Arte Magazine n°41 3 oct 2020
Arte Magazine n°41 3 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de 3 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : génération écrans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 6 octobre ARTE MAG N°41. LE PROGRAMME DU 3 AU 9 OCTOBRE 2020 gi a Pour mieux profiter d’ARTE M Multidiffusion R Rediffusion Audiovision pour aveugles im et malvoyants a Disponible en replay =2 I=1 Cl Vidéo à la demande 18 5.00 M ROSTROPOVITCH JOUE DVORÁK Concert 5.45 EM CHINE, L’ADORATION DU FEU Documentaire 6.40 M XENIUS Oiseaux en danger Magazine 7.10 a ARTE JOURNAL JUNIOR 7.15 LM GEO REPORTAGE Les chiens sauveteurs du lac de Garde Reportage 8.00 EM VOYAGES EN TERRES DU NORD Norvège Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 LM DANS LA PEAU D’UN GRIZZLY Tenaillé par la faim ; Pas si bête Documentaire 11.15 M LE RETOUR DES LOUPS Une chance pour le parc de Yellowstone Documentaire 12.05 EM L’ÉVOLUTION EN MARCHE Les chiens errants de Moscou Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 a ARTE REGARDS Les animaux sauvages s’invitent en ville Reportage 13.35 M LE PORT DE LA DROGUE Film 14.55 M À L’OMBRE DES GRANDS CHÂTEAUX Neuschwanstein ; Heidelberg Série documentaire 16.30 a E INVITATION AU VOYAGE Émission Sous-titrage pour sourds et malentendants M Date de disponibilité u 17.10 XENIUS Le sable, une matière première essentielle Magazine 17.45 a ER DES VIGNES ET DES HOMMES Portugal – Porto, le vin du Douro Série documentaire 18.10 a R MERVEILLES D’AFRIQUE La réserve de Mashatu ; Le delta de l’Okavango Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 SYRIE – LES DESSOUS DU CONFLIT Documentaire 22.20 DAECH, LE DILEMME DE LA JUSTICE Documentaire 23.30 ER MOSSOUL, APRÈS LA GUERRE Documentaire 0.35 EM LE DESSOUS DES CARTES Routes de la soie  : le Monopoly de Xi Jinping Magazine 0.50 M ARTE REPORTAGE Magazine 1.45 EM MAISONNEUVE À l’école du vivre-ensemble Documentaire 3.20 EM PHILOSOPHIE Mentir est-il un art ? Magazine 3.45 EM DES VIGNES ET DES HOMMES Argentine – Une oasis au pied de la cordillère Série documentaire 4.15 M ARTE REGARDS Naples  : banlieue meutrière Reportage Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de fin de replay en avant-première Soirée présentée par Thomas Kausch HALBTOTAL FILMPRODUKTION/FRANK AMANN 20.50 Syrie – Les dessous du conflit Avec des témoins clés, retour sur neuf ans d’une guerre rendue inextricable par les intérêts concurrents des factions en présence et des puissances étrangères. Depuis près de dix ans qu’il fait rage, le conflit syrien a causé la mort de centaines de milliers de personnes et jeté dans l’exil quelque 12 millions de réfugiés civils. Comment les manifestations pacifiques de 2011, déclenchées par l’onde de choc contagieuse du printemps arabe pour réclamer un renouveau politique, ont-elles abouti à la pire catastrophe humanitaire du XXI e siècle ? Férocement réprimée par le régime de Bachar el- Assad, la rébellion populaire se mue en révolte, et l’escalade de violence instaure peu à peu une effroyable guerre civile. Soutenu par l’Iran et la Russie, le dictateur, qui n’hésitera pas à user d’armes chimiques contre sa propre population, refuse de plier face non seulement à ses opposants, mais aussi aux condamnations ambiguës de puissances étrangères, comme la Turquie, les États-Unis, les États du Golfe ou encore Israël. Les cartes sont rebattues en profondeur avec l’offensive de Daech, en 2014, qui entraînera l’intervention armée d’une coalition internationale, et complexifiera encore les rapports de force. L’ancien ambassadeur américain à Damas Robert Ford, le politologue russe Dmitri Trenine ou les Syriens Burhan Ghalioun et Zaher el-Sakat, respectivement ancien président du Conseil national de l’opposition au régime et haut gradé militaire ayant fait défection, éclairent l’enchaînement des causes qui ont entraîné le peuple syrien dans cette interminable descente aux enfers, des origines du conflit aux jeux d’influence dévastateurs des puissances étrangères. Documentaire d’Andrzej Klamt et Manhal Arroub (Allemagne, 2019, 1h28mn) 7/3/2021
22.20 Géopolitique  : les grands docus d’ARTE Daech, le dilemme de la justice Comment et où juger les milliers de Français, Belges et Tunisiens partis grossir les rangs de l’État islamique ? Christophe Cotteret explore les enjeux de ce dilemme judiciaire inédit. VDN-WMN-2019 En mars 2019, l’État islamique perd son dernier bastion à Baghouz, en Syrie. De nombreux étrangers figurent parmi les milliers de combattants arrêtés. Depuis 2011, au moins 5 000 Européens et plus de 3 000 Tunisiens auraient rejoint les foyers djihadistes en Syrie, en Irak et en Libye. Certains y ont perdu la vie, d’autres, parmi les « revenants », ont exporté la violence dans leurs pays d’origine à partir de 2013. Face à la vague d’attentats qui les ensanglante alors, la France et la Tunisie décrètent l’état d’urgence, quand la Belgique adopte des mesures d’exception. Aveux extorqués sous la torture, détentions abusives, perquisitions administratives, assignations à résidence, pressions sur les familles...  : avocats et ONG dénoncent les atteintes – graduelles selon les pays – aux droits humains engendrées par l’impératif sécuritaire. Le sort de leurs ressortissants arrêtés dans les zones de conflit pose par ailleurs un épineux problème aux démocraties  : en l’absence de preuves suffisantes, comment juger les crimes perpétrés à l’étranger ? Ceux-ci relèvent-ils du terrorisme ou des crimes de guerre ? Comment gérer la détention, puis la libération des rapatriés ? Contrevenant à ses obligations, la France a délégué cette tâche à la justice irakienne, qui prononce pourtant des peines de mort à l’issue de procès expéditifs, selon la rapporteure des Nations unies Agnès Callamard. AVOCATS DE LA TERREUR De la France à la Tunisie en passant par la Belgique et le Royaume-Uni, Christophe Cotteret (Inkotanyi – Paul Kagame, la tragédie rwandaise) donne la parole à des avocats, à des magistrats antiterroristes et à des familles de djihadistes qui témoignent des impasses de l’après-Daech. Ils alertent sur le risque d’un déni de justice, rappelant que Guantánamo et les violations du droit international qui y ont été commises au nom de la lutte contre la terreur ont fait le lit du djihadisme sanguinaire contemporain. Documentaire de Christophe Cotteret (France/Belgique, 2019, 1h07mn) - Coproduction  : ARTE GEIE, RTBF, Wrong Men, Veilleur de Nuit - (Déprogrammation du 16/6/2020) 6/9 3/1/2021 MAGNÉTO PRESSE 23.30 Mossoul, après la guerre Pendant un an, la journaliste Anne Poiret a suivi les efforts des Mossouliotes pour rebâtir leur ville, ravagée par le conflit contre Daech. Une reconstruction minée par des rivalités politiques dans un contexte sécuritaire toujours précaire. Si depuis la reprise de Mossoul à l’organisation État islamique, le 10 juillet 2017, l’est de la cité reprend vie peu à peu, à l’ouest du Tigre, la vieille ville – fief sunnite dans lequel les djihadistes se sont repliés et ont lutté jusqu’à la mort – reste un immense champ de ruines. Outre les efforts limités de la communauté internationale, la réédification de la ville est plombée par les affaires de corruption locales et les démêlés de Muzahim al-Khayat, l’interlocuteur du gouvernement irakien, avec Nawfal al- Sultan, le gouverneur de la province. Abandonnés à leur sort, des habitants se relaient chaque jour pour déblayer les rues, tandis que d’autres tentent de rebâtir eux-mêmes leurs habitations et leurs commerces. Un tel vide politique à long terme pourrait favoriser une résurgence des violences extrémistes, à l’heure où subsistent des cellules dormantes islamistes dispersées dans les environs. Désormais, les familles des militants de Daech se terrent dans les faubourgs, traquées par les milices chiites installées en ville. En suivant le travail de reconstruction de la cité, la réalisatrice Anne Poiret (prix Albert- Londres 2007) dépeint avec acuité les défis socio-économiques, sécuritaires et géopolitiques qui le sous-tendent. Documentaire d’Anne Poiret (France, 2019, 1h) Coproduction  : ARTE France, Magneto Presse (R. du 2/7/2019) 29/9 30/9/2021 mardi 6 octobre ARTE MAG N°41. LE PROGRAMME DU 3 AU 9 OCTOBRE 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :