Arte Magazine n°43 17 oct 2020
Arte Magazine n°43 17 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 17 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Moloch, la série envoûtante d'Arnaud Malherbe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 19 octobre ARTE MAG N°43. LE PROGRAMME DU 17 AU 23 OCTOBRE 2020 16 5.00 M ARCADE FIRE EN CONCERT À PARIS 2018 Concert 6.40 M STREETPHILOSOPHY Sois solidaire ! Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR 7.15 EM GEO REPORTAGE Hongkong, la magie des néons Reportage 8.00 M LES PARCS NATIONAUX CANADIENS Kluane Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 L R GEO REPORTAGE L’authentique panama ; Islande, des montagnes et des moutons Reportage 11.15 M FÉERIQUE ISLANDE La plus grande île volcanique du monde Documentaire 12.05 M CAUCASE, LE MOINE ET SES ENFANTS Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 LEM a MEURTRES À SANDHAMN Du sang sur la Baltique (1-3), saison 2 Série 16.00 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Tyrol, Autriche Série documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande zc 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Chêne en danger Magazine 17.45 ER MÉDECINES D’AILLEURS Chamonix – Médecine des cimes Série documentaire 18.15 EM L’IRLANDE SAUVAGE EN QUATRE SAISONS Automne ; Hiver Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 E 50 NUANCES DE GRECS – SAISON 2 Meet the Myth Série d’animation 20.55 DER LA MARIÉE ÉTAIT EN NOIR Film 22.40 ER L’ENFANT SAUVAGE Film 0.05 E PRENDRE PLACE Documentaire 1.40 DEM LA SÉPARATION Film 3.05 EM DANIEL FAIT FACE Moyen métrage 4.00 M ARTE REGARDS Le retour de l’aigle Reportage Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première BRIDGEMAN IMAGES 20.55 Cinéma Cycle François Truffaut La mariée était en noir Une femme décide de venger son mari assassiné sous ses yeux le jour de leurs noces. En version restaurée, un hommage de François Truffaut à Alfred Hitchcock, porté par Jeanne Moreau. Julie et David viennent de se marier. Mais alors qu’il sort de l’église au bras de son épouse, David est abattu d’une balle venue d’on ne sait où. La mariée devenue veuve se lance à la recherche de l’assassin. Plusieurs hommes, pour leur malheur, croiseront son chemin... UN FILM NOIR FÉMINISTE Lorsqu’il réalise La mariée était en noir, adaptation du roman éponyme de William Irish, François Truffaut sort du demi-échec commercial de Fahrenheit 451 et travaille à son fameux livre d’entretiens avec Alfred Hitchcock. De fait, de l’atmosphère à la direction artistique, en passant par la musique signée Bernard Herrmann, compositeur attitré du Britannique, aucun film du cinéaste n’a été aussi ouvertement influencé par l’œuvre du maître du suspense. Plus que les meurtres successifs des assassins du mari, c’est la relation de Julie avec le dernier d’entre eux, Fergus, qui a vraiment inspiré Truffaut. En plaçant le dénouement de l’histoire au milieu du film, il se consacre entièrement, dans la seconde partie, à son étude. Fasciné par les liens entre l’amour et la mort, le réalisateur livre ici sa vision personnelle de la femme fatale, entourée d’hommes lâches et immatures. Aussi fantomatique que vénéneuse, Jeanne Moreau épouse le rôle d’une mariée qui n’est pas sans évoquer l’héroïne vengeresse de Kill Bill de Quentin Tarantino. Film de François Truffaut (France/Italie, 1967, 1h47mn) - Scénario  : François Truffaut et Jean-Louis Richard, d’après le roman éponyme de William Irish - Avec  : Jeanne Moreau (Julie Kohler), Michel Bouquet (Coral), Jean-Claude Brialy (Corey), Michael Lonsdale (René Morane), Charles Denner (Fergus), Claude Rich (Bliss) - Production  : Les Films du Carrosse, Les Productions Artistes Associés, Dino de Laurentiis Cinematografica Version restaurée - (R. du 28/1/2008) Le coffret François Truffaut – La passion cinéma sera disponible en DVD, Blu-ray et VOD le 17 novembre.
22.40 Cinéma Cycle François Truffaut L’enfant sauvage Le docteur Itard recueille un enfant sauvage et entreprend de l’éduquer. Sur le sujet, crucial pour lui, de l’apprentissage, Truffaut livre un film sobre et émouvant, dans une superbe photographie noir et blanc récemment restaurée. ARTISTES ASSOCIES - FILMS DU CARROSSE 1798. Dans une forêt de l’Aveyron, un enfant vivant à l’état sauvage est capturé par des paysans. Placé d’abord dans un centre de sourdsmuets, il est l’objet de toutes les curiosités. Le considérant comme un idiot irrécupérable, les autorités veulent le transférer dans un asile pour enfants. Le docteur Itard s’y oppose et décide de l’accueillir dans sa maison des Batignolles où, avec l’aide de sa gouvernante, Mme Guérin, il entreprend d’éveiller ses facultés intellectuelles et sa sensibilité. L’ÉDUCATION SENTIMENTALE Inspiré d’une histoire vraie, le film relate de façon quasi scientifique les différentes étapes de l’éducation du jeune garçon sauvage. Truffaut juge la question pédagogique si cruciale qu’il ne conçoit ni de la détacher du texte original ni de la déléguer à un acteur. Il endosse donc le rôle du docteur Itard, utilise une superbe photographie en noir et blanc et signe une mise en scène tout en sobriété pour accorder son attention au sujet  : comment transmettre les connaissances et le sentiment moral nécessaires à l’élaboration de la liberté à un être qui n’a fait l’épreuve que de la solitude ? Croyant aux vertus du langage, le docteur tente de l’imposer à l’enfant mais se rend vite compte de son erreur. Car comme l’affirmait Rousseau, la communication est d’abord une histoire d’amour et d’amitié, et la justice, un sentiment. Unanimement saluée par la critique à sa sortie, une fable sensible sur l’apprentissage. Film de François Truffaut (France, 1969, 1h30mn, noir et blanc) Scénario  : François Truffaut et Jean Gruault, d’après Mémoire et rapport sur Victor de l’Aveyron de Jean Itard Avec  : Jean-Pierre Cargol (Victor), François Truffaut (le docteur Itard), Françoise Seigner (Mme Guérin), Jean Dasté (Philippe Pinel) Production  : Les Films du Carrosse Version restaurée (R. du 3/4/2001) JEREMY GRAVAYAT & GUILLAUME MAZLOUM 0.05 La lucarne Prendre place - Filmé dans un bidonville de la banlieue parisienne, ce documentaire suit des familles roumaines dont les trajectoires retissent une histoire commune, faite de solidarités autant que de relégation. Après la destruction des grands ensembles de la banlieue parisienne, la Seine-Saint- Denis est redevenue le département français accueillant le plus grand nombre de bidonvilles, habités par des familles majoritairement roms. En 2015, à la suite d’une mobilisation sans précédent, une centaine de ces villages de fortune furent détruits. Mais contrairement à ce qui s’est passé dans les années 1960, environ 10 000 personnes ont été mises à la rue sans relogement. À La Courneuve, le réalisateur Jérémy Gravayat a filmé les habitants du bidonville baptisé la « place du Samaritain », montrant leurs interrogations, les expulsions auxquelles ils sont confrontés et leur combat pour obtenir un toit, qui les a conduits à occuper un temps le jardin de la mairie. Il donne aussi la parole à ceux qui, ayant vécu la même expérience quelques décennies plus tôt, leur ont témoigné leur solidarité. D’UNE DÉMOLITION À L’AUTRE Harmonisant les textures des images, le filmentrelace différentes temporalités, reliant les espaces et les époques entre eux, tissant une histoire commune, faite d’entraide, de mobilisations et de relégation. Au noir et blanc des archives de destruction de bidonvilles répondent les vidéos des démolitions des grands ensembles, tandis que les nouveaux quartiers d’affaires aux couleurs éclatantes, filmés en 16 millimètres, apportent leur touche irréelle. Documentaire de Jérémy Gravayat (France, 2019, 1h33mn) - Production  : Survivance, L’image d’après 12/10 17/12 lundi 19 octobre ARTE MAG N°43. LE PROGRAMME DU 17 AU 23 OCTOBRE 2020 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :