Arte Magazine n°43 20 oct 2018
Arte Magazine n°43 20 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 20 oct 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : les réfugiés de Saint-Jouin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
dimanche 21 octobre ARTE MAG N°43. LE PROGRAMME DU 20 AU 26 OCTOBRE 2018 14 23.05 Gershwin, le classique américain Au travers de ses plus grandes œuvres, de Rhapsody in Blue à Porgy and Bess, portrait d’un autodidacte timide mais sûr de son génie, disparu à 38 ans. DPA/PHOTONONSTOP En juillet 1925, le Time Magazine consacre sa couverture à celui qu’il présente comme le plus grand compositeur national  : George Gershwin. De par ses origines modestes et la popularité de sa musique, irriguée par le swing et le jazz, cet autodidacte de 26 ans, fils d’immigrants juifs ayant fui la Russie des pogroms, incarne une nouvelle et séduisante version du rêve américain. Avec son frère aîné et parolier Ira, ils sont les auteurs de dizaines de chansons fredonnées d’un bout à l’autre du pays et peaufinées parfois avec le jeune danseur Fred Astaire. Mais c’est sa Rhapsody in Blue, subtile combinaison de jazz et de classique, écrite en cinq semaines en 1924, qui a consacré ce jeune homme timide et bravache à la fois, aussi sûr de son génie qu’assoiffé de reconnaissance. Avec cette œuvre orchestrale novatrice, il a été le premier compositeur de Broadway à tenter une incursion dans l’univers fermé de la grande musique... SÉDUISANTS PARADOXES À l’aide d’émouvantes archives, commentées par des spécialistes, Jean-Frédéric Thibault retrace chronologiquement la vie brève de George Gershwin, qui sera emporté prématurément par une tumeur au cerveau, en 1937. Ce portrait swingant s’articule autour de quatre de ses compositions les plus importantes  : Rhapsody in Blue, donc, mais aussi Concerto in F, Un Américain à Paris et Porgy and Bess. Chacune a bousculé les codes de son temps et suscité la polémique, mais aussi récolté un succès public immédiat. Ce fut le cas de Porgy and Bess, qui a déstabilisé le cénacle de l’opéra avec son casting exclusivement noir – une déclaration de guerre délibérée de George Gershwin à la ségrégation – et sa tonalité jazzy. Une musique follement inventive, aussi paradoxale, inclassable et séduisante que son auteur. Lire page 9 Documentaire de Jean-Frédéric Thibault (France, 2018, 52mn) - Coproduction  : ARTE France, Illégitime Défense PAOLO DI PAOLO 0.00 Pier Paolo Pasolini  : regard sur l’Italie Un tour d’Italie dans les pas de l’écrivain cinéaste, envoyé spécial d’un magazine à l’été 1959 pour un reportage au long cours sur les plages du pays. En 1959, le magazine Successo propose à Pasolini de parcourir le littoral pour un reportage estival à épisodes. À 37 ans, l’auteur des Ragazzi, déjà célèbre mais pas encore scandaleux, accepte la commande, heureux d’explorer sous un jour nouveau cette société italienne en pleine mutation qu’il ne cesse d’interroger dans ses écrits. Parti de la Riviera avec Paolo Di Paolo, le photographe que lui adjoint le journal, Pasolini choisit ensuite de continuer seul vers le sud. Dans les années 1990, longtemps après son assassinat, ce journal de voyage sera publié en France sous le titre La longue route de sable. En suivant cinquante ans après le chemin parcouru par Pasolini, ce film confronte la réalité d’aujourd’hui à ses mots vibrants, mais aussi aux touchantes photographies de Di Paolo, qui les commente lui-même. Un troublant voyage à la recherche du temps perdu, de la naissance timide de la société de consommation à ses ravages contemporains. Documentaire de Claus Bredenbrock (Allemagne, 2018, 52mn) 0.55 Opéra Miranda d’après Shakespeare et Purcell À l’Opéra-Comique Le tragique destin d’une héroïne shakespearienne imaginé et mis en scène par Katie Mitchell. Une famille se rassemble dans une église pour assister aux obsèques de Miranda, la fille de Prospero. Une mystérieuse mariée apparaît pour leur conter l’histoire de la disparue... Après une première collaboration sur les cantates de Bach, Katie Mitchell et Raphaël Pichon poursuivent avec Cordelia Lynnleur exploration du répertoire baroque dans une optique résolument contemporaine. Sur des musiques de Henry Purcell, cette suite fantasmée de La tempête de Shakespeare est portée en majesté par de talentueux interprètes et l’impeccable maîtrise des musiciens de l’ensemble Pygmalion. Semi-opéra d’après William Shakespeare et Henry Purcell (France, 2017, 1h38mn) - Livret  : Cordelia Lynn- Mise en scène  : Katie Mitchell Direction musicale  : Raphaël Pichon - Avec  : Kate Lindsey (Miranda), Henry Waddington (Prospero), Allan Clayton (Ferdinand), Marc Mauillon (le pasteur) et l’ensemble Pygmalion - Réalisation  : Corentin Leconte Production  : Les Films Jack Febus - Enregistré le 27/9/2017
5.00 M PRÉLUDE À DEBUSSY Documentaire 6.15 M XENIUS Le tramway, aujourd’hui et demain Magazine 6.45 L R LUCIE RACONTE L’HISTOIRE Lucie à La Renaissance Porgramme jeunesse 7.10 L ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO Thaïlande  : des fusées pour les dieux Reportage 8.00 LM UN JOUR SUR TERRE, DE LA NORVÈGE À LA NAMIBIE Le monde des animaux Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 L R 360° GEO Myanmar, un voyage inoubliable en train ; Le dragon de Komodo Reportage 11.20 LM LES COULEURS DU MAROC Ocre Série documentaire 12.05 LM L’AUSTRALIE ET SES PARCS NATIONAUX La forêt tropicale Série documentaire 12.50 L ARTE JOURNAL 13.00 R ARTE REGARDS Un irréductible village dans le Tyrol du Sud Reportage 13.35 EM VAN GOGH Film EI sEIBE1 ZCC 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Les embouteillages Magazine 17.35 E À LA RENCONTRE DES PEUPLES DES MERS Thaïlande  : les Mokens – Les derniers nomades Série documentaire 18.05 L’ALSACE SAUVAGE Documentaire 19.00 L R LE PAYS BASQUE FRANÇAIS Documentaire 19.45 L ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.46 E 50 NUANCES DE GRECS Mets de l’huile Série d’animation 20.50 E LES VOLEURS Film 22.45 SECONDS – L’OPÉRATION DIABOLIQUE Film 0.25 E JE VOIS ROUGE ! Documentaire 1.50 LM ARTE JOURNAL 2.15 LE GARES D’EUROPE, LES TEMPLES DU VOYAGE Milan Série documentaire 3.05 L R REPAS DE FÊTE Le temps des brasseries Série documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 20.50 Cinéma Les voleurs Une sourde jalousie oppose deux frères, l’un criminel, l’autre policier. Avec Daniel Auteuil et Catherine Deneuve, un film vénéneux signé Téchiné. 1996 STUDIOCANAL - TF1 FILMS PRODUCTION - CEC RHÔNE-ALPES CINÉMA Réveillé en pleine nuit, Justin, 10 ans, observe l’agitation qui s’est emparée de la maison familiale. L’invitant à le rejoindre en bas, son grand-père, Victor, lui annonce qu’Ivan, son père, a trouvé la mort dans un accident. Venu peu après assister aux obsèques de son frère aîné, Alex se présente en compagnie de Juliette, une troublante jeune femme. Rejeté par sa famille, qui dirige un gang de voleurs de voitures, Alex n’a plus de relations avec les siens depuis qu’il a choisi d’entrer dans la police... PULSIONS PARADOXALES André Téchiné a toujours aimé filmer la circulation du désir et la naissance de l’amour dans des récits romanesques et fiévreux, entre lyrisme et rétention des émotions. Le cinéaste s’approprie ici les codes du film criminel, qu’il transcende par son approche à la fois sensuelle et psychologique du cinéma. Décrivant des rapports familiaux conflictuels, notamment la jalousie qui sépare Ivan et Alex, il dessine une fresque humaine où tous les personnages sont reliés par des sentiments violents et passionnels. Téchiné structure son film en chapitres et malmène la chronologie du récit. Cette forme éclatée mais parfaitement lisible lui permet de confronter les points de vue des hommes, des femmes et de l’enfant qui gravitent autour d’Alex, figure masculine mystérieuse chargée de haine et de pulsions paradoxales. Traversé de thématiques récurrentes – notamment le désir homosexuel – et inscrit dans un cinéma d’auteur à la fois virtuose et populaire, Les voleurs marque aussi les retrouvailles, après Ma saison préférée, de Téchiné avec Catherine Deneuve et Daniel Auteuil – tous deux excellents –, et offre de très beaux rôles à une nouvelle génération d’acteurs, Laurence Côte et Benoît Magimel en tête. Meilleur espoir féminin (Laurence Côte), César 1997 Film d’André Téchiné (France, 1996, 1h51mn) Scénario  : André Téchiné, Gilles Taurand, Pascal Bonitzer, Michel Alexandre - Avec  : Daniel Auteuil (Alex), Catherine Deneuve (Marie Leblanc), Ivan Desny (Victor), Laurence Côte (Juliette Fontana), Benoît Magimel (Jimmy Fontana) - Production  : Les Films Alain Sarde, TF1 Films Production, Rhône-Alpes Cinéma, D.A. Films Retrouvez l’intégralité de la chronique d’Olivier Père, directeur du Cinéma d’ARTE France, sur son blog. lundi 22 octobre ARTE MAG N°43. LE PROGRAMME DU 20 AU 26 OCTOBRE 2018 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :