Arte Magazine n°42 10 oct 2020
Arte Magazine n°42 10 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de 10 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : François Truffaut, l'homme qui aimait les films.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 12 octobre ARTE MAG N°42. LE PROGRAMME DU 10 AU 16 OCTOBRE 2020 16 20.05 28 minutes Présenté par Élisabeth Quin, le rendez-vous quotidien consacré à l’actualité et au débat. Avec curiosité, vivacité et humour, Élisabeth Quin s’empare chaque soir de l’actualité, séduisant toujours plus de téléspectateurs. Elle est accompagnée, en alternance, des intervieweurs Anne Rosencher, Claude Askolovitch, Vincent Trémolet de Villers et Benjamin Sportouch, ainsi que des chroniqueurs Nadia Daam, Xavier Mauduit et François Saltiel. Sans oublier les rubriques « Règle de 3 » de Gaël Legras, « Mise au point » de Sandrine Le Calvez, « Rayon X » de Thibaut Nolte et « Désintox » en partenariat avec Libération. Le vendredi, 28 minutes retrouve « Le club » avec Renaud Dély et Sonia Chironi aux côtés d’Élisabeth Quin, ainsi que Claude Askolovitch et Benoît Forgeard pour leurs chroniques respectives  : « L’histoire de la semaine » et « Dérive des continents ». Magazine présenté par Élisabeth Quin (France, 2020, 45mn) - Coproduction  : ARTE France, KM 10/12 PIERRE-EMMANUEL RASTOIN 20.55 Cinéma Robe noire Au travers de l’épopée d’un missionnaire au Canada au XVII e siècle, une réflexion superbement mise en scène sur la colonisation, par le réalisateur de Miss Daisy et son chauffeur. TAKASHI SEIDA Au XVII e siècle au Canada, le père Laforgue, un jeune jésuite, est chargé par Samuel de Champlain d’évangéliser les Hurons. Daniel, un charpentier breton qui se destine, lui aussi, à devenir pasteur, l’accompagne. Mais plus la petite troupe s’enfonce dans les denses forêts enneigées du pays, plus les certitudes et les croyances de ses membres vacillent. Alors que Daniel s’éprend de la belle Indienne Annuka, Laforgue commence à douter du sens de sa mission. Quand les voyageurs tombent entre les mains des Iroquois, ils sont soumis à une épreuve cruelle. MISSION MAUDITE En adaptant le roman éponyme de Brian Moore, Bruce Beresford met en scène l’odyssée d’un jeune pasteur idéaliste égaré dans les territoires sauvages canadiens, dont la mission vire à la quête initiatique. Car, au fil de son périple, le père Laforgue découvre chez les Hurons qu’il est censé évangéliser des valeurs de partage et un sens du pardon plus puissants que ceux portés par sa foi chrétienne. Les Indiens, eux, s’étonnent de son célibat et de son opiniâtreté à les convaincre de renoncer à la polygamie ou à l’élimination de leurs ennemis. Au-delà du film d’aventure dans des paysages à couper le souffle − qu’exalte la bande originale de Georges Delerue −, Robe noire développe une réflexion formidablement documentée sur le choc des cultures, avec, notamment, un traitement rigoureux du mode de vie et des rituels sacrés des Indiens à l’heure de la colonisation. En évitant l’écueil de la thèse du paradis perdu, le cinéaste dénonce les illusions des civilisateurs et les conséquences tragiques de l’influence jésuite européenne sur le continent américain. Meilleurs film, réalisation, scénario, image, direction artistique et second rôle (August Schellenberg), Genie Awards 1991 (Black Robe) Film de Bruce Beresford (Canada/Australie/États-Unis, 1991, 1h36mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Brian Moore, d’après son roman éponyme - Avec  : Lothaire Bluteau (Laforgue), August Schellenberg (Chomina), Aden Young (Daniel), Sandrine Holt (Annuka), Tantoo Cardinal (la femme de Chomina) - Production  : Alliance Communications Corporation 10/11
KOCH FILMS GMBH 22.35 Cinéma Une pure formalité Dans l’antre d’un commissariat miteux, un inspecteur et un écrivain s’affrontent au cours d’un interrogatoire nocturne. Orchestré par Giuseppe Tornatore (Cinema Paradiso), un face-à-face au sommet entre Gérard Depardieu et Roman Polanski. Par une nuit de déluge, un coup de feu retentit. Dans la campagne détrempée, les policiers arrêtent un homme errant, hagard et sans papiers, incapable d’expliquer ce qui lui est arrivé. Une fois au commissariat, l’individu révèle à l’inspecteur son identité  : ancienne gloire de la littérature en panne d’inspiration, Onoff mène désormais une existence recluse. Le commissaire, admirateur de son œuvre, le soupçonne d’être impliqué dans le meurtre fraîchement découvert, et le soumet à un interminable interrogatoire... THRILLER PSYCHOLOGIQUE Dans l’atmosphère poisseuse d’une nuit pluvieuse, entre les quatre murs délabrés de ce commissariat de campagne, le faceà-face vire à l’affrontement psychologique, au fil des mots déversés à torrents, que l’on doit à l’écrivain Pascal Quignard. Avec un sens du suspense magistralement maîtrisé et rehaussé par la partition du regretté Ennio Morricone, Guiseppe Tornatore, loin des somptueux paysages de sa Sicile natale et de la simple « formalité » évoquée dans le titre, signe un huis clos habité par l’angoisse, dominé par l’intense performance de Roman Polanski et Gérard Depardieu. Meilleure image (Blasco Giurato), Golden Globes italiens 1994 (Una pura formalita) Film de Giuseppe Tornatore (Italie/France, 1994, 1h47mn) - Scénario  : Giuseppe Tornatore, Pascal Quignard - Avec  : Gérard Depardieu (Onoff), Roman Polanski (l’inspecteur), Sergio Rubini (André), Nicola Di Pinto (le capitaine), Maria Rosa Spagnolo (Paula) - Production  : Cecchi Gori Group Tiger Cinematografica, DD Productions, Film Par Film, Orly Films, TF1 Films Production, Sidonie De Guiseppe Tornatore, ARTE diffuse également La légende du pianiste sur l’océan le dimanche 4 octobre à 23.30. QUARK PRODUCTIONS - 4  : -100 0.20 La lucarne L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres 11, Entre conte social et attachant portrait choral, une balade dans les marges d’une bourgade des Cévennes en déshérence où survie rime avec poésie. Enfilade d’enseignes aux rideaux baissés dans la grandrue et gare désaffectée...  : Bessèges, une bourgade des Cévennes, ressemble à une friche en attente d’une improbable reconversion, entre le sémillant Carrefour Market et le pont sur la rivière bordée d’usines abandonnées. La mine a fermé en 1960, les aciéries deux décennies plus tard. Dans les marges de cette cité en déshérence, il y a Alec, chanteur des rues franco-italien autant que bricoleur inspiré de fontaine, « l’âme d’une ville », et sa tribu de laissés-pour-compte, naufragés qui s’inventent un quotidien entre misère et poésie, survie et fantaisie. Des artistes bruts dont les petites manies – scrupuleux comptage des voitures qui passent, jardinage libertaire, empilage de pierres dans la rivière, paisibles parties d’échecs... – composent une fresque chorale sertie d’éclats de vie. De leurs « existences tourmentées » passées, on ne sait rien ou presque, à part peut-être celle du fragile horticulteur revenu d’Inde comme de tout. DOUCE PHILOSOPHIE Comme dit la ritournelle entonnée par Alec, « L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres »... Après Entrée du personnel, son précédent documentaire sur les abattoirs, Manuela Frésil filme avec sensibilité cette digne communauté d’Apaches de la modernité à la solidarité chevillée au corps. Parce qu’ils s’acceptent avec tendresse et professent une douce philosophie de l’instant, les uns et les autres, bénéficiaires ou non du RSA, se fabriquent des petits bonheurs dans les failles de la précarité, creusant le bitume fissuré de la désindustrialisation pour en extraire des fleurs sauvages. En éveil, la réalisatrice, elle, excelle à restituer le plaisir de leur insoumise compagnie, étrangère à l’amertume. Un superbe portrait de groupe au bord de la rivière. Documentaire de Manuela Frésil (France, 2020, 1h) - Production  : Quark Productions, en association avec ARTE France-La lucarne 5/10 10/12 lundi 12 octobre ARTE MAG N°42. LE PROGRAMME DU 10 AU 16 OCTOBRE 2020 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :