Arte Magazine n°47 14 nov 2020
Arte Magazine n°47 14 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de 14 nov 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : cold war.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
lundi 16 novembre ARTE MAG N°47. LE PROGRAMME DU 14 AU 20 NOVEMBRE 2020 = Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds lâ M Multidiffusion et malentendants R Rediffusion Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay = 1=1 E111 Vidéo à la demande Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne 12 5.00 R ARCTIC MONKEYS AUX NUITS DE FOURVIÈRE 2018 Concert 6.40 EM STREETPHILOSOPHY Prends une décision ! Magazine 7.05 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.15 M BHOUTAN Vent de changement au pays du bonheur Documentaire 8.00 EM LES USA SAUVAGES EN QUATRE SAISONS Automne Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 L ER GEO REPORTAGE Moscou  : les chiens renifleurs d’explosifs ; Estonie, les secrets d’un mariage réussi Reportage 11.20 LM FASCINANTS INSECTES Survivre à l’hiver ; Manger ou être mangé Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 DR LA DÉBUTANTE Téléfilm 15.35 E MOZAMBIQUE Les rangers de Gorongosa en guerre contre les braconniers Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Vêtements écolos Magazine 17.45 ER JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Jardin alpin du Lautaret Série documentaire 18.15 R LES MONTAGNES BULGARES Le Grand Balkan ; Le Rila, le Pirin et les Rhodopes Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.48 E DE GAULLE À LA PLAGE L’opposition Série d’animation 20.55 D=I COLD WAR Film 22.20 = LA LUNE DE JUPITER Film 0.25 LE PAPILLON MEURTRI Film muet 1.20 LDEM USUAL SUSPECTS Film 3.05 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 3.45 EM MÉDECINES D’AILLEURS Angola, médecine en offshore Série documentaire 4.15 M ARTE REGARDS L’olivier en danger Reportage M Date de disponibilité u Date de fin de replay en avant-première 20.55 Cinéma Festival du cinéma d’ARTE 2020 Cold War Des chants populaires polonais aux ambiances jazzy de Paris, l’histoire d’un amour tragique dans l’Europe divisée de la guerre froide. Par Pawel Pawlikowski, un somptueux mélodrame en noir et blanc. DIAPHANA PRODUCTIONS Pologne, 1949. Pianiste et chef d’orchestre, Wiktor sillonne la campagne pour enregistrer des chants folkloriques en vue de la création d’un spectacle. Parmi les jeunes talents qu’il a recrutés, la belle et fougueuse Zula fait immédiatement chavirer son cœur. Trois ans plus tard, alors que le régime communiste a transformé leur art en instrument de propagande, Wiktor profite d’une représentation à Berlin-Est pour s’enfuir. Zula, qui a renoncé à l’accompagner, poursuit sa carrière à travers l’Europe. En 1957, elle retrouve son ancien amant, devenu jazzman à Paris. Enfin réunis, Wiktor et Zula s’aiment et se déchirent, jusqu’à ce que la jeune femme, dans un accès de désespoir, repasse le rideau de fer... HARMONIES ET CONTRETEMPS De la Pologne stalinienne à la bohème parisienne, Pawel Pawlikowski (Ida) condense, en une succession de plans au carré d’une sidérante beauté, dix ans d’un amour à mort entre deux artistes malmenés par le cours de l’histoire. De douloureuses séparations en sensuelles retrouvailles, d’harmonies en contretemps, leur passion tempétueuse progresse vers la tragédie au fil d’ellipses bercées par une omniprésente musique, écho de leurs sentiments contrariés comme d’une Europe fracturée. Chef-d’œuvre visuel et narratif, Cold War tire aussi sa grâce de son duo d’interprètes, Tomasz Kot et Joanna Kulig, laquelle insuffle au personnage de Zula sa présence incandescente. Lire page 4 Prix de la mise en scène, Cannes 2018 Meilleurs film, scénario, réalisateur, actrice (Joanna Kulig) et montage, Prix du cinéma européen 2018 (Zimna wojna) Film de Pawel Pawlikowski (Pologne/France/Royaume-Uni, 2018, 1h22mn, VF/VOSTF) Scénario  : Pawel Pawlikowski, Janusz Glowacki, avec la collaboration de Piotr Borkowski - Avec  : Joanna Kulig (Zula), Tomasz Kot (Wiktor), Borys Szyc (Kaczmarek), Cédric Kahn (Michel), Jeanne Balibar (Juliette) - Coproduction  : ARTE France Cinéma, MK Film Productions, Opus Films, Apocalypso Pictures, Polish Film Institute, Film4, BFI 9/11 22/11 M
2017 PROTON CINEMA/MATCH FACTORY PRODUCTIONS/KNM/RÉV MARCELL 22.20 Cinéma Festival du cinéma d’ARTE 2020 La lune de Jupiter Dans une Hongrie raciste et corrompue, un médecin en quête de rédemption prend en charge un jeune clandestin doté d’étranges pouvoirs. Entre thriller et fantastique, une parabole sur la crise des migrants. Des migrants syriens tentent de traverser la frontière hongroise, quand une violente opération de police tourne au drame. Nombre d’entre eux périssent noyés, et Laszlo, flic en fin de carrière, n’hésite pas à tirer sur un des clandestins en fuite, Aryan. Grièvement blessé et laissé pour mort, le jeune homme commence alors à léviter et s’élève dans le ciel. Tandis qu’il tente ensuite de se cacher dans un camp de réfugiés, le docteur Stern, hanté par une faute et en quête de rédemption, le recueille, non sans bientôt exploiter ses « dons » pour éponger ses dettes. ÉTRANGER À LA PERVERSION La lune de Jupiter met en scène la tragédie des migrants au travers d’une parabole empreinte de religiosité. Entre saint et martyr, Aryan, dont le visage à peine sorti de l’enfance exprime l’innocence, se débat dans une vieille Europe à bout de souffle et une Hongrie à l’humidité hostile, claire dénonciation de celle de Viktor Orbán. Dans une société au racisme aigre, rongée par une corruption systémique, le jeune homme, sorte d’E.T. égaré, lévite, comme étranger à la perversion qui l’entoure. Au-delà de la fable politique, qui oscille entre thriller et fantastique, le film s’attache à explorer le duo ambivalent formé par Aryan et ce médecin vieillissant et alcoolique. Car Stern voit autant en lui un super-héros aux pouvoirs spectaculaires, dont il peut tirer profit, qu’un instrument providentiel pour expier ses erreurs. La fibre paternelle qui affleure chez lui, au fil de leur course éperdue dans un Budapest en état d’alerte, finira par le réconcilier avec lui-même. En compétition, Cannes 2017 (Jupiter holdja) Film de Kornel Mundruczo (Hongrie/Allemagne/France, 2017, 2h03mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Kornel Mundruczo, Kata Wéber - Avec  : Merab Ninidze (Stern), Zsombor Jéger (Aryan), György Cserhalmi (Laszlo), Moni Balsai (Vera) - Coproduction  : ARTE/ZDF, KNM, Match Factory Productions, Proton Cinema, Pyramide Films 22/11 I 0.25 Cinéma Le papillon meurtri Par Maurice Tourneur, l’histoire déchirante d’un amour brisé. Un joyau méconnu du cinéma muet, diffusé en version restaurée. Au Canada, Marcène Elliot, jeune orpheline recueillie par sa tante revêche, rêve de trouver l’amour et de s’échapper de cet environnement hostile. En promenade dans une forêt, elle rencontre Daniel Thorn, un compositeur américain en quête d’inspiration. Tous deux s’abandonnent à la passion. Transporté par l’amour, Daniel dédie à sa belle une symphonie et lui propose de l’accompagner à New York pour la première. Craignant la colère de sa tante, Marcène refuse de le suivre. Bientôt, la jeune femme découvre qu’elle attend un enfant et sombre dans le désespoir... MÉLODRAME POÉTIQUE Un siècle après sa création, ce joyau tourné aux États-Unis par Maurice Tourneur a été restauré par The Film Foundation à partir d’une copie conservée aux Archives françaises du film. Cette nouvelle version offre l’occasion d’admirer la virtuosité du cinéaste français, considéré, au temps du muet, comme l’égal de Cecil B. DeMille. Retrouvant ici tout leur éclat, ses somptueuses compositions picturales, chargées de puissance allégorique, transcendent la tragique destinée de ces amants maudits. Nourrie de mélodrame à l’américaine et d’un sens de la mise en scène typiquement européen, une éblouissante réussite exhumée de l’oubli. (The Broken Butterfly) Film muet de Maurice Tourneur (États-Unis, 1919, 56mn, noir et blanc) - Scénario  : Maurice Tourneur, H. Tipton Steck, Charles E. Whittaker, d’après le roman Marcene de Penelope Knapp- Avec  : Lew Cody (Daniel Thorn), Mary Alden (Marie Elliot), Pauline Starke (Marcène Elliot) - Production  : Maurice Tourneur Productions - Version restaurée 15/12 MAURICE TOURNEUR PRODUCTIONS I lundi 16 novembre ARTE MAG N°47. LE PROGRAMME DU 14 AU 20 NOVEMBRE 2020 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :