Arte Magazine n°32 4 aoû 2018
Arte Magazine n°32 4 aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 4 aoû 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Elvis, un double hommage...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
mardi 7 août ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 4 AU 10 AOÛT 2018 5.00 LM « CONCERTO POUR PIANO N°20 » DE MOZART Concert 5.50 M XENIUS L’intelligence collective Magazine m 6.15 R ARTE REPORTAGE Magazine a m 7.10 L ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LER 360° GEO Les vautours sont de retour Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 ER LES AVENTURES CULINAIRES DE SARAH WIENER La dolce polenta, le Frioul Série documentaire 9.25 LM LES FABULEUX BÉNÉFICES DU SYSTÈME D Documentaire 10.25 LM LES PIONNIERS DE L’AVION À RÉACTION Documentaire 11.15 LMEM L’ÉVOLUTION EN MARCHE Quand les babouins adoptent des chiens Série documentaire 12.15 LM LA MOSELLE De la source jusqu’à Metz Série documentaire m a 12.50 L ARTE JOURNAL 13.00 L R LA MOSELLE Un fleuve, trois pays Série documentaire 13.35 M N’OUBLIE JAMAIS Film a =I a Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds 12 M Multidiffusion et malentendants R Rediffusion Audiovision pour aveugles 1Z1 et malvoyants =I EN Diffusion en haute définition a Disponible en replay 1=1 14 IIIM 15.40 EM SHOYU ET LES SECRETS DE LA CUISINE JAPONAISE Documentaire 16.30 M 60 ER INVITATION AU VOYAGE Émission a 17.10 R XENIUS Les abeilles Magazine a 17.35 L ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Le Périgord Série documentaire 18.05 M SUR LES RIVAGES DE LA BALTIQUE De l’Estonie à la Finlande Série documentaire 19.00 L R LOUPS SOLITAIRES EN TOUTE LIBERTÉ (2) Documentaire 19.45 L ARTE JOURNAL 20.05 60 28 MINUTES Magazine 20.50 36 LA BOMBE Documentaire 22.30 ER DE NUREMBERG À TOKYO Documentaire a 23.30 L R GUERRE FROIDE  : L’HOMME QUI SAUVA LE MONDE Documentaire 1.20 L R FUGUES MAROCAINES Téléfilm 3.15 LM HISTOIRES D’ARBRES Les immortels Série documentaire 4.05 L M ARTE JOURNAL Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français COURTESY OF NATIONAL ARCHIVES/PUBLIC DOMAIN 20.50 Histoire La bombe S’appuyant sur de spectaculaires archives récemment restaurées et rendues publiques, une captivante plongée dans l’histoire de la bombe atomique, de sa conception à la manière dont elle a changé le monde. Soirée présentée par Thomas Kausch Tout a commencé assez innocemment. En 1938, deux chimistes allemands découvrent accidentellement la fission nucléaire. Comme l’avait pressenti Einstein, ce phénomène physique s’accompagnera d’un colossal dégagement d’énergie. Les physiciens du monde entier en sont certains  : grâce à la fission nucléaire, l’arme la plus puissante jamais inventée pourrait voir le jour. Mais ils redoutent aussi que les Allemands soient les premiers à la posséder. Quand les Américains entrent en guerre en 1941, cette menace les pousse à se lancer dans une course effrénée. Avec l’aide du Royaume-Uni et du Canada, les États-Unis initient le projet Manhattan dont ils confient les rênes scientifiques au physicien Robert Oppenheimer. Celui que l’on surnommera « le père de la bombe atomique » va coordonner les efforts de 130 000 collaborateurs et disposer d’un budget colossal de 2 milliards de dollars pour réaliser une bombe de destruction massive. Quelques jours après la réussite des premiers tests, le 16 juillet 1945 au Nouveau-Mexique, le président Truman donne son feu vert pour utiliser l’arme atomique contre le Japon. Les villes japonaises d’Hiroshima, le 6 août, et Nagasaki, le 9, vont être ravagées par « Little boy » et « Fatman » ainsi que les ont surnommées les équipages des bombardiers qui les ont larguées.
Albert Einstein et Robert Oppenheimer ARCHIVES ET TÉMOIGNAGES EXCEPTIONNELS C’est une histoire tout à la fois scientifique, politique et culturelle que raconte ce formidable documentaire du cinéaste américain Rushmore DeNooyer (Téléscope Hubble – Une mission à haut risque). Pendant un an et demi, le réalisateur a pu puiser dans les photographies et les films récemment déclassifiés par le Département de la Défense américain afin d’exhumer les documents les plus passionnants. Étayé d’impressionnantes images de champignons atomiques au-dessus du désert du Nouveau-Mexique et du Pacifique, mais aussi d’archives poignantes consacrées aux victimes d’Hiroshima et de Nagasaki, son récit convoque également les témoignages d’anciens hommes politiques, d’ingénieurs du projet Manhattan et d’historiens. Ces derniers s’interrogent  : comment vivre avec une invention capable de détruire la planète ? Lire page 7 Documentaire de Rushmore DeNooyer (États-Unis, 2015, 1h36mn) - Production  : PBS 22.30 Histoire De Nuremberg à Tokyo Après la Seconde Guerre mondiale, le procès de Tokyo devait permettre de juger les crimes de l’armée japonaise. Il fut un fiasco, déplorable exemple de la justice des vainqueurs. Un total de 828 audiences, 419 témoignages, 4 336 pièces versées au dossier entre les mains de 11 juges et 28 accusés  : voilà en quelques chiffres les grandes données du procès de Tokyo, qui s’est ouvert en janvier 1946 et a duré deux ans, six mois et quinze jours. Le tribunal militaire international pour l’Extrême-Orient se voulait comparable à celui mis en place à Nuremberg  : un modèle de justice pour juger les crimes de guerre du Japon. Orchestrée par le général MacArthur, qui supervise l’occupation américaine du pays depuis sa capitulation en août 1945, cette instance est aujourd’hui qualifiée de « mascarade hypocrite ». ÉPARGNER L’EMPEREUR Le principal obstacle à la réalisation d’une justice impartiale tient surtout à l’absence au prétoire de l’empereur Hirohito. Comment expliquer en effet que soient traduits devant la cour des responsables issus de seize gouvernements quand celui qui a été le plus haut dignitaire de l’État durant les quatorze ans de guerre n’a pas été cité à comparaître, même en tant que témoin ? Pour s’assurer de la docilité du Japon dans une Asie appelée à devenir cruciale, notamment dans la lutte contre le communisme, MacArthur cherche à tout prix à le préserver. La responsabilité 23.30 Histoire Guerre froide  : l’homme qui sauva le monde NARA En gardant son sang-froid face à une fausse alerte d’attaque nucléaire, un officier soviétique évita de justesse le déclenchement d’une troisième guerre mondiale. Dans la nuit du 25 au 26 septembre 1983, en pleine guerre froide, le lieutenant-colonel Petrov est de service. Sa mission est des plus simples  : surveiller depuis son bunker un écran de contrôle destiné à donner l’alerte en cas d’attaque nucléaire. Lorsque le militaire soviétique voit apparaître cinq points représentant des missiles nucléaires en provenance d’une base américaine, le doute l’envahit  : pourquoi les États-Unis attaqueraient-ils à ce moment précis ? N’écoutant que son instinct, Stanislav Petrov décide de ne pas avertir son état-major. Il s’agissait bien d’une fausse alerte, due à une erreur technique... Par ce geste courageux, voire inconsidéré, Petrov a peut-être évité une riposte de l’URSS et, de fait, la fin de ce monde. Vingt-deux ans plus tard, le héros oublié était invité en grande pompe aux États- Unis, l’ancien pays « ennemi », pour y rencontrer le journaliste Walter Cronkite (décédé l’année suivante), le documentariste David Hoffman et les stars impériale est alors minutieusement gommée et les atrocités commises par l’armée japonaise ne tardent pas à prendre le même chemin. Enrichi d’archives d’une grande qualité, le documentaire, qui marie des infographies dynamiques et des dessins réalisés à la manière d’estampes, éclaire d’une manière inédite les controverses qui ont émaillé ce grand procès oublié. Documentaire de Tim B. Toidze (France, 2016, 57mn) - Coproduction  : ARTE France, Point du Jour, Sundial Entertainment - (R. du 8/8/2017) DAVID HØGSHOLT Robert De Niro, Matt Damon ou encore Kevin Costner. Ce témoignage émouvant permet, au travers d’images d’archives saisissantes, une relecture inédite de cette histoire méconnue. Documentaire-fiction de Peter Anthony (Danemark/États-Unis/Russie, 2008, 1h45mn) - Avec  : Stanislav Petrov, Kevin Costner, Robert De Niro, Matt Damon (R. du 4/8/2015) mardi 7 août ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 4 AU 10 AOÛT 2018 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :