Arte Magazine n°41 3 oct 2020
Arte Magazine n°41 3 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de 3 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : génération écrans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ARTE MAG N°41. LE PROGRAMME DU 3 AU 9 OCTOBRE 2020 6 Séries en liberté The Virtues ARTE développe en ligne son offre séries exclusive et gratuite  : le meilleur de la production British, dans un éventail de titres inédits et de perles rares à savourer en intégralité à partir du 3 octobre sur arte.tv. Au programme Inside n°9 (saisons 1-4) The Virtues Ill Behaviour A Young Doctor’s Notebook (saisons 1 & 2) Stag Ainsi soient-ils (saisons 1-3) En ligne le 3 octobre sur arte.tv À suivre  : Hatufim, Detectorists, Mum, La gifle, Criminal Justice... Inside n°9 Ill Behaviour Début octobre, l’offre de la chaîne s’enrichit de nouvelles séries exclusivement pour le Web, avec pour maître mot la liberté d’accès. Chaque internaute pourra visionner gratuitement l’intégralité des titres présents au catalogue, soit six séries inaugurales pour corser l’offre replay (qui contient déjà en cette rentrée l’acclamé The Killing et bientôt, les nouveautés No Man’s Land et Kidnapping). Au menu  : cinq perles inédites made in Britain, qui seront complétées par d’autres au fil des semaines, comme Detectorists, série tendre et originale sur le petit monde des chercheurs de métaux, ou l’attachante sitcom Mum, qui traite du deuil avec une pincée de sel. Le tout, bien sûr, en version originale sous-titrée pour les programmes étrangers. POUR TOUS LES GOÛTS Ensuite, il n’y a plus qu’à choisir dans la belle diversité des genres et des réalisations. Vous aimez les séries pour leur casting ? Jon Hamm (Mad Men) et Daniel Radcliffe (la saga Harry Potter) vous offrent une plongée hallucinante dans la psyché d’un jeune médecin russe, d’après les écrits de Mikhaïl Boulgakov, avec A Young Doctor’s Notebook. Un goût pour les guest stars et les intrigues génialement perverses ? Helen McRory (Peaky Blinders), Gemma Arterton ou Fiona Shaw, qui accompagnent la série britannique Inside n°9, petit précis d’humour noir au vitriol inédit en France, s’acquittent amplement de la tâche. Fan d’intensité dramatique ? Shane Meadows (réalisateur de This is England) explore dans The Virtues les thèmes de la vengeance et du pardon pour une formidable odyssée intime, primée à Séries Mania. Amateurs de classiques, vous n’êtes pas non plus oubliés  : sont également proposées des séries emblématiques comme Ainsi soient-ils, premier grand succès de création originale de la chaîne. On découvrira aussi des œuvres originales ayant inspiré de célèbres consœurs, dont l’intégrale de Hatufim, version israélienne de Homeland. Un large bouquet de pépites en libre accès, disponible en ligne pour plusieurs mois dès le 3 octobre, et jusqu’en juin 2021 pour la plupart d’entre elles. SEVEN VIRTUES LIMITED 2019 LICENSED BY ITV STUDIOS LTD/
JULIEN CAUVIN Vendredi 9 octobre à 20.55 Claire Andrieux Lire page 24 7/11 I Olivier Jahan À double fond Pourquoi avoir choisi de creuser le personnage de Claire Andrieux ? Olivier Jahan  : Mon précédent film était centré sur Éléonore  : cette photographe venue en Bretagne avec son ex-compagnon, Samuel, pour vendre la maison de son père décédé, rencontrait alors Claire Andrieux, responsable d’une agence immobilière à proximité. J’ai constaté lors des projections que le personnage de Claire suscitait énormément d’intérêt et de sympathie, ce qui m’a donné l’envie de le développer. Avec Diastème, le coscénariste, nous avons imaginé une histoire qui puisse parler à tout le monde, que l’on ait vu ou non Les châteaux de sable. Qu’est-ce qui vous plaît chez elle ? Elle est imprévisible, gaffeuse et terriblement touchante. C’est de prime abord un personnage de comédie, qui se révèle de plus en plus complexe. Nous avons voulu que sa part d’ombre se révèle peu à peu, en distillant progressivement dans le récit les indices d’un certain mal-être, d’une douleur enfouie qu’elle dissimule derrière une énergie joyeuse, à l’image de ses tenues toujours très colorées. Mais c’est surtout une femme qui s’est réfugiée dans le travail pour ne pas affronter sa solitude. Son entourage agit comme un révélateur... Dans le film précédent, c’est Claire qui, à sa manière un peu maladroite, faisait avancer Samuel et Éléonore, avec lesquels elle noue une forte amitié. Nous avons voulu cette fois inverser les rôles, en faisant du couple Olivier Jahan retrouve avec Claire Andrieux un personnage de son précédent film, Les châteaux de sable, pour lui donner une nouvelle dimension  : passée au premier plan, la gaffeuse attachante incarnée par Jeanne Rosa se révèle une femme en résilience hantée par le secret. le déclencheur de la révélation. La rencontre de Claire avec Bruno, interprété par Thomas VDB, participe aussi à cette transformation. Tous deux sont des êtres cabossés par la vie, mais contrairement à Claire, lui parvient à en parler librement. Sa franchise la déstabilise autant qu’elle la séduit. Il est aussi le narrateur du récit. Pourquoi ce parti pris ? Nous avions déjà utilisé dans le film antérieur ce procédé, assez littéraire dans l’écriture, d’un narrateur omniscient, s’adressant au spectateur en aparté. Ici, la voix off est plus directe  : un homme raconte sa rencontre avec une femme qui l’inspire et le désarçonne. On a l’impression, sans en être tout à fait sûr, que son récit intervient après ce qui s’est passé entre eux, quelle qu’en soit l’issue. Pourquoi avoir choisi d’ancrer cette histoire en Bretagne ? Je suis particulièrement attaché à cette région des Côtesd’Armor  : Les châteaux de sable comportait une part d’autobiographie, puisque le film a été tourné dans la maison qui appartenait à mon père et dont j’ai hérité à sa mort. Elle reste présente dans Claire Andrieux, même si nous nous sommes ingéniés à la transformer. Propos recueillis par Hélène Porret 7ARTE MAG N°41. LE PROGRAMME DU 3 AU 9 OCTOBRE 2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :