Arte Magazine n°35 22 aoû 2020
Arte Magazine n°35 22 aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de 22 aoû 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Meryl Streep, l'actrice surdouée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
dimanche 23 août ARTE MAG N°35. LE PROGRAMME DU 22 AU 28 AOÛT 2020 14 20.10 Vox pop Présenté par Nora Hamadi, le magazine des débats qui agitent l’Europe fait sa rentrée avec une nouvelle formule. L’émission se concentre désormais sur un seul sujet afin de mieux en approfondir les contours et creuser les comparaisons qu’il suscite entre pays européens. Un module de trois minutes, « Le prolog », pose en images les enjeux du débat suivi d’une enquête dans un pays d’Europe et d’un multiplex animé par Nora Hamadi qui donne la parole à deux invités de nationalités différentes, ainsi qu’à un ou plusieurs correspondants. Réinventer le travail ? La crise du Covid-19 a forcé les Européens à repenser le travail. Dans certains secteurs, elle a engendré un recul des droits des salariés. Le télétravail à marche forcée est aussi loin d’avoir été la panacée pour les employeurs comme pour les employés. Enquête en Allemagne où les psychologues ont constaté une explosion du stress, du harcèlement et du flicage des salariés. Nora Hamadi invite à débattre la philosophe Fanny Lederlin en France, le chercheur Stan De Spiegelaere en Belgique et la correspondante Maria Helena Ballestero en Espagne. Magazine présenté par Nora Hamadi (France, 2020, 28mn) - Coproduction  : ARTE France, Magnéto Presse 18/8 29/10 PAULINE BALLET M En partenariat avec IACtioix L'HEBDO NBC UNIVERSAL/ARTE 20.55 > 1.20 Summer of Dreams Le « Summer » se clôt en beauté avec un hommage à Meryl Streep et à celle qui lui valut l’une de ses plus belles interprétations, la romancière Karen Blixen. 20.55 Cinéma Soirée Meryl Streep Out of Africa Le grand amour de deux esprits libres dans le Kenya colonisé des années 1920. Directement inspiré de la vie et de l’œuvre de Karen Blixen, un grand film romantique signé Sydney Pollack, avec Meryl Streep et Robert Redford. 1914, au Danemark. Lors d’une partie de chasse, Karen Dinesen, abandonnée par son amant, propose au frère de celui-ci, le baron Blixen, un mariage de raison  : elle lui apporte sa fortune, lui son titre. Ils décident d’acheter une ferme au Kenya – à cette époque l’Afrique orientale britannique. Au cours du voyage, elle fait la connaissance de Denys Finch Hatton, chasseur de grands fauves à la classe suprême. Sur place, elle constate l’ampleur du racisme européen et l’irresponsabilité de son mari. Bientôt, Karen et Denys deviennent amants... LES DEUX AMOURS DE KAREN BLIXEN « J’avais une ferme en Afrique, au pied des collines du Ngong... » Une magnifique histoire d’amour, incarnée par deux stars absolues, qui donnent le meilleur d’elles-mêmes ; le sens du verbe de Karen Blixen, mêlé à un éloquent réquisitoire anticolonialiste ; les splendides paysages de l’Afrique de l’Est, filmés par un directeur de la photographie inspiré ; une bande-son pleine de souffle, mi-épique, miromantique...  : couronné de sept Oscars en 1986 (même si, inexplicablement, au regard de leurs performances, ni Meryl Streep ni Robert Redford n’avaient été nommés cette année-là), Out of Africa figure au panthéon du septième art. En s’emparant de la vie et de l’œuvre de l’une des plus romanesques écrivaines du XX e siècle, Sydney Pollack se montre à la hauteur de l’élégance et de la ferveur de Karen Blixen. Loin de se résumer à un grand spectacle romantique, son film croise avec subtilité le lyrisme et la suggestion pour faire vivre les deux grands amours de sa vie, Denys Finch Hatton et la terre kényane. Meilleurs film, réalisation, scénario, décors, image, son et musique, Oscars 1986 Film de Sydney Pollack (États-Unis, 1985, 2h34mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Kurt Luedtke, d’après La ferme africaine de Karen Blixen - Avec  : Meryl Streep (Karen Blixen-Finecke), Robert Redford (Denys Finch Hatton), Klaus-Maria Brandauer (Bror Blixen) - Production  : Mirage Enterprises, Universal (R. du 2/1/2000)
COLLECTION CHRISTOPHEL 23.30 Soirée Meryl Streep Meryl Streep Mystères & métamorphoses En près d’un demi-siècle de carrière, Meryl Streep est devenue, grâce à des prestations inoubliables, l’une des actrices américaines les plus récompensées. Le portrait sensible d’une star à la trajectoire hors norme. Pour elle, tout commence dans une coquette banlieue du New Jersey. Encouragée par une mère artiste à développer son joli timbre de soprano, Meryl Streep s’imagine devenir cantatrice. En parallèle, elle n’hésite pas à se teindre les cheveux pour gagner sa place dans le club de pom-pom girls du lycée, dont elle est élue « reine » au bal de fin d’année. Mais sa découverte des classiques du théâtre lui fait prendre une autre voie. Diplômée de l’école d’art dramatique de l’université Yale, elle fait ses premiers pas sur les planches à New York. Elle se produit aussi bien à Broadway que sur des scènes plus confidentielles et se fait remarquer par son incroyable capacité à se métamorphoser d’un rôle à l’autre. Puis, le cinéma lui ouvre ses portes. De Voyage au bout de l’enfer, dont elle rejoint le casting pour veiller sur John Cazale, son compagnon atteint d’un cancer, à Mamma Mia !, dans lequel, à 59 ans, elle se déhanche sur les tubes d’Abba, en passant par Le choix de Sophie, Out of Africa, Sur la route de Madison ou Le diable s’habille en Prada, Meryl Streep a su faire les bons choix pour suivre une trajectoire hors norme. En partenariat avec SENS DE L’OBSERVATION Avec trois Oscars, neuf Golden Globe, deux Bafta Awards et une pluie de récompenses, la carrière de Meryl Streep, née en 1949, est ponctuée de prestations inoubliables. De sa jeunesse à ses débuts dans des pièces du répertoire, de ses premiers succès au cinéma à sa consécration, Charles-Antoine de Rouvre plonge dans les archives sur les traces d’une star énigmatique. Réunissant extraits de films et interviews données par l’actrice, résolument discrète sur sa vie privée – tout juste apprend-on que, mère de quatre enfants, elle est mariée avec le sculpteur Don Gummer –, le réalisateur enrichit son propos des interventions de la journaliste Isabelle Giordano et de deux de ses biographes américains (Erin Carlson de Variety et Michael Schulman du New Yorker). Son documentaire met en évidence la manière dont la star a nourri son immense palette de jeu grâce à sa vive intelligence et son sens de l’observation. Elle s’est affranchie des diktats hollywoodiens et a mené une longue carrière, qui a fait d’elle l’une des actrices les plus convoitées et talentueuses du cinéma américain. Lire page 6 Documentaire de Charles-Antoine de Rouvre (France, 2020, 52mn) - Coproduction  : ARTE GEIE, Zeta Production 16/8 21/9 0.25 Karen Blixen Le songe d’une nuit africaine Comment, au Danemark et au Kenya, où elle vécut dix-sept ans, Karen Blixen, aventurière dans l’âme et formidable conteuse, a aimé, souffert et écrit. Une évocation sensible, au plus près de ses mots. Aux sources de l’auteure Karen Blixen (1885- 1962), née Dinesen, reconnue comme la plus grande écrivaine danoise du XX e siècle, se trouvent deux lieux magiques. Le domaine familial de Rungstedlund, tout d’abord, où elle a grandi à l’écoute des mystères de la nature, et qu’elle regagne à son retour du Kenya, à 46 ans, pour ne plus jamais en partir, et la « ferme africaine » qu’elle achète avec son mari, le baron Blixen, non loin de Nairobi, qui devient d’emblée sa deuxième patrie. Les dix-sept ans passés dans cette plantation de café entourée de savane, où elle a vécu avec le chasseur de fauves Denys Finch Hatton un amour passionné, lui inspireront le best-seller autobiographique qui la fera connaître comme écrivaine, et dont l’adaptation fidèle de Sydney Pollack dans Out of Africa, en 1985, amplifiera la renommée. MÉTAMORPHOSE C’est à l’âge mûr, dans la solitude de la demeure familiale qu’elle a dû regagner faute d’argent, que Karen Blixen a commencé à écrire. L’aventurière et amoureuse des grands espaces, désormais auteure fantasque et mondialement connue, réinvente alors sa vie pour se changer en monstre sacré. Tourné dans les deux maisons magnifiques qui furent ses ports d’attache, aujourd’hui transformées en musées, ce documentaire retrace la métamorphose de Karen Blixen en écrivaine. Construit autour de ses carnets de voyage, ses dessins, ses correspondances, ses photographies, il revisite son destin follement romanesque, explorant notre rapport à l’exotisme, au sentiment d’appartenance et à la résilience. Documentaire d’Elisabeth Kapnist (France, 2017, 52mn) Coproduction  : ARTE France, Compagnie des Phares et Balises - (R. du 7/1/2018) 16/8 29/9 KAREN BLIXEN/ROYAL DANISH LIBRARY dimanche 23 août ARTE MAG N°35. LE PROGRAMME DU 22 AU 28 AOÛT 2020 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :