Arte Magazine n°46 7 nov 2020
Arte Magazine n°46 7 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de 7 nov 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : sauveurs d'espèces.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
lundi 9 novembre ARTE MAG N°46. LE PROGRAMME DU 7 AU 13 NOVEMBRE 2020 R 20.55 DE TRANSIT Film (VF) 22.35 CEMI LE POIRIER SAUVAGE Film 1.35 R INTÉRIEUR Documentaire 3.00 ER BETTY DAVIS La reine du funk Documentaire Disponible en replay 1=1 E111 Vidéo à la demande Disponibilité en ligne 12 5.00 EM CHILLY GONZALES PRÉSENTE THE GONZERVATORY Concert 6.40 EM STREETPHILOSOPHY Prends tes responsabilités ! Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.15 M GEO REPORTAGE Les câpres de Sicile, la saveur de la Méditerranée Reportage 8.00 LM AU FIL DE L’ELBE Des monts des Géants jusqu’à Dresde Documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 L ER GEO REPORTAGE Canada, le vieil homme et la rivière ; Frioul, une vallée tout en musique Reportage 11.20 M THAÏLANDE, TOUTES SUR LE RING ! Documentaire 12.05 M LA CARÉLIE, CETTE INCONNUE Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Vivre sa judéité aujourd’hui en Allemagne Reportage 13.35 DM RIO LOBO Film 15.35 EM GÉORGIE, LES GARDIENS DU CAUCASE Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Bébés prématurés Magazine 17.45 ER JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Abbaye de Saint-André Série documentaire 18.15 L ER LES CHANNEL ISLANDS, UNE HISTOIRE AMÉRICAINE Le paradis ; Le désastre écologique Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.48 E DE GAULLE À LA PLAGE La papatte Série d’animation 3.55 M ARTE REGARDS Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Date de disponibilité en avant-première Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Date de fin de replay 16.30 Invitation au voyage Du lundi au vendredi, Linda Lorin nous emmène à la découverte de notre patrimoine artistique, culturel et naturel. Corfou, l’île promise de Lawrence Durrell Dans les années 1930, le cadre idyllique de Corfou séduit le jeune écrivain britannique Lawrence Durrell. Sur cette terre grecque, il se rapproche de la nature et entame une introspection qui donnera naissance à L’île de Prospero. 20.05 28 minutes Présenté par Élisabeth Quin, le rendez-vous quotidien consacré à l’actualité et au débat. Avec curiosité, vivacité et humour, Élisabeth Quin s’empare chaque soir de l’actualité, séduisant toujours plus de téléspectateurs. Elle est accompagnée, en alternance, des intervieweurs Anne Rosencher, Claude Askolovitch, Vincent Trémolet de Villers et Benjamin Sportouch, ainsi que des chroniqueurs Nadia Daam, Xavier Mauduit et François Saltiel. Sans oublier les rubriques « Règle de 3 » de Gaël Legras, « Mise au point » de Sandrine Le Calvez, « Rayon X » de Thibaut Nolte et « Désintox » en partenariat avec Libération. Le vendredi, 28 minutes retrouve « Le club » avec Renaud Dély et Sonia Chironi aux côtés d’Élisabeth Quin, ainsi que Claude Askolovitch et Benoît Forgeard pour leurs chroniques respectives  : « L’histoire de la semaine » et « Dérive des continents ». Magazine présenté par Élisabeth Quin (France, 2020, 45mn) - Coproduction  : ARTE France, KM 8/1/2021 20.48 De Gaulle à la plage La papatte CUBE CREATIVE PRODUCTIONS Lassé de l’ingratitude des Français, le général de Gaulle prend des vacances au bord de la mer. Une série d’animation humoristique et tendre au ton décalé, d’après la BD éponyme. Mais où est passé le général ? Au milieu des années 1950, alors que l’Algérie s’embrase et que la France traverse une crise, Charles La forêt, le versant magique de la Bretagne Forêts de Paimpont, de Lanouée ou de Brocéliande  : des arbres imposants s’enracinent depuis des centaines d’années au cœur de la Bretagne. Ces témoins silencieux de l’histoire font l’objet d’un véritable culte. En Floride, la tempête au masculin Réputée pour son urbanisme majestueux, la ville de Coral Gables, dans la banlieue de Miami, évoque aussi la Méditerranée. Dans les années 1960, une féministe y mena une bataille acharnée contre la météo... Émission présentée par Linda Lorin (France, 2020, 38mn) - Coproduction  : ARTE France, Éléphant Doc 2/11 7/1/2021 de Gaulle est aux abonnés absents. Lassé de l’ingratitude de ses compatriotes, il part goûter aux joies des bains de mer et aux plaisirs du farniente. Adaptant avec Philippe Rolland sa bande dessinée éponyme, Jean- Yves Ferri égratigne avec tendresse et une pointe d’humour décalé la figure du libérateur de la France. Aujourd’hui  : comme on dit souvent, les chiens ne font pas des chats... Série d’animation de Jean-Yves Ferri (France, 2020, 30x2mn), d’après sa bande dessinée éponyme (Dargaud) - Réalisation  : Philippe Rolland Coproduction  : ARTE France, Cube Creative Productions 26/10 1/11/2025
20.55 Cinéma Festival du cinéma d’ARTE 2020 Transit Sous l’Occupation, un réfugié clandestin tente à Marseille d’embarquer pour le Mexique. Par Christian Petzold (Phoenix, Ondine), l’adaptation troublante du bref roman éponyme d’Anna Seghers. En 1940, alors que les troupes nazies envahissent la France, des réfugiés privés d’asile tentent de fuir le pays par le port de Marseille, avec l’espoir d’embarquer vers le Mexique ou les États-Unis. Arrivé en train de Paris, Georg, dont le compagnon de clandestinité n’a pas survécu au voyage, usurpe, pour obtenir un visa, l’identité d’un écrivain qui s’est suicidé. Errant sur le port, il ne cesse de croiser une jeune femme inquiète qui l’intrigue et l’attire. GLAÇANT ÉCHO Christian Petzold (Barbara, Phoenix et dernièrement Ondine, qui réunit à nouveau Franz Rogoswki et Paula Beer), en adaptant le bref roman d’Anna Seghers, respecte la chronologie des événements, mais ne s’encombre d’aucune reconstitution historique. Le cinéaste allemand met en scène le récit dans le Marseille d’aujourd’hui, avec son métro de la Joliette, son Mucem et l’omniprésente police qui patrouille sur le port. L’atmosphère des heures sombres de l’Occupation trouve dès lors un écho glaçant dans la crise des réfugiés en cours, entre marchands cyniques de sommeil, files interminables devant les consulats et trafics en tout genre se nourrissant de la peur et de la précarité. Dans cette zone grise sans foi ni loi, l’humanité perce par les interstices de l’enfance et au travers de l’amour impossible de Georg pour la belle figure de Marie Weidel, veuve à la dérive qui s’arrime au passé. Une tragédie poignante portée par Franz Rogowski (Une valse dans les allées) et Paula Beer (Frantz, Bad Banks), amants maudits rattrapés par la violence. Meilleur film, Festival international du film de Dublin 2019 Film de Christian Petzold (Allemagne/France, 2018, 1h35mn, VF) - Scénario  : Christian Petzold, d’après le roman éponyme d’Anna Seghers - Avec  : Franz Rogowski (Georg), Paula Beer (Marie Weidel), Godehard Giese (Richard), Lilien Batman (Driss), Maryam Zaree (Melissa) Coproduction  : ARTE/ZDF, ARTE France Cinéma, Schramm Film, Neon Productions 15/11 I NBC FILMS 22.35 Cinéma Festival du cinéma d’ARTE 2020 Le poirier sauvage De retour dans sa petite ville d’Anatolie, un jeune diplômé cherche à publier son premier roman. Par Nuri Bilge Ceylan, un film-fleuve, d’une ampleur visuelle et romanesque hors du commun. Après avoir achevé ses études supérieures, Sinan est retourné vivre chez ses parents à Çanakkale, en Anatolie, afin de préparer le concours d’instituteur. Ayant écrit un roman qui se déroule dans la région, Le poirier sauvage, le jeune homme cherche des soutiens pour l’aider à le faire publier. Plein d’espoir, il sollicite des rendez-vous auprès de politiciens et de chefs d’entreprise, retrouve d’anciens camarades de classe et un amour de jeunesse, croise aussi la route de deux imams et d’un écrivain. À la maison, les choses sont loin d’être faciles... RESSENTIMENT Tableau de la vie provinciale turque, Le poirier sauvage décrit les espoirs et les désillusions d’un aspirant écrivain, empêtré dans ses complexes et sa détestation de la société dans laquelle il a grandi. Son ressentiment s’exprime envers certaines personnalités locales, d’un écrivain régional pédant à un entrepreneur inculte aux prétentions de mécène. Nuri Bilge Ceylan a souvent dépeint sous un jour noir l’humanité, ses médiocrités et ses bassesses. Après Il était une fois en Anatolie, grand prix à Cannes en 2011, et Winter Sleep, Palme d’or en 2014, son huitième long métrage est peut-être celui qui laisse le plus de place au doute, à l’émotion et au tremblement, avec même une pointe inattendue d’humour, grinçant ou absurde. Un film-fleuve, d’une ampleur visuelle et romanesque époustouflante. Lire page 4 (Ahlat Agaci) Film de Nuri Bilge Ceylan (Allemagne/Turquie/France, 2018, 3h01mn, VOSTF) - Scénario  : Nuri Bilge Ceylan, Akin Aksu, Ebru Ceylan - Avec  : Aydin Dogu Demirkol (Sinan Karasu), Murat Cemcir (Idris Karasu), Bennu Yldirimlar (Asuman Karasu), Hazar Ergüclü (Hatice) - Coproduction  : ARTE France Cinéma, Zeyno Film, Memento Films Productions, Detail Films, RFF International, Sisters and Brother Mitevski, Film i väst, Chimney Poland, TRT, IMAJ, Doha Film Institute, Nu-Look, Kale Grubi 2/11 15/11 Retrouvez la critique complète sur le blog d’Olivier Père, directeur du Cinéma d’ARTE France. lundi 9 novembre ARTE MAG N°46. LE PROGRAMME DU 7 AU 13 NOVEMBRE 2020 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :