Arte Magazine n°45 31 oct 2020
Arte Magazine n°45 31 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de 31 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : de Gaulle à la plage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ARTE MAG N°45. LE PROGRAMME DU 31 OCTOBRE AU 6 NOVEMBRE 2020 6 La pelle du général Le scénariste et dessinateur Jean-Yves Ferri porte à l’écran sa BD à succès De Gaulle à la plage pour une série d’animation à l’humour à la fois caustique et tendre. En caleçon de bain, un héros national reste-t-il héroïque ? Entretien. Jean-Yves Ferri, par lui-même. Du lundi au vendredi vers 20.50 De Gaulle à la plage Lire page 16 26/10 2/11/2025 Pourquoi avoir emmené de Gaulle à la plage ? Jean-Yves Ferri  : J’avais remarqué depuis longtemps chez lui un indéniable potentiel comique. Il est devenu bien sûr assez jeune une figure historique, mais son personnage est tellement hors norme qu’il pourrait tout aussi bien appartenir à la fiction. C’est surtout son caractère qui m’intéressait. J’ai essayé de le suggérer par l’absurde, en plongeant le héros national dans une situation improbable  : des vacances balnéaires, c’est-à-dire un contexte à l’opposé du bonhomme. Le représenter en maillot de bain, est-ce de l’irrévérence ? Ce qui était drôle, c’était de suggérer l’homme derrière le grand homme, en soulignant ce qu’il avait de banalement humain. Il avait des côtés très sensibles et beaucoup d’humour, notamment dans son art de la formule, et je n’ai fait que broder ce motif-là. Ç’aurait été une erreur d’essayer de le rendre grotesque parce que ça n’aurait pas correspondu au personnage  : pour que l’humour fonctionne, il doit rester de Gaulle, persuadé d’incarner la France, même avec son short remonté sous les aisselles. Bien sûr, pour le traiter comme un personnage de BD, j’ai dû être moins rigoureux sur certains aspects. Par exemple, en 1958, époque où je situe l’action, son fils était bien plus grand que dans l’album, mais c’était amusant de lui donner ce physique de général miniature. Même animé, votre héros reste assez figé... Cela vient du personnage, toujours un peu raide. Le style d’animation respecte l’esprit du strip, avec un rythme assez lent et des dialogues qui priment sur l’action. Ce n’est pas du Tex Avery ! Comment avez-vous adapté votre album ? Contacté par le studio Cube Creative, j’ai vite été convaincu par les essais du réalisateur Philippe Rolland  : lui-même avait prêté sa voix à de Gaulle et ça fonctionnait très bien. J’ai travaillé avec lui les scènes qui pouvaient s’adapter, j’en ai aussi imaginé de nouvelles. Je ne suis pas intervenu sur le dessin. La narration est un peu différente  : dans l’animation, par exemple, on n’a pas tout à fait les mêmes ellipses. Mais je pense que l’esprit et le ton de la BD sont respectés. Qu’apporte la série à votre de Gaulle, selon vous ? Le son amène un nouvel effet comique. J’ai ainsi été très heureux d’entendre la voix de de Gaulle, de son aide de camp Lebornec et du chien Wehrmacht, qui pense tout haut avec un fort accent allemand. Tout ça, c’est de l’humour en plus ! Propos recueillis par Guillemette Hervé La série est disponible en intégralité dès le 26 octobre sur arte.tv. CUBE CREATIVE PRODUCTIONS
TEMPESTA SRL/HÉLÈNE LOUVART/BERTRAND NOEL Des toiles plein les yeux Du Poirier sauvage à High Life, cette 6 e édition du Festival du cinéma d’ARTE fait voyager... Olivier Père  : Les choix d’ARTE invitent souvent au dépaysement. Cette sélection montre la diversité et l’ambition du cinéma d’auteur soutenu par la chaîne, avec des œuvres qui ont été pour la plupart présentées dans les grands festivals. C’est à la fois l’occasion de faire des découvertes et celle de retrouver des maîtres comme Nuri Bilge Ceylan et Lars von Trier. Le festival prend-il un sens particulier dans le contexte de la pandémie mondiale ? De nombreux films ont été privés d’existence dans les salles et en festival. La télévision a un rôle à jouer en continuant d’ouvrir les regards sur le monde et sur la création. ARTE en a conscience et réaffirme plus que jamais son engagement. Tous nos partenariats ont été maintenus et nous soutenons activement de nouveaux projets. Cette politique de soutien a-t-elle évolué depuis la précédente édition, en 2018 ? Nous portons une attention encore plus grande à la parité entre hommes et femmes  : l’écart a tendance à diminuer et nous nous en réjouissons. Aux côtés d’une cinéaste reconnue comme Claire Denis, les jeunes réalisatrices sont présentes dans cette 6 e édition, avec Léa Mysius (Ava) ou Alice Rohrwacher (Heureux comme Lazzaro). Nous nous efforçons de soutenir davantage de femmes au début de leur carrière, comme Charline Bourgeois-Tacquet, qui vient de tourner son premier film (Les amours d’Anaïs), ou Julia Ducournau, qui réalise Titane, son deuxième après Grave. Nous nous sommes aussi engagés sur Un beau matin, le prochain film de Mia Hansen- Løve, dont le dernier long métrage en date, Bergman Island, doit sortir l’année prochaine. Nous sommes fiers de voir grandir l’œuvre de cette cinéaste que nous accompagnons depuis longtemps. Propos recueillis par Jonathan Lennuyeux-Comnène Heureux comme Lazzaro Avec treize films emblématiques choisis parmi ses dernières coproductions, ARTE réaffirme son engagement auprès des auteurs à travers son Festival du cinéma, du 4 au 16 novembre. Entretien avec Olivier Père, directeur du Cinéma d’ARTE France. Festival du cinéma d’ARTE 2020 Mercredi 4 novembre Ava à 20.55 28/10 10/11 Lire page 20 Cherry Blossoms et merveilleux démons à 23.30 10/11 Lire page 21 Jeudi 5 novembre The House That Jack Built à 23.40 4/11 11/11 Lire page 23 Vendredi 6 novembre The Bookshop à 20.55 5/12 Lire page 24 Lundi 9 novembre Transit à 20.55 15/11 Le poirier sauvage à 22.35 2/11 15/11 Mercredi 11 novembre La prière à 20.55 4/11 17/11 Heureux comme Lazzaro à 23.35 10/11 17/11 Jeudi 12 novembre Khibula à 23.40 18/11 Vendredi 13 novembre Une valse dans les allées à 20.55 10/2/2021 Dimanche 15 novembre High Life à 22.35 14/11 21/11 Lundi 16 novembre Cold War à 20.55 9/11 22/11 La lune de Jupiter à 22.20 22/11 7ARTE MAG N°45. LE PROGRAMME DU 31 OCTOBRE AU 6 NOVEMBRE 2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :