Arte Magazine n°41 5 oct 2019
Arte Magazine n°41 5 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de 5 oct 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : mytho...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 9 octobre ARTE MAG N°41. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 OCTOBRE 2019 20 5.00 M LES GRANDS MOMENTS DE LA MUSIQUE Le concert de la chute du mur de Berlin Concert 6.15 M XENIUS Les cépages résistants Magazine 6.40 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Dessau-Worlitz, Allemagne Série documentaire 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM GEO REPORTAGE Les bateaux légendaires d’Oman Reportage 8.00 EM MIGRATIONS SECRÈTES La chauve-souris pipistrelle de Nathusius Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 EM LES PARADIS PERDUS D’AMAZONIE Documentaire 10.50 M BOUGAINVILLE, LE VOYAGE À TAHITI Documentaire 12.05 EM LA SPLENDEUR DES BAHAMAS Grottes et trous bleus Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Bisons d’Europe, un danger pour nos forêts ? Reportage 13.35 DM LES MOISSONS DU CIEL Film 15.35 EM UN JOUR EN ESPAGNE Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Comment sortir de la dépendance au sucre ? Magazine 17.35 LA CHINE AU FIL DU YANGTSÉ L’esprit de Mao Série documentaire 18.05 L R AU FIL DU MONDE Inde Série documentaire 18.55 ER L’ÂGE D’OR DES ANIMAUX Pouvoir et domination Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 E A MUSÉE VOUS, A MUSÉE MOI « Le déjeuner sur l’herbe » – Vrai ou faux ? Série 20.55 DE QUAI D’ORSAY Film 22.50 60 E ANDRÉ MALRAUX, L’ÉPREUVE DU POUVOIR Documentaire 23.45 THE SWAN Film 1.15 M ARTE JOURNAL 1.35 LM LE SECRET DE MA MÈRE Film 3.10 EM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Chantilly, Picardie Série documentaire 3.35 M XENIUS Pénurie d’eau en Europe Magazine 4.05 M ARTE REGARDS Comment lutter contre l’obésité ? Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en ligne Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma Quai d’Orsay L’inextricable micmac du Quai d’Orsay, mené sabre au clair par un ministre extravagant. Avec Thierry Lhermitte, une excellente adaptation de la bande dessinée d’Antonin Baudry et Christophe Blain. 2013 LITTLE BEAR/PATHÉ FILMS/FRANCE 2 CINEMA Fraîchement engagé par le cabinet ministériel, Arthur Vlaminck fait ses débuts aux Affaires étrangères, en contact direct avec le ministre dont il écrit les discours. Dès ses premier pas au Quai d’Orsay, le jeune homme se heurte aux mille contradictions administratives qui entravent la tâche des exécutants. Chacun doit composer avec l’extravagance du ministre Taillard de Worms, improbable personnage naviguant entre la quasi-incompétence et la certitude de son génie. Lequel appelle ses employés « camarade ! », et abuse du philosophe grec Héraclite, qu’il cherche à tout prix à recycler dans ses discours. L’homme, cependant, ne manque ni de talent ni de panache... Mais alors que les crises internationales s’accumulent, le président de la République et la presse, sont, eux, obnubilés par la disparition de l’ourse Cannelle... FRACAS BURLESQUE De ses exigences (« Cahut, écrivez-moi une vision claire sur le Moyen-Orient, à vingt ans ! ») à ses entrées délirantes, dans un fracas de claquements de portes et de feuilles qui volent, la figure de Taillard de Worms, aristocrate pimpant génialement incarné par Thierry Lhermitte, fait tout le sel burlesque de cette comédie de Bertrand Tavernier. Adaptation de la bande dessinée à succès de Blain et Baudry, le film, porté par un séduisant casting (Raphaël Personnaz, Niels Arestrup, Anaïs Demoustier...), caricature avec finesse l’appareil ministériel français, micmac semblant tenir debout par l’opération du Saint-Esprit, et distille une myriade de petites phrases savoureuses (« Un discours aux Nations unies, c’est pas l’affaire du siècle, mais c’est pas la fête du slip non plus ! »). Coauteur de la BD et scénariste, Antonin Baudry, ex-membre du Quai d’Orsay sous le mandat de Dominique de Villepin, connaît bien son sujet. Toute ressemblance... Meilleur acteur dans un second rôle (Niels Arestrup), César 2014 Lire page 4 Film de Bertrand Tavernier (France, 2013, 1h53mn) Scénario  : Antonin Baudry, Christophe Blain, Bertrand Tavernier, d’après la bande dessinée Quai d’Orsay – Chroniques diplomatiques, d’Antonin Baudry et Christophe Blain - Avec  : Thierry Lhermitte (Alexandre Taillard de Worms), Raphaël Personnaz (Arthur Vlaminck), Niels Arestrup (Claude Maupas), Bruno Raffaelli (Stéphane Cahut), Julie Gayet (Valérie Dumontheil), Anaïs Demoustier (Marina) Production  : Little Bear, Pathé, France 2 Cinéma, CN2 Productions, Alvy Développement
AGIP/BRIDGEMAN IMAGES 22.50 Le documentaire culturel André Malraux, l’épreuve du pouvoir Il y a soixante ans, en janvier 1959, André Malraux devenait le premier ministre de la Culture de la V e République. Le portrait fouillé d’un géant des lettres confronté à l’exercice du pouvoir. Auréolé de ses succès littéraires, de son passé d’aventurier au Cambodge et de combattant auprès des républicains espagnols, André Malraux rejoint en novembre 1945 le gouvernement provisoire présidé par de Gaulle. Nommé ministre de l’Information, il reste deux mois en poste. L’expérience a beau être brève, elle scelle entre lui et le général un lien indéfectible. Quand, avec la crise algérienne, de Gaulle est rappelé au pouvoir en 1958, il confie de nouveau à Malraux le portefeuille de l’Information. Mais quelques jours à peine après sa nomination, le ministre, qui fut anticolonialiste dans sa jeunesse, commet une bourde retentissante. Lors d’une conférence de presse, à la question  : « Si vous étiez un jeune musulman, seriez-vous un partisan du FLN ? », il réplique  : « Si j’étais un jeune musulman, je combattrais peut-être avec les fellagha. » Pour l’entourage gaulliste, il est urgent de l’empêcher de récidiver. Mais afin de ne pas priver le gouvernement de sa caution intellectuelle, on lui taille un ministère sur mesure, celui des Affaires culturelles – le premier du nom. Il va y œuvrer dix ans durant, de janvier 1959 à juin 1969, avec des heurts et des réussites. DESTIN HORS NORME À gauche, l’ancien compagnon de route du Parti communiste passe pour un traître et, plus encore, aux yeux des intellectuels. Dans son propre camp, celui du RPF (Rassemblement du peuple français, le parti gaulliste), il est vite considéré comme un ministre incontrôlable. Comment Malraux essaiera-t-il de tirer son épingle du jeu, alors qu’après la mort accidentelle de ses deux fils, en mai 1961, il sombre peu à peu dans la dépression ? En se focalisant sur les périodes qu’il passe au cœur du pouvoir, le film explore les différentes facettes de ce qui constitua pour Malraux une impérieuse obsession  : réussir l’osmose entre l’écrivain et l’homme d’action, entre l’artiste et le politique. Comment a-t-il composé ? Quels coups a-t-il pris ? Avec des témoins de choix, dont son neveu Alain Malraux, Olivier Todd, Catherine Tasca, l’historien Pascal Ory, et de nombreuses archives, Xavier Villetard retrace le destin hors norme d’un homme qui s’est engagé pour démocratiser la culture, ouvrant une voie royale à ses successeurs. Lire page 9 Documentaire de Xavier Villetard (France, 2017, 54mn) - Commentaire dit par Laurent Poitrenaux Coproduction  : ARTE France, Siècle Productions En ligne du 2 octobre au 7 décembre VINTAGE PICTURES & M-APPEAL 23.45 Cinéma The Swan Envoyée un été à la campagne, une petite Islandaise découvre les beautés de la nature et les chagrins de la vie. Un premier film touché par la grâce de sa jeune interprète. Blonde gamine de 9 ans, Sol est confiée, le temps des vacances, à des cousins paysans. Comme chaque été, Jon, un ouvrier agricole, vient prêter main-forte au chef de famille. Une fuite d’eau l’empêchant de s’installer au sous-sol, le jeune homme partage la même chambre que Sol. Le jour, il s’occupe des bêtes. La nuit, il écrit des histoires dans son journal intime, guettant le retour de la fille de la maison, qui étudie en Allemagne. D’abord rétive à ce nouvel environnement, Sol s’ouvre au fil des jours à la vie en plein air, aux merveilles qui l’entourent et aux drames secrets des adultes autour d’elle. DÉLICATESSE Parfois butée, toujours réservée, la petite Sol (époustouflante Grima Valsdottir) dessine des cœurs lorsqu’elle écrit à sa mère, observe la ronde des insectes au-dessus d’un ruisseau, parcourt la lande à cheval et s’empare aussi par dépit de ce qui ne lui appartient pas... Avec délicatesse et pudeur, Asa Helga Hjörleifsdottir met en scène l’apprentissage de la vie, les joies et les chagrins d’une enfant solitaire perdue dans le monde des grands. Inspiré d’un best-seller de l’Islandais Guobergur Bergsson, ce premier long métrage rend également grâce aux splendides paysages d’une île imprégnée de mythes et de légendes, celles notamment du « cheval du lac » et d’un cygne majestueux, qui donne son titre au film. (Svanurinn) Film de Asa Helga Hjörleifsdottir (Allemagne/Islande, 2017, 1h26mn, VOSTF) Scénario  : Asa Helga Hjörleifsdottir, d’après le roman L’aile du cygne de Guobergur Bergsson - Avec  : Grima Valsdottir (Sol), Porvaldur David Kristiansson (Jon), Puridur Blaer Johannsdottir (la fille des fermiers), Ingvar E. Sigurdsson (le fermier), Katla Margret Porgeirsdottir (la fermière) - Production  : Vintage Pictures, Junafilm, Kopli Kinokompanii mercredi 9 octobre ARTE MAG N°41. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 OCTOBRE 2019 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :