralité jusqu’au 27 novembre. Exclu Web De beaux lendemains Comment surmonter la tentation du désespoir face à l’intolérable ? Atom Egoyan adapte Russel Banks et nous entraîne avec virtuosité jusqu’au pays des beaux lendemains. Un film magnifique, en ligne jusqu’au 31 décembre. Ma À DÉCOUVRIR SUR ARTE.TV Notre sélection du 21 au 27 novembre En avant-première H 2 O  : l’eau, la vie et nous Sans l’eau, qu’en aurait-il été de la réussite de l’espèce humaine sur terre ? Une série documentaire captivante sur notre dépendance à cette ressource de plus en plus menacée. Disponible du 21 novembre au 26 janvier 2021. Pour chaque programme, les dates de disponibilité sur arte.tv sont indiquées après le générique. En avant-première Jean Rochefort L’irrésistible Sautant allègrement du comique au tragique, Jean Rochefort incarne à lui seul un cinéma et une France empreints de liberté et d’insouciance. Un portrait réjouissant en ligne dès le 23 novembre et jusqu’au 10 décembre. En avant-première Chagall entre deux mondes Dans les premières décennies du XX e siècle, une évocation du parcours artistique du peintre Marc Chagall entre Vitebsk et Paris, art populaire et art moderne. Un documentaire disponible du 22 novembre au 27 janvier. Exclu Web Jésus et l’islam Pourquoi Jésus occupe-t-il une place exceptionnelle dans le Coran ? À partir de cette question, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur, les auteurs de Corpus Christi, enquêtent sur les origines et la genèse de l’islam. En ligne jusqu’au 21 décembre. Vert trouble «Pour faire du propre, il faut faire du sale.» Les experts en technologies nouvelles consultés pour le documentaire La face cachée des énergies vertes le confirment  : il n’y a pas de produit zéro impact et 100% écologique. Une éolienne nécessite 20 tonnes d’aluminium et 500 tonnes d’acier, une voiture électrique peut contenir 80 kg de cuivre, quatre fois plus qu’un véhicule à essence. Autre paradoxe  : ce sont des usines chinoises très polluantes et contraignant à des déplacements de population qui fabriquent ce qui va, en Europe, contribuer à purifier l’air... Une des nombreuses failles de la transition énergétique relevées par Jean- Louis Pérez et Guillaume Pitron, les réalisateurs de ce documentaire éclairant. Mardi 24 novembre à 20.50 La face cachée des énergies vertes Lire page 18 17/11 22/1/2020 Le son et la terreur Cinq ans après leur soirée apocalyptique du 13 novembre 2015, des survivants du Bataclan racontent ce qu’ils ont vu... mais surtout entendu. Car le trauma fut aussi sonore, attisé par les déflagrations, les cris, les râles, un indescriptible chaos assourdissant qui a pulvérisé tous leurs repères. Aujourd’hui, le stress post-traumatique a pu altérer leur écoute et leur rapport au son – et donc au monde. Pour certains, le moindre bruit soudain, intense ou percussif, les fait replonger dans un état de stress aigu et incontrôlable. Dans ce bouleversement profond de leurs émotions, de leur rapport aux autres et à eux-mêmes, beaucoup trouvent dans la musique un dérivatif vital à leurs angoisses. La musique, même rock, se révèle parfois aussi nécessaire que l’amour d’un proche. Recueillis par Jérémy Leroux et mis en forme avec Samuel Hirsch, des témoignages essentiels pour comprendre le rôle du son dans nos sociétés, que viennent aussi commenter des musicothérapeutes, ethnomusicologues, acousticiens ou philosophes de la musique. L’écho du Bataclan En ligne à partir du 12 novembre ARTE MAG N°48. LE PROGRAMME DU 21 AU 27 NOVEMBRE 2020 1 sur arteradio.com 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :