Arte Magazine n°37 8 sep 2018
Arte Magazine n°37 8 sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de 8 sep 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : 1918-1939, rêves brisés...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
jeudi 13 septembre ARTE MAG N°37. LE PROGRAMME DU 8 AU 14 SEPTEMBRE 2018 7.10 L 7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 1Z1 Disponible en replay 13:=1 22 5.00 LM CONCERT DE LA PLACE DU DÔME DE MILAN Denis Matsuev et Riccardo Chailly Concert 5.50 M XENIUS Tout sur les jeux vidéo Magazine 6.15 LM LE CARGO HISSE LES VOILES Documentaire 7.15 LM 360° GEO Socotra, paradis menacé Reportage 8.00 EM PRODIGIEUX COLIBRIS Documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 M STARBUCKS SANS FILTRE Documentaire 11.05 M OZONE  : UN SAUVETAGE RÉUSSI Documentaire 12.05 M SOUS LES PAVÉS DE... Paris Série documentaire 17.35 L 7 R RENCONTRES SUR LA ROUTE DE LA SOIE 1 001 traditions ouzbeks Série documentaire 18.05 L 7 MYSTÉRIEUSE ARABIE Les Émirats arabes unis Série documentaire 19.00 7 STRATÉGIES DE REPRODUCTION  : LES CLÉS DU SUCCÈS Le cycle fin de la sélection naturelle Documentaire 22.45 L 7 MER LA CLINIQUE DU DOCTEUR BLANCHE Téléfilm 0.15 L 7 =I LES AMITIÉS INVISIBLES Film R 19.45 L ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.52 7 E 50 NUANCES DE GRECS Un amour de soi Série d’animation 20.55 7 1918-1939  : LES RÊVES BRISÉS DE L’ENTRE- DEUX-GUERRES (7 & 8) Trahisons ; Guerre Série documentaire 2.05 LM ARTE JOURNAL 12.50 L 7 ARTE JOURNAL 2.25 L =I 7 R FAUX-FUYANTS Téléfilm 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 LEM DANS SES YEUX Film 15.35 EM TAÏWAN  : LES KUNG-FU GIRLS Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 XENIUS Les chenilles processionnaires Magazine 3.55 M ARTE REGARDS Magazine Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 20.55 Histoire 1918-1939  : les rêves brisés de l’entre-deux-guerres (7 & 8) Treize destins de célébrités ou d’anonymes brossent le portrait de ces années troubles. Une fresque historique internationale, magistrale. Derniers épisodes. Jürgen Rehberg_LOOKSfilm, IRIS Group, Les Films d’Ici 7. Trahisons Au milieu des années 1930, l’Allemagne connaît de nouveau le plein emploi. En France, le Front populaire arrive au pouvoir tandis qu’en Espagne Franco déclare la guerre aux républicains. Comblée, Unity Mitford accompagne Hitler aux Jeux olympiques qui s’ouvrent à Berlin. À Moscou, l’étudiant en médecine Stepan Podlubny est forcé par le NKVD à espionner son entourage. Au « One-Two-Two », à Paris, Marcel Jamet doit faire de même pour le compte des services de renseignement. Mariée à Max Wachstein, Edith Wellspacher entame une liaison avec Bert Springer, un charismatique médecin proche des nazis. Hans Beimler rejoint en Espagne les Brigades internationales pour prendre part à la guerre civile. 8. Guerre Après l’annexion de l’Autriche en mars 1938, la Nuit de cristal pousse de nombreux juifs à l’exil. Pour Edith Wellspacher, l’Anschluss est un choc. Max, son compagnon dont elle attend un enfant, est interné à Dachau. De retour en Angleterre, Unity Mitford tente de promouvoir auprès des influents amis de son père une alliance entre l’Angleterre et l’Allemagne. Sans nouvelles de sa mère depuis des mois, Stepan Podlubny est soumis à une pression croissante du NKVD. Pola Negri, qui espère renouer avec ses succès d’antan, tourne plusieurs films pour les studios de l’UFA à Berlin. Marcel Jamet continue de glaner dans sa maison close des informations pour les services secrets français. Il apprend que les Allemands se préparent à la guerre... Série documentaire-fiction de Jan Peter et Frédéric Goupil (France/Luxembourg/Belgique/Allemagne, 2018, 8x52mn) - Coproduction  : ARTE, LOOKS film, IRIS Group, Les Films d’Ici, SWR, NDR, WDR, RBB, ORF, CT, AB PRODUCTIONS, RTBF
Hassen Brahiti 22.45 Fiction La clinique du docteur Blanche Au milieu du XIX e siècle, Émile Blanche, aliéniste comme son père, prend sa succession et s’essaie à de nouvelles méthodes. Un téléfilm, inspiré et porté par ses acteurs, qui restitue les débats sur la psychiatrie naissante. Étudiant en psychiatrie, Émile Blanche finit son internat à l’hôpital de la Salpêtrière sous l’autorité du professeur Leuret, aliéniste aux méthodes brutales et fervent opposant à son père, Esprit Blanche. Ce dernier a créé un asile que son fils est amené à reprendre. Cet établissement d’un genre nouveau a été établi sur le modèle d’une pension de famille et voit de nombreux patients renommés venir s’y faire soigner  : Charles Gounod, Théo Van Gogh, Guy de Maupassant et Gérard de Nerval, ami et patient de la famille. Entre désir d’émancipation et volonté de soigner les malades avec humanité, Émile lance un défi à son professeur  : soigner Saturnin, un patient souffrant d’aphasie, en dehors de l’institution publique, dans la clinique familiale. PEINES DE CŒUR Inspiré par l’histoire du docteur Émile Blanche, ce téléfilm retrace un épisode de la psychiatrie en France, avant la révolution freudienne. Entre Gérard de Nerval, pensionnaire obsédé par un retour en Orient, un vieux ministre accroché du matin au soir à une balançoire et un prince en exil, l’atmosphère de la célèbre clinique de Passy, au XIX e siècle, est reconstituée avec soin. Stanley Weber campe avec une émouvante justesse ce médecin humaniste tâtonnant, multipliant les expériences, qui peine à traiter son malade, comme à conquérir le cœur de la jeune Félicie, qui l’assiste. Portée par un souffle romanesque, la fluidité de la mise en scène, signée Sarah Lévy (Au crépuscule des temps, Little Wenzhou) s’appuie sur une distribution impeccable, de Grégoire Leprince-Ringuet à Bruno Lochet, sous les traits de l’auteur des Filles du feu, lequel réussira in fine à entrer en communication avec Saturnin par la seule grâce de la poésie. Téléfilm de Sarah Lévy (France, 2014, 1h32mn) Scénario  : Fatiha Dahmani, Sarah Lévy, Daniel Tonachella - Avec  : Stanley Weber (Émile Blanche), Grégoire Leprince-Ringuet (Jules), Philippe Laudenbach (Esprit Blanche), Serge Riaboukine (Saturnin), Bruno Lochet (Gérard de Nerval), Hervé Ganem (l’altesse espagnole), Lionnel Astier (le professeur Leuret) Coproduction  : ARTE France, Pampa Production, avec la participation de France Télévisions, du Centre national du cinéma et de l’image animée, de TV5 Monde - (R.du 12/9/2014) 0.15 Cinéma Les amitiés invisibles Scandale au sein de l’armée allemande et opacité des consortiums industriels  : face à la corruption et à la manipulation, un journaliste tente d’exposer la vérité. Un thriller politique captivant. Fabian Groys écrit pour un grand journal berlinois. Réputé pour son travail d’investigation, il mène une enquête sur la gestion douteuse par l’armée allemande de la question du handicap. Mais alors qu’il touche au but, son informateur se dégonfle. En parallèle, le journaliste confie à Nadja, sa stagiaire dont il voit l’arrivée d’un mauvais œil, un reportage sur un fait divers  : un homme s’est jeté dans la fosse aux lions d’un zoo. Nadja découvre que cet homme, ancien militaire, avait été envoyé en Afghanistan avant de travailler dans une usine de recyclage où il était exposé à des substances nocives. Elle en informe Groys, qui avait changé son fusil d’épaule pour s’intéresser à un scandale de déchets toxiques... La coïncidence est trop forte pour que les trois affaires ne soient pas liées. Mais le journaliste peut-il faire confiance à ceux qui l’entourent ? Un fascinant thriller politique mêlant pouvoir des lobbies et manipulation des médias. (Die Lügen der Sieger) Film de Christoph Hochhäusler (Allemagne, 2013, 1h44mn, VOSTF) - Scénario  : Christoph Hochhäusler et Ulrich Peltzer - Avec  : Florian David Fitz (Fabian Groys), Lilith Stangenberg (Nadja), Horst Kotterba (Hannes Hubach), Ursina Lardi (Corinna von May), Arved Birnbaum (Bühler) - Coproduction  : ARTE France Cinéma, Heimatfilm, MACT Productions, WDR/ARTE Heimatfilm/MACT Productions/WDR-ARTE/ARTE France Cinéma à ger3‘, d ILwt f:1 1-) 1 ge _.1 jeudi 13 septembre ARTE MAG N°37. LE PROGRAMME DU 8 AU 14 SEPTEMBRE 2018 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :