Arte Magazine n°44 26 oct 2019
Arte Magazine n°44 26 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 26 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : le portrait de Jane...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 1er novembre ARTE MAG N°44. LE PROGRAMME DU 26 OCTOBRE AU 1 ER NOVEMBRE 2019 24 5.00 M BERLIN LIVE The Cat Empire Concert 6.15 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM GEO REPORTAGE Le Grand Nord sur les rails Reportage 8.00 EM L’ÂGE D’OR DES ANIMAUX Vivre longtemps Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 LEM CHOLESTÉROL  : LE GRAND BLUFF Documentaire 10.50 EM MICROBIOTE Les fabuleux pouvoirs du ventre Documentaire 12.05 EM DES ÎLES D’ENFER ! Santiago, Atlantique Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Yoga et yodler pour se déstresser Reportage 13.30 AILLEURS EN EUROPE 13.35 DM L’EMPREINTE DES TUEURS Téléfilm 15.30 DEM COLOMBIE, LA MONTAGNE DES ARHUACOS Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 R XENIUS Une vie de porc ! Magazine 17.35 ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Écosse Série documentaire 18.05 L E ÉTERNEL JARDIN Le cimetière du Père-Lachaise Documentaire 18.55 ER SUR LA PISTE DES VIPÈRES Documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.53 EM A MUSÉE VOUS, A MUSÉE MOI – SAISON 2 « Autoportrait » – Le rappel divin Série 20.55 E TEMPS DE CHIEN ! Téléfilm 22.30 JANE BIRKIN, SIMPLE ICÔNE Documentaire 23.20 L R METALLICA Through the Never Documentaire 0.55 BERLIN LIVE Little Simz Concert 2.00 BERLIN LIVE Hollywood Undead Concert 3.00 M ARTE JOURNAL 3.25 EM VOX POP Magazine 3.55 M ARTE REGARDS Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles JÉRÉMIE LEON/ARTE FRANCE 20.55 Fiction Temps de chien ! Capitaine de bateau-mouche porté sur la boisson, Jean craint de perdre la garde de ses enfants, et rencontre Victor, jeune musicien en galère. Une comédie sociale touchante et mélancolique au casting séduisant. Fringuant dans son uniforme de capitaine de bateau-mouche, Jean, quinqua fraîchement divorcé, vit néanmoins un vertigineux naufrage. Florence, son ex, menace de lui faire retirer la garde alternée de ses enfants. Las de son ivrognerie, son patron lui refuse une avance sur salaire. Même ses enfants râlent  : ils en ont marre de céder leur chambre aux clients Airbnb. Seule sa collège Judith, un peu amoureuse, lui apporte sa bonne humeur. Un jour, Jean est expulsé de son appartement. Il se réfugie avec ses enfants dans celui de sa filleule, partie faire le tour du monde. Là, il tombe sur le jeune Victor, un musicien dans la mouise... POÉTIQUES LOSERS Cela démarre par une archive de Serge Reggiani citant le célèbre « Enivrez-vous » de Baudelaire, belle introduction aux héros de cette comédie douce-amère, deux poétiques losers égarés dans la jungle parisienne. Avec Victor, son compagnon d’infortune, qui passera une bonne partie du film en peignoir, Jean forme un attachant tandem de pieds nickelés qui rappelle le duo lunaire des Apprentis. Cette « fantaisie dramatique », selon les termes de son réalisateur, s’approprie le genre du feelgood movie, en retardant l’arrivée de l’embellie. Il explore ainsi avec humour et mélancolie le thème du déclassement, montrant la dualité de la capitale, ville de carte postale mais aussi cité inabordable où l’on colmate son budget à coup d’expédients. Ce film bien écrit carbure au rythme alerte de la vie parisienne, avec de savoureux gags à répétition. Philippe Rebbot apporte sa silhouette de vieux rockeur, sa gouaille et sa tendresse à ce rôle qui lui va comme un gant, face à un Pablo Pauly charmant, clownesque, et une Laure Calamy en pleine forme. Meilleur téléfilm, La Rochelle 2019 Lire page 6 Téléfilm d’Édouard Deluc (France, 2019, 1h29mn) Scénario  : Édouard Deluc, Chloé Larouchi, Laura Piani Avec  : Philippe Rebbot (Jean), Pablo Pauly (Victor), Laure Calamy (Judith), Élodie Bouchez (Florence), Jean-Luc Bideau (Papa), Solène Rigot (Fanny), Nina Simonpoli- Barthélémy (Nina), Ambre Hasaj (Lise), Jules Wolff (Quentin), Brigitte Fossey (Angèle) - Coproduction  : ARTE France, The Film TV 25/10 30/11
JEAN-PIERRE FIZET/ALBINA/ORTF 22.30 Pop culture Jane Birkin, simple icône Avec ses yeux rêveurs, sa silhouette de sylphide et son panier en osier, Jane Birkin a conquis le cœur de Gainsbourg et des Français. Portrait kaléidoscopique d’une héroïne pop aux multiples facettes. Sa longue frange, son accent british et son couple avec Serge Gainsbourg dans les années 1970 ont marqué les imaginaires. À la fois actrice et mère, muse et militante, chanteuse et sex-symbol, Jane Birkin a traversé les époques depuis cinquante ans avec un panache qui l’a érigée au rang d’icône. Enfant du baby-boom, elle tient de sa mère, l’actrice anglaise Judy Campbell, sa passion pour la comédie. Si, à la vingtaine, elle enchaîne les petits rôles dans le Swinging London des années 1960, c’est plus tard, à Paris, fraîchement divorcée d’un John Barry infidèle, qu’elle connait le succès. En 1968, à la faveur d’une rencontre avec Serge Gainsbourg sur le tournage de Slogan, la jeune Jane scelle son destin. Ensemble, ils incarnent un couple mythique. Elle lui inspire ses plus grandes chansons, il l’amène à faire de sa silhouette de « demi- garçon », quolibet de ses jeunes années, un modèle de féminité. Mais quand Gainsbourg laisse place à Gainsbarre, son double destructeur, Jane Birkin s’émancipe, et avec elle son personnage de baby doll. Dans les années 1980, elle passe des comédies populaires au cinéma d’auteur. Dirigée par Varda, Tavernier ou encore Doillon, elle laisse filtrer une mélancolie à fleur de peau. Sur les planches, en chanson, d’un côté ou l’autre de la caméra, ou sur le pavé, « Jane » cumule les batailles (pour les droits civiques, la lutte contre le Sida, l’écologie...), en infatigable exploratrice de la liberté. CANDEUR ET AUDACE Tout en archives, ce documentaire montre comment Jane Birkin, d’abord indissociable de Gainsbourg, n’a cessé de se réinventer au fil du temps, multipliant les rôles. De scènes de vie en sessions d’enregistrements, d’extraits de films en interviews, où l’actrice et chanteuse révèle son espièglerie, la réalisatrice Clélia Cohen éclaire les multiples visages de l’intemporelle Jane B.  : enfant fragile, Lolita à pygmalion, mère bohème, actrice accomplie, chanteuse affirmée ou femme militante. Un portrait exaltant de celle qui a arraché avec les dents du bonheur son statut d’icône, entre candeur et audace, timidité et impudeur. Lire page 4 Documentaire de Clélia Cohen (France, 2019, 52 mn) - Coproduction  : ARTE France, Agat Films et Cie 25/10 30/11 23.20 Pop culture Metallica Through the Never Entre captation de concert et road trip surréaliste, un ovni musical qui ravira les fans de Metallica. Le fameux groupe de heavy metal californien tient la vedette d’un film musical qui en met plein les yeux, mêlant des images de concerts phénoménales, captées en 2012 à Vancouver et Edmonton – avec effets pyrotechniques et scène démesurée –, et un scénario fictif déjanté. Alors que Metallica s’apprête à entamer un concert dans un immense stade à guichets fermés, Trip, un jeune roadie, doit chercher un mystérieux objet. Mais après un accident de voiture, son voyage prend une tournure surréaliste  : le jeune homme se retrouve au milieu d’une émeute dont il ne réchappe qu’après d’étranges péripéties... Sans 0.55 Berlin Live Little Simz FRANK SPERLING Devant le public de Berlin Live, la Britannique Little Simz offre une performance virtuose et poétique. Habituée des salles combles, la jeune et talentueuse rappeuse britannique d’origine nigériane Little Simz, dont la créativité et la force ont été notamment saluées par Jay-Z et Kendrick METALLICA THROUGH THE NEVER/COURTESY OF PICTUREHOUSE/ROSS HALFIN dialogues, rythmé par les morceaux mythiques du groupe, ce film offre une immersion sans pareille dans l’univers musical de Metallica. Concert-fiction de Nimrod Antal (États-Unis, 2013, 1h30mn) (R. du 18/11/2016) 30/11 Lamar, a sorti en mars dernier l’ambitieux album Grey Area, savant mélange de soul, de funk et de hip-hop. Portés par une voix souple et un débit élastique, nerveux mais toujours net et précis, ses textes authentiques et très politiques envoûtent le public du Schwuz à l’occasion d’une halte berlinoise remarquée. Concert (Allemagne, 2019, 1h03mn) Réalisation  : Stefan Mathieu 31/10 30/11 Suivi à 2.00 du « Live » d’Hollywood Undead. vendredi 1er novembre ARTE MAG N°44. LE PROGRAMME DU 26 OCTOBRE AU 1 ER NOVEMBRE 2019 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :