Arte Magazine n°32 4 aoû 2018
Arte Magazine n°32 4 aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 4 aoû 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Elvis, un double hommage...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
vendredi 10 août ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 4 AU 10 AOÛT 2018 20 5.00 R LES MEILLEURS MOMENTS DU FESTIVAL MUSIQ’3 Concert 6.15 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.10 L ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO Yoga, médecine traditionnelle de l’Inde Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 ER LES AVENTURES CULINAIRES DE SARAH WIENER Du piment dans les pâtes – La Basilicate Série documentaire 9.25 ER NI DIEU NI MAÎTRE (1 & 2) Une histoire de l’anarchisme Documentaire 12.15 M LA DORDOGNE Du Massif central à la bastide de Domme Documentaire 12.50 L ARTE JOURNAL 13.00 R LA DORDOGNE De Marqueyssac à la Gironde Documentaire 13.35 M L’HOMME DES VALLÉES PERDUES Film 15.35 EM JUNGWA – L’ÉQUILIBRE ROMPU Un réalisateur au Ladakh Documentaire 16.30 60 ER INVITATION AU VOYAGE Émission I 17.10 R XENIUS Le stockage ultime des déchets nucléaires Magazine 17.35 L ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Fontainebleau Série documentaire 18.05 LE SULTANAT D’OMAN Sur la route de l’encens Documentaire 19.00 L R LES ÎLES DU FUTUR Islande – Un paradis vert à la croisée des chemins Série documentaire 19.45 L ARTE JOURNAL 20.05 60 28 MINUTES Magazine 20.50 360 E LA MINUTE VIEILLE Sondage rapide Série 20.55 L D MA VIE EN VRAC Téléfilm 22.40 1.20 SUMMER OF LOVERS 22.40 30 E LES SEPT VIES D’ELVIS Documentaire 0.15 30 R ELVIS Aloha from Hawaii Concert 1.20 LEM LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN Film 3.30 EM LES AVENTURES CULINAIRES DE SARAH WIENER Pasta, pesto et petits poissons – La Ligurie Série documentaire 4.15 LM ARTE JOURNAL Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français X VERLEIH 20.55 Fiction Ma vie en vrac À l’aube de la trentaine, Karo cherche à panser ses blessures affectives par une thérapie d’un genre particulier... Abordant avec délicatesse le thème de la dépression, une comédie émouvante. Dans la vie de Karo, tout part à vaul’eau  : tout juste licenciée, elle vient de se séparer de son compagnon et de se brouiller avec sa meilleure amie, qui lui reproche son égoïsme. Hantée par la peur de l’abandon et régulièrement assaillie par des crises d’angoisse, la jeune femme décide d’entamer une psychothérapie. Mais difficile pour elle de suivre ce que la spécialiste lui préconise et de ne pas se poser trop de questions. À coup de discussions – tantôt réelles, tantôt imaginaires – avec les membres de sa famille et son enfant « intérieur », Karo tente tant bien que mal de découvrir l’origine de ses maux et d’échapper à la pente glissante de la dépression. Adaptant le best-seller outre-Rhin de Sarah Kuttner (Mängelexemplar, 2009), Laura Lackmannaborde dans son premier long métrage un état qu’elle connaît bien. Avouant sans détour être elle-même sujette aux crises d’angoisse et au blues, elle dépeint avec humour les tentatives désespérées de son héroïne pour surmonter son mal-être, et rend touchant le personnage de Karo dont les comportements sont souvent… exécrables ! (Mängelexemplar) Téléfilm de Laura Lackmann(Allemagne, 2015, 1h44mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Laura Lackmann, d’après un roman de Sarah Kuttner Avec  : Claudia Eisinger (Karo), Katja Riemann(Luzy), Barbara Schöne (la grand-mère), Laura Tonke (Anna), Emelie Harbrecht (Karo petite), Maximilian Meyer-Bretschneider (Max), Christoph Letkowski (Philipp), Maren Kroymann(Annette) - Coproduction  : ARTE, UFA Fiction, RBB, Cine Plus Filmproduktion
22.40) 1.20 Summer of Lovers Il est entré à jamais dans la légende du rock’n’roll. Après un passionnant portrait, la soirée dédiée à Elvis Presley se poursuit avec son mythique concert à Hawaii. « Love Me Tender » … Présenté par Dita Von Teese En partenariat avec 22.40 Pop culture Les sept vies d’Elvis Riche d’entretiens, ce passionnant portrait retrace la vie et la carrière du roi du rock’n’roll, devenu après sa mort, en 1977, l’objet d’un incroyable culte. Avec 85 000 sosies dans le monde, des concerts virtuels et des reprises phares, l’Elvis mania ne s’essouffle pas. Plus de cinquante ans après sa mort, le King reste l’une des plus formidables « cash machine » de l’industrie du disque et du merchandising. Mais il fut surtout un génie qui a marqué durablement l’histoire de la musique. « Avant Elvis, il n’y avait rien », observe John Lennon. Né en 1935 à Tupelo dans une famille pauvre du Mississippi, le jeune Presley grandit en chantant du blues et du gospel dans l’église pentecôtiste de sa ville natale, majoritairement fréquentée par des Afro-Américains. C’est là qu’il puise ses influences musicales avant de débarquer à Memphis où il se fait remarquer à 19 ans par le producteur Sam Phillips lors d’une séance d’enregistrement. Après cette rencontre, les tubes s’enchaînent. Sa voix unique, son charme et son déhanché suggestif électrisent les foules jusqu’en 1958 où il est envoyé en Allemagne de l’Ouest pour son service militaire. À son retour, deux ans plus tard, le soldat le plus connu de la planète déserte la scène pour les plateaux de cinéma. Il faudra attendre 1969 pour que le chanteur enflamme de nouveau les fans lors d’une tournée de plus de 600 concerts à Las Vegas. GRANDEUR ET DÉCADENCE Entremêlant images d’archives, comme cette émouvante EPE, REG. U.S. PAT & TM OFF. séquence filmée de 1968 où le King ressuscite après des années d’errance en reprenant sur un plateau de télévision son tube « Blue Christmas », et témoignages de ses plus proches collaborateurs artistiques, ce documentaire passionnant célèbre l’homme et le chanteur. En déroulant ses multiples vies, de son enfance misérable dans le Sud jusqu’à sa fin pathétique dans la ville du pêché, le film raconte aussi en filigrane l’Amérique des années 1930 aux années 1970. Passionnant. Lire page 6 Documentaire de David Upshal (Royaume-Uni, 2017, 1h30mn) Production  : Sky Arts 0.15 Elvis Aloha from Hawaii Au faîte de sa gloire, Elvis Presley donne à Honolulu le 14 janvier 1973 un concert entré dans la légende, « Aloha from Hawaii ». Un événement télévisuel planétaire. Pour la première fois, un chanteur est vu et entendu par 1,5 milliard de téléspectateurs dans une quarantaine de pays. Retransmis le 14 janvier 1973 depuis le Honolulu International Center Arena à Hawaii, via le satellite Globecam, le concert est d’abord diffusé en Australie, puis dans une bonne partie de l’Asie, avant l’Europe. Partout, le King explose les records d’audience, dépassant souvent les 50% de part de marché, alors que les États-Unis ne découvrent le show remonté que le 4 avril sur NBC. Exploit technique pour l’époque, « Aloha from Hawaii » reste à jamais gravé dans les yeux et les oreilles des fans d’Elvis. Concert (États-Unis, 1973, 1h05mn) - Réalisation  : Marty Pasetta - (R. du 22/12/2012) vendredi 10 août ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 4 AU 10 AOÛT 2018 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :