Arte Magazine n°4 18 jan 2020
Arte Magazine n°4 18 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de 18 jan 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : la série policière l'instinct de vie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 22 janvier ARTE MAG N°4. LE PROGRAMME DU 18 AU 24 JANVIER 2020 7.10 a ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 13.00 M ARTE REGARDS Des Chinois en quête du yaourt bulgare Reportage 16.30 E a INVITATION AU VOYAGE Émission gl 20 5.00 M « LE TRICORNE » DE MANUEL DE FALLA Un festival sous l’orage Documentaire 5.45 M SQUARE ARTISTE Carte blanche à Hélène Fillières Magazine 6.40 M XENIUS Comment éviter les feux de forêt ? Magazine 7.15 LEM LES COULEURS DU MAROC Ocre Série documentaire 8.00 LEM LA VIE SUR LE RÉCIF Été Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M YELLOWSTONE – NATURE EXTRÊME (1) Documentaire 11.20 M LES PARCS NATURELS… EN MINUSCULE Aso-Kuju, Japon Série documentaire 12.05 M BAVIÈRE, L’HOMME QUI AIMAIT SA FORÊT Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.35 M LE CHOCOLAT Film 15.45 EM PACIFIQUE Un océan mystérieux Série documentaire 17.10 M R XENIUS Forêt et gibier, un équilibre fragile Magazine 17.45 LER a MÉDECINES D’AILLEURS Madagascar, l’esprit des plantes Série documentaire 18.15 a ER LE MONDE DES ARBRES Le baobab au tronc creux Série documentaire 18.55 L a ER ÉCUREUILS, LES ACROBATES DE LA FORÊT Documentaire Pour mieux profiter d’ARTE M Multidiffusion R Rediffusion Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants gl a Disponible en replay E=2 1=1 IECI Vidéo à la demande Date de disponibilité en avant-première Disponibilité en ligne u 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 ER TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Rihanna Série 20.55 DE LA FILLE DU PUISATIER Film 23.20 ER RENÉ GOSCINNY, NOTRE ONCLE D’ARMORIQUE Documentaire 0.15 CŒUR DE PIERRE Téléfilm 2.05 L R UN ENFANT DANS LA TÊTE Téléfilm 3.40 M ARTE REGARDS Le tourisme en crise après la faillite d’un voyagiste Reportage 4.15 LEM MÉDECINES D’AILLEURS Colombie, la culture du yagé Série documentaire Versions linguistiques disponibles Date de fin de replay LES FILMS MARCEL PAGNOL 20.55 Cinéma La fille du puisatier L’un des chefs-d’œuvre de Pagnol, tourné entre le début de la Seconde Guerre mondiale et l’armistice de 1940, avec l’irremplaçable duo Raimu-Fernandel. En version restaurée. Aînée d’une tribu de six sœurs, la belle Patricia a été élevée en Provence par son puisatier de père, veuf au grand cœur mais aux principes rigides. Alors que Félipe, l’employé de ce dernier, la courtise assidûment, la jeune fille s’éprend de Jacques Mazel, un séduisant officier aviateur, fils d’un riche notable. La guerre déclarée, le jeune homme est mobilisé, sans savoir que Patricia est enceinte. Chassée par son père, humiliée après une tentative de négociation avec la famille Mazel, la future maman se réfugie chez une tante bienveillante. URGENCE SOURDE Tourné entre le début de la Seconde Guerre mondiale et l’armistice de 1940, dont l’annonce par Pétain à la radio est même intégrée à la fin du scénario, La fille du puisatier commence comme une des fables méridionales chères à Pagnol. Dans une campagne provençale bruissant de sensualité printanière, la douce héroïne se laisse conter fleurette par un joli cœur fortuné, dont on devine que le statut social constitue tout à la fois un argument de séduction et une menace. Mais au-delà du drame qui se noue autour de la fille mère, le film s’attache aux divagations existentielles, avec accent chantant, de Raimu, honnête homme et père aimant dont la présence envahit l’écran, et du fringant Fernandel. Entre conflit de classes, indignité orgueilleuse des puissants et débâcle française, la comédie sociale se teinte d’une urgence sourde. « Les morts des batailles perdues sont la raison de vivre des vaincus », déclare ainsi Patricia. Une forme de manifeste, qui vaudra au film d’être censuré par les Allemands. Film de Marcel Pagnol (France, 1940, 2h19mn, noir et blanc) - Scénario  : Marcel Pagnol Avec  : Raimu (Pascal Amoretti), Josette Day (Patricia Amoretti), Fernandel (Félipe Rambert), Fernand Charpin (André Mazel), Line Noro (Marie Mazel), Georges Grey (Jacques Mazel) - Production  : Les Films Marcel Pagnol - Version restaurée ffl 20/2
RUE DES ARCHIVES PARIS FRANCE 23.20 Le documentaire culturel René Goscinny, notre oncle d’Armorique Auteur de génie, père de la bande dessinée moderne, René Goscinny a légué à la France un héritage d’une importance capitale  : une culture populaire de qualité. Astérix, Lucky Luke, Iznogoud, Le petit Nicolas, Le viager, le journal Pilote...  : mort en 1977, René Goscinny laisse derrière lui une œuvre pléthorique et nombre d’expressions cultes passées dans le langage courant. Après avoir grandi en Argentine, le jeune auteur passe sept ans à New York où il vit chichement et apprend le métier de scénariste aux côtés de Harvey Kurtzman et de l’irrévérencieuse équipe du futur Mad Magazine. De cette période, Goscinny conservera une fascination prononcée pour le dynamitage des codes, incarné par la revue américaine. Impertinence, liberté de ton, superposition de différents niveaux de lecture...  : Goscinny réinjecte ces grandes lignes dans ses scénarios, puis dans les pages de Pilote. Créé avec Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier, le journal révolutionne la bande dessinée française, accueillant les futurs grands, si nombreux qu’on ne peut tous les citer  : Moebius, Mézières, F’murrr, Gotlib, Bretécher, Mandryka, Bilal, Tardi, Reiser... Une génération entière parrainée par l’auteur, qui accouchera plus tard de Charlie Hebdo, L’écho des savanes, Fluide glacial ou Métal hurlant. Et tout cela grâce au succès d’Astérix, dont l’univers aurait surgi, selon la légende, en deux heures sur un coin de table... EXIGEANT ET POPULAIRE La frontière s’est brouillée entre l’homme et l’auteur. De son personnage récurrent dans Achille Talon, où il est représenté sous les traits de l’irascible rédacteur en chef du magazine Polite, jusqu’à ses nombreux passages à la télévision, marqués par le même humour pince-sans-rire (« Je ramperais pour passer devant un objectif, devant un micro, je suis prêt à n’importe quelle bassesse ») , Goscinny est devenu pour tous une « star » à part entière. L’inventif documentaire de Guillaume Podrovnik déborde d’images d’archives insolites (la version pirate de Lucky Luke, produite par la Turquie dans les années 1970, vaut son pesant d’or), de témoignages de l’auteur et de ceux à qui il a donné une chance. Il brosse le portrait d’un homme dont le travail exigeant et populaire aura fédéré un pays entier, riant comme un seul homme devant la satire malicieuse de ses pires défauts. Lire page 4 Documentaire de Guillaume Podrovnik (France, 2017, 52mn) - Coproduction  : ARTE France, Jaraprod (R. du 8/10/2017) ffl 15/1 20/4 Guillaume Podrovnik est également l’auteur de la websérie On verra demain  : excursion en Procrasti-Nation, disponible sur arte.tv et sur Youtube. 0.15 Fiction Cœur de pierre ffl 20/2 Wieer f of Torests Peter, charbonnier sans le sou, troque son cœur contre la prospérité afin d’épouser la belle et riche Lisbeth. Avec Frederick Lau (Victoria) et Moritz Bleibtreu (Soul Kitchen), un conte fantastique qui dénonce la cupidité humaine. Au cœur de la Forêt-Noire, Peter souhaite épouser Lisbeth, la fille d’un riche verrier. Charbonnier aux poches vides, il se pense néanmoins indigne du rang de sa bien-aimée, promise à un meilleur parti. Afin de pouvoir lui offrir une existence prospère, Peter conclut un pacte avec le grand Michel, qui lui promet richesse et ascension sociale en échange de son cœur. C’est avec une pierre nichée dans la poitrine que Peter devient bientôt l’homme le plus fortuné de la région et se marie avec Lisbeth. Mais cette dernière ne reconnaît plus celui dont elle était tombée amoureuse  : Peter se montre de plus en plus vaniteux et méprisant avec son entourage. Le jeune homme va alors devoir affronter l’esprit de la forêt pour tenter de retrouver son cœur... LE PRIX DU BONHEUR Adaptation d’un conte allemand imaginé par l’écrivain Wilhelm Hauff en 1827, Cœur de pierre plonge le spectateur dans une aventure fantastique qui dénonce le pouvoir de l’argent et les inégalités sociales. Une réussite, portée par une belle distribution et une musique récompensée aux Prix du cinéma allemand. (Das kalte Herz) Téléfilm de Johannes Naber (Allemagne, 2016, 1h51mn, VF/VOSTF) Scénario  : Johannes Naber, Christian Zipperle, Steffen Reuter, Andreas Marschall, d’après le conte de Wilhelm Hauff - Avec  : Frederick Lau (Peter Munk), Henriette Confurius (Lisbeth), David Schütter (Bastian), Moritz Bleibtreu (le grand Michel), Milan Peschel (Petit homme de verre) - Production  : Schmidtz Katze Filmkollektiv, Studio Babelsberg, PhilippFilmproduction, SWR, ARD Degeto Film, MDR SWR/SCHMIDTZ KATZE FILMKOLLEKTIV mercredi 22 janvier ARTE MAG N°4. LE PROGRAMME DU 18 AU 24 JANVIER 2020 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :