Arte Magazine n°32 5 aoû 2000
Arte Magazine n°32 5 aoû 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 5 aoû 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : l’amour dévoilé... Yamina Benguigui enquête sur la sexualité en Orient

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
19.00 Nature Magazine de Volker Angres et Britta Troester 19.45 Météo 19.50 ARTE Info L’émission d’actualité de la rédaction d’ARTE 20.15 Reportage Rue des fous Réalisation : Jean-Marie Hosatte 20.45 Cinéma L’arbre, le maire et la médiathèque Film d’Éric Rohmer 22.30 (PDC : 22.25) Court-circuit 1 Looking for Woody Court métrage collectif 22.35 (PDC : 22.30) Fiction Go for gold ! Téléfilm de Lucian Segura 00.15 (PDC : 00.10) Court-circuit 2 Les électrons libres Court métrage de Frédéric Mermoud Trivial Killer Court métrage d’Isabelle Vossart 00.45 (PDC : 00.40) Profession : Magliari (r) Film de Francesco Rosi 02.35 Sans toi (r) Court métrage d’Éric Mahé 03.00 Fin des programmes Les horaires correspondent aux codes PDC, sauf indication contraire. l un d i 7 août 19.00 Nature Magazine de Volker Angres et Britta Troester (Allemagne, 2000-43mn) ZDF ● Le riz et les gaz à effet de serre Le riz est à l’origine de 20% des émissions de gaz à effet de serre. Or, avec la mise en c u l t u re de nouvelles semences et la modernisation, la production atteint aujourd’hui des niveaux re c ords (de l’ord re d’un demi-mill i ard de tonnes par an). Une équipe de l’Institut Max-Planck de microbiologie de M a r b urg a réussi à prouver que le riz re j et t e du méthane directement dans l’atmosphère. ● Avions solaires Depuis quelques années, dans le désert de Mojave (dans le sud de la Californie), la NASA teste des engins volants non habités de la taille d’un Jumbo, mais pesant quelques centaines de kilos seulement. C’est l’énergie solaire qui fait tourner les 16 hélices des prototypes. Les Américains projettent de les utiliser pour des missions dans l’atmosphère, notamment pour les prévisions météo. ● L’association Green City L’association Green City, qui milite pour une urbanisation écologique, s’est fait connaître à Munich et en Bavière avec l’opération « allées d’arbres éphémères ». Le principe : installer une vingtaine d’arbres (placés dans d’é n ormes bacs) pendant quelques semaines dans un lieu donné… avant de les t r a n s p orter ailleurs afin de donner aux riverains l’envie de planter de « vrais » arbres... 19.45 ARTE Info L’émission d’actualité de la rédaction d’ARTE (2000-25mn) ARTE G.E.I.E. Tous les jours de la semaine, de 19.45 à 20.15, l’information est à l’honneur avec ARTE Info. En pre m i è re partie, l’actualité i n t ernationale du jour tout en images. En seconde partie, l’information se décline au futur : il ne s’agit pas tant d’expliquer les événements d’hier que de compre n d re les enjeux de demain. 12 - ARTE MAGAZINE n°32 - 5 août > 11 août 2000 20.15 Reportage. Rue des fous Réalisation : Jean-Marie Hosatte (2000-26mn) Coproduction : ARTE, Sunset Presse ARTE G.E.I.E. Plutôt que d’accueillir les personnes souffrant de troubles psychiques, les hôpitaux psychiatriques préfèrent distribuer des neuroleptiques. En France, 100 000 malades, pour la plupart sans-abri, errent sur la voie publique… Sous les voies de la gare de Lyon, la distribution de repas chauds va commencer. H ervé est un habitué. Vingt années dans la rue ; il a survécu à tout (au froid, aux skinheads, aux maladies…). Rien ne l’étonne, rien ne lui fait peur. Rien, à part les « fous ». Car au moins un tiers des habitués des distributions de la gare de Lyon sont des malades mentaux qui souff rent de toutes les f ormes d’affections psychiques : paranoïa aiguë, schizophrénie, psychopathie… Seuls les plus lucides sont capables de venir chercher à manger. L’immense majorité de ces malades dont on ne veut plus dans les hôpitaux psychiatriques n’a même plus le réflexe d’accepter l’aide que le SAMU social, appuyé par les équipes mobiles psychosociales de Paris, essaie de leur apport er. A u j o urd’hui, les « fous » sont libres. La révolution des neuroleptiques les a libérés. À quoi bon soigner un malade mental quand une molécule suffit à ligoter son délire ? Le « fou » est alors invisible, muet, libre dans la rue ou vivant dans une grande précarité. Les équipes d’intervention psychiatrique, les pompiers de Paris et les policiers s’avouent d é b ordés. Dans la capitale et les plus grandes villes de France, plus d’un tiers de leurs interventions sur la voie publique sont motivées par le comportement « hors n ormes » voire dangereux des malades mentaux « extern é s ». Cet impressionnant re p ortage de Jean- Marie Hosatte soulève un problème cru ci a l pour nos sociétés, au confluent des politiques de santé et de sécurité.
20.45 L’arbre, le maire et la médiathèque Film d’Éric Rohmer (France, 1993-1h45mn) Scénario : Éric Rohmer Avec : Pascal Greggory (Julien Dechaumes), Arielle Dombasle (Bérénice Beaurivage), Fabrice Luchini (Marc Rossignol), Clémentine Amouroux (Blandine Lenoir), François-Marie Banier (Régis Lebrun-Blondet), Michel Jaouen (Antoine Pergola) Photographie : Diane Baratier Musique : Sébastien Erms, Jean-Louis Valéro Production : Françoise Etchegaray, Compagnie Éric Rohmer ARD S ai n t - J u i re, en Vendée. Julien Dechaumes, jeune et ambitieux maire socialiste, a décidé de doter son village d’un centre culture l et sportif. Tout irait pour le mieux si Julien, qui ne manque pas d’appuis à Paris pour obtenir le financement de son projet, n’était battu aux cantonales ; si son parti n’avait pas l’intention d’envoyer sur le terrain, pour les législatives de 1993, un candidat parachuté ; s’il n’était tombé amoureux de Bérénice Beaurivage, ro m a n ci è re citadine découvrant la campagne ; si l’instituteur M arc Rossignol ne s’était pris d’aff e c t i on pour un saule centenaire ; enfin, si la journ a- liste Blandine Lenoir n’avait décidé de c on s a c rer un article au maire et à ses proj et s … Allons à la campagne Bien qu’étant une sorte de parenthèse dans l’œ u v re du cinéaste, l’A r b re, le maire et la médiathèque présente toutes les caractéristiques du film rohmérien : un titre de fable ; un prologue annonçant le jeu des hasard s et des nécessités, les variations sur le destin (le film est sous-titré « Les Sept Hasards ») ; une division en chapitres et un tourn a g e Julien Dechaumes, châtelain et maire socialiste, a un projet grandiose : doter son village d’un centre culturel et sportif… Éric Rohmer fait une incursion dans la comédie politique avec Pascal Gre g g o ry, Arielle Dombasle et Fabrice Luchini. Jubilatoire. avec une très grande économie de moyens. Mais cette fois, Rohmer a déplacé la problématique du champ amoureux vers celui du politique. Le résultat est jubilatoire. Dans un village tout droit sorti d’une affiche pour « La force tranquille », à la veille des élections législatives de 1993, tout le monde s’affronte autour du projet de centre c u l t u rel (comprenant piscine, théâtre de v erd u re, bibliothèque, vidéothèque, discothèque, salle d’expositions et parking…). Chacun a son mot à dire – et sa part de vérité. Du coup, les personnages parlent beaucoup – jusqu’à buter parfois sur un mot de leur texte ! Rohmer a fait improviser ses acteurs à deux reprises (ce qui était nouveau chez lui) : quand la journ a l i s t e interroge les villageois et lorsque l’architecte (qui l’est réellement dans la vie) défend son projet face à la ro m a n ci è re. Surtout, le film est drôle, très drôle. Il faut voir Arielle Dombasle en bonne citadine incapable de discerner une laitue d’un platane et Fabrice Luchini discourir sur la proposition subordonnée circonstancielle de condition ! Un grand moment de comédie. ARTE MAGAZINE n°32 - 5 août > 11 août 2000 - 13 Selon la formule consacrée, « les événements retracés par ce film et les personnages qu’il met en scène n’ont aucun lien, proche ou lointain, avec des circonstances ou des personnes réelles ». ARTE diffuse Pauline à la plage d’Éric Rohmer dimanche 13 août à 20.45 dans la Thema « Sous le soleil, la plage ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :