Arte Magazine n°43 17 oct 2020
Arte Magazine n°43 17 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 17 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Moloch, la série envoûtante d'Arnaud Malherbe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 20 octobre ARTE MAG N°43. LE PROGRAMME DU 17 AU 23 OCTOBRE 2020 18 5.00 M BARBARA HANNIGAN  : RÊVE DE HONGRIE Concert 6.10 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Seeland, Danemark Série documentaire 6.40 M XENIUS Chêne en danger Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.15 LM GEO REPORTAGE Les abricots d’Anatolie Reportage 8.00 M LES PARCS NATIONAUX CANADIENS Wood Buffalo Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 EM UNE ANNÉE DANS LE CANADA SAUVAGE Automne ; Hiver ; Printemps ; Été Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Quand les jeunes défient la pauvreté Reportage 13.40 M ROBE NOIRE Film 15.35 EM YENEPA, UNE FAMILLE BURKINABÈ Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Les orthoptères Magazine u u u m 17.45 ER MÉDECINES D’AILLEURS Kenya – Les ambulanciers du ciel Série documentaire 18.10 EM L’IRLANDE SAUVAGE EN QUATRE SAISONS Printemps ; Été Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 E BLACK PANTHERS (1 & 2) Documentaire 22.45 JIMMY CARTER Le président rock’n’roll Documentaire 0.20 PROGRAMME NON COMMUNIQUÉ 1.55 R ÉTATS-UNIS, GÉNÉRATION MASSACRE Documentaire 2.50 EM LE DESSOUS DES CARTES La Chine, un pays, plusieurs visages Magazine 3.05 EM DES VIGNES ET DES HOMMES Portugal – Porto, le vin du Douro Série documentaire 3.30 M XENIUS Poids-lourds, l’envers du décor Magazine 4.00 M ARTE REGARDS Reportage u u u Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Multidiffusion Rediffusion u Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première Soirée présentée par Andrea Fies 2006, STEPHEN SHAMES 20.50 Histoire Spécial élection présidentielle américaine Black Panthers (1 & 2) L’histoire captivante de l’une des organisations les plus subversives et controversées du XX e siècle. Mêlant archives rares et nombreux témoignages, une plongée coup de poing au cœur du Black Power. Première partie Oakland, Californie, 1966. Un an après les émeutes de Watts, à Los Angeles, deux étudiants, Huey P.Newton et Bobby Seale, fondent un collectif d’autodéfense pour surveiller les actions de la police dans le ghetto noir. En devenant, la même année, un mouvement politique de libération afroaméricaine, le Black Panther Party (BPP) se fait le porte-voix d’une communauté brutalisée dans une Amérique dominée par les Blancs. D’inspiration marxiste-léniniste, l’organisation s’impose comme une alternative radicale au mouvement des droits civiques porté par Martin Luther King. En parallèle à ses « programmes de survie » (petits déjeuners gratuits pour les enfants, dispensaires...), elle revendique un penchant pour l’insurrection. Slogans, coupe afro, poing levé  : les Black Panthers ouvrent un nouvel imaginaire de lutte pour la communauté noire. Le FBI, effrayé par l’aura du mouvement, y compris auprès de la jeunesse blanche, intensifie le contre- espionnage. L’arrestation de Huey P.Newton, mis en cause dans l’assassinat d’un policier, déstabilise l’organisation. En 1968, en réaction au meurtre de Martin Luther King, son porte-parole Eldridge Cleaver refuse de se rendre après un duel avec la police. Il s’exile à Alger et y crée la section internationale du parti.
Seconde partie En 1969, l’élection de Richard Nixon à la tête des États-Unis permet au chef du FBI, J. Edgar Hoover, de poursuivre sa répression du mouvement, à ses yeux la « plus grande menace interne pour la nation ». À New York, 21 Black Panthers sont inculpés d’activités terroristes. Face à la multiplication des procès, l’organisation tente de réunir des fonds avec le soutien de personnalités comme Angela Davis ou Jane Fonda. Mais les différentes procédures ternissent l’image du parti, réputé désormais pour être infiltré de toutes parts. Après sa sortie de prison le 5 août 1970, Huey P.Newton souhaite poursuivre les programmes sociaux quand Eldridge Cleaver prône la révolution et l’affrontement avec le gouvernement américain. Les luttes intestines profitent au FBI et ont peu à peu raison de l’organisation. En 1973, l’échec de Bobby Seale à la candidature de la mairie d’Oakland douche tout espoir de normalisation du parti. « GIVE MORE POWER TO THE PEOPLE » De son avènement au cœur des sixties à sa chute impitoyable, le réalisateur Stanley Nelson retrace l’histoire captivante et méconnue des Black Panthers. Luttant contre la suprématie blanche et le capitalisme, ses membres ont marqué l’imaginaire collectif par la radicalité de leur militantisme, leur rhétorique à la fois agressive et fédératrice mais aussi leurs codes vestimentaires et leur manière révolutionnaire d’occuper l’espace public. Au son seventies et groovy du titre « Give More Power to the People » des Chi-Lites, ce documentaire restitue la beauté rageuse du mouvement sans occulter ses tourments et parts d’ombre – violence et bataille d’ego – au moyen d’archives colossales et d’interviews fouillées de militants, d’agents du FBI ou d’historiens. Il rappelle aussi que son point de départ – la violence policière – est toujours d’actualité. Lire page 7 Documentaire de Stanley Nelson (États-Unis, 2015, 2x54mn) - Production  : PBS, Independant Lens, Firelight Films 13/10 18/12 i SWR/COURTESY OF WE ARE FAMILY FOUNDATION 22.45 Histoire Spécial élection présidentielle américaine Jimmy Carter Le président rock’n’roll Soutenu par des pop stars lors de sa campagne de 1976, Jimmy Carter se distingue des autres présidents des États-Unis par sa passion pour la musique. Portrait d’un humaniste rock’n’roll. Comment Jimmy Carter, gouverneur de Géorgie alors quasiment inconnu dans le pays, a-t-il réussi le tour de force d’être élu 39 e président des États-Unis ? Grand amateur de musique pop, le candidat démocrate a su s’entourer des vedettes du moment, un coup de pouce déterminant dans sa campagne électorale de 1976. Grâce à ces soutiens de prestige, Carter parvient à toucher les électeurs du pays entier, toutes communautés et sensibilités confondues. Même durant ses quatre ans passés dans le bureau ovale, le président maintiendra des liens avec des stars de la musique pop, comme Paul Simon ou Bob Dylan, notamment en organisant des festivals dans le jardin de la Maison-Blanche. Après sa défaite électorale en 1980, il crée la Fondation Carter avec son épouse Rosalynn– un engagement constant qui lui vaudra un Nobel de la paix en 2002. À l’approche de la présidentielle américaine de 2020, la réalisatrice Mary Wharton, lauréate d’un Emmy Award pour son documentaire sur Joan Baez, brosse le portrait saisissant d’un humaniste hors norme, offrant un regard neuf sur ce président rock’n’roll. Documentaire de Mary Wharton (États-Unis, 2020, 1h36mn) Production  : Not Just Peanuts LLC mardi 20 octobre ARTE MAG N°43. LE PROGRAMME DU 17 AU 23 OCTOBRE 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :