Arte Magazine n°34 18 aoû 2018
Arte Magazine n°34 18 aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de 18 aoû 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Virginie Ledoyen, briser les chaînes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 24 août ARTE MAG N°34. LE PROGRAMME DU 18 AU 24 AOÛT 2018 24 5.00 L R BERLIN LIVE  : THE DØ Concert m m m m 6.15 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.05 L ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO La Lettonie, un pays qui chante Documentaire 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 LMEM L’ÉVOLUTION EN MARCHE Quand les babouins adoptent des chiens Série documentaire 9.25 L R LUTHER, LA RÉFORME ET LE PAPE Documentaire 10.15 M LE SULTANAT D’OMAN Au pays de Sindbad le marin ; Sur la route de l’encens Documentaire 12.05 LM PROFESSION  : CINÉASTE ANIMALIER Rita Banerji en Inde Documentaire 12.50 L ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 LEM LES AVENTURIERS Film 15.35 L ER QUAND HARI SE MARIE Documentaire 16.30 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 R XENIUS Les vautours Magazine 17.35 L ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Sicile – Agrigente Série documentaire.cn... u a 18.05 LM HISTOIRES D’ARBRES Les sacrés Série documentaire 18.55 L R UN BILLET DE TRAIN POUR... L’Iran Série documentaire 19.45 L ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 M LA MINUTE VIEILLE Le boucher malin Série 20.55 E MÉLANCOLIE OUVRIÈRE Téléfilm 22.25 R FRANÇOISE HARDY La discrète Documentaire 23.25 WITH FULL FORCE FESTIVAL 2018 Hard et punkcore avec Body Count feat. Ice-T et Parkway Drive Concert 0.25 L M ARTE JOURNAL 0.45 LEM DANS SES YEUX Film 2.50 EM LA ROUTE DES INCAS Documentaire 3.40 M ARTE REGARDS Convertis-toi et le ciel t’aidera Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français AURELIEN FAIDY/AUTOFOCUS-PROD/ARTE/JPG FILMS 20.55 Fiction Mélancolie ouvrière Lucie Baud (Virginie Ledoyen) est une figure oubliée de la lutte ouvrière. À travers une fiction engagée et émouvante, Gérard Mordillat, s’appuyant sur le travail de l’historienne Michelle Perrot, retrace le destin d’une des premières femmes syndicalistes, féministe avant l’heure. Née dans une famille de paysans pauvres de la région de Grenoble, Lucie Baud commence à travailler à 12 ans dans une filature de soie. Jeune femme, après avoir perdu son mari prématurément, elle s’engage dans la défense des droits de ses collègues ouvrières, bientôt affermie dans sa détermination par sa rencontre avec le syndicaliste Auda. C’est le début d’un long combat, celui d’une femme seule contre les préjugés de son temps. CHANSONS CONTRE L’OUBLI Lucie Baud, belle et tragique figure de la lutte ouvrière, serait totalement tombée dans l’oubli si l’historienne Michelle Perrot n’en avait pas retrouvé la trace. Pièce à conviction  : un mémoire signé par Lucie Baud elle-même, faisant le récit circonstancié de son combat social. Qu’une femme ouvrière du début du XX e siècle écrive en son nom était déjà assez extraordinaire pour être remarqué... On comprend que le militant Gérard Mordillat se soit intéressé à cet étonnant personnage, poursuivant une exploration qui traverse toute son œuvre romanesque et cinématographique, de Vive la Sociale (1983) à Les vivants et les morts (2010). Non pas qu’il y trouve la matière à un exposé didactique sur l’histoire des luttes prolétariennes, au contraire. Tout son travail a consisté à donner de la chair à l’engagement de son héroïne, à lui insuffler de l’émotion. Cela passe par la musique de Jean-Claude Petit, fidèle complice du réalisateur, et la place qu’elle accorde aux chansons fredonnées ou chantées par les per-
sonnages, qui du Temps des cerises au Va, pensiero de Verdi, se font les miroirs de leurs sentiments. Cela passe aussi par l’interprétation de Virginie Ledoyen, qui aux côtés d’un Philippe Torreton magistral, prête son regard noir et décidé à cette femme combative et généreuse, incarnant sa tragique destinée avec une intense sobriété. Lire page 6 Téléfilm de Gérard Mordillat (France, 2017, 1h31mn) Scénario  : Gérard Mordillat, avec la collaboration de Philippe Sainteny, d’après l’essai éponyme de Michelle Perrot - Avec  : Virginie Ledoyen (Lucie Baud), Philippe Torreton (Auda), François Cluzet (Pierre Baud), Marc Barbé (Duplan), François Morel (Émile Morel) - Coproduction  : ARTE France, JPG Films 22.25 Pop culture Françoise Hardy La discrète AGAT FILMS DIRK/THE "PIXELEYE" BEHLAU L’ex-chanteuse yéyé et idole des jeunes à la voix sensuelle s’est muée en élégante icône de la pop, dont l’influence demeure vivace chez nombre de créateurs. Portrait sensible. Françoise Hardy n’en finit plus d’être en vogue. Propulsée idole des jeunes en un seul tube, « Tous les garçons et les filles », « la discrète », comme la surnommait Jean Gabin, conserve avec classe, un demi-siècle plus tard, son statut d’icône de la pop, dont la mélancolie a su charmer l’Europe entière. « Anomalie » dans le paysage musical hexagonal, élue autrefois « femme idéale » par Mick Jagger, objet d’un poème de Bob Dylan, couverte d’or par Paco Rabanne, Françoise Hardy tient de la référence absolue, tant en matière de style qu’en matière de musique. Comment, avec un tel départ dans la vie, est-elle parvenue à se renouveler, à durer sans se faner ? MYSTÈRE À travers le témoignage de la chanteuse, mais aussi de ceux qu’elle a influencés, sans oublier une savoureuse séquence de prise de bec par interviews interposées avec Jacques Dutronc, son compagnon de toujours, ce film dresse un portrait sensible de la femme et de son mystère. Musiciens, producteurs, couturiers, chanteurs  : partout en Europe, des artistes qu’elle a côtoyés et inspirés, comme Élodie Frégé, La Grande Sophie ou encore l’écrivain Pierre Mikaïloff, nous livrent leur vision de Françoise Hardy, de son apport à la musique, de sa singularité. Un hommage d’une élégance rêveuse à une grande artiste, qui comme tout ce qui la touche, lui va comme un gant. Documentaire d’Émilie Valentin et Matthieu Jaubert (France, 2016, 54mn) - Coproduction  : ARTE France, Ex Nihilo - (R. du 23/9/2016) 23.25 With Full Force Festival 2018 Hard et punkcore avec Body Count feat. Ice-T et Parkway Drive Le meilleur du metal, du hardcore et du punk rock pour la 25 e édition du festival With Full Force. Pour cette édition anniversaire, la plus grande manifestation de ce genre dans l’est de l’Allemagne a accueilli plus d’une soixantaine de groupes de renommée internationale. Pendant trois jours, quelque 20 000 fans de musique extrême se sont réunis près de Gräfenhainichen, dans le Land de Saxe-Anhalt, sur le site du musée à ciel ouvert de Ferropolis. Ils y ont retrouvé notamment Ice-T et son groupe Body Count, ou encore le metalcore australien de Parkway Drive, fidèle au festival depuis plus de quinze ans. Concert (Allemagne, 2018, 1h) Réalisation  : Yves Zosso vendredi 24 août ARTE MAG N°34. LE PROGRAMME DU 18 AU 24 AOÛT 2018 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :