Arte Magazine n°32 4 aoû 2018
Arte Magazine n°32 4 aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 4 aoû 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Elvis, un double hommage...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
lundi 6 août ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 4 AU 10 AOÛT 2018 12 5.00 M J.-S. BACH PAR NEMANJA RADULOVIC AU THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES Concert 5.50 M XENIUS La Voie lactée Magazine 6.15 R ARTE REPORTAGE Magazine 7.10 L ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO Le phare breton et les abeilles Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 ER LES AVENTURES CULINAIRES DE SARAH WIENER Pasta, pesto et petits poissons – La Ligurie Série documentaire 9.25 L R 360° GEO Buenos Aires, tango pour tous ! ; Colombie, les fous volants de l’Amazonie ; Les vautours sont de retour Reportage 12.15 LM LA GRÈCE – DES MONTAGNES À LA MER La côte méridionale et l’Attique Série documentaire 12.50 L ARTE JOURNAL 13.00 L R LA MOSELLE De la source jusqu’à Metz Série documentaire 13.35 M LA MOUTARDE ME MONTE AU NEZ Film 15.40 M INDE, LES CHORISTES DU BIDONVILLE Documentaire 16.30 60 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 R XENIUS L’intelligence collective Magazine 17.35 L ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Le Beaufortain Série documentaire 18.05 M SUR LES RIVAGES DE LA BALTIQUE Du Danemark à la Lettonie Série documentaire 19.00 L R LOUPS SOLITAIRES EN TOUTE LIBERTÉ (1) Documentaire 19.45 L ARTE JOURNAL 20.05 60 28 MINUTES Magazine 20.46 E 360 LA MINUTE VIEILLE Garde alternée 20.50 R L’HOMME DES VALLÉES PERDUES Film 22.45 L 30 AU FEU LES POMPIERS ! Film 23.55 L R EZZQ ALOUETTES, LE FIL À LA PATTE Film 1.30 R KOUDELKA SHOOTING HOLY LAND Documentaire 2.40 L R LE LIVRE SOUS PRESSION Une controverse Documentaire 3.45 LEM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Engadine (Suisse) Série documentaire 4.10 LM ARTE JOURNAL Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion R Rediffusion I=1 Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 19.00 Loups solitaires en toute liberté (1) MARC FRANCKE En deux volets, une odyssée sur les traces de chasseurs infatigables, avec des images à couper le souffle. Pour une raison encore inconnue, certains loups quittent brusquement leur meute pour parcourir des milliers de kilomètres. Trois solitaires ont été équipés de colliers émetteurs permettant de suivre leurs déplacements. On suit le trajet du loup Ligabue, qui part de 20.05 28 minutes Le rendez-vous quotidien consacré à l’actualité et au débat, présenté pendant tout l’été par Renaud Dély. Pour la troisième année consécutive, Renaud Dély est aux commandes de cette version estivale, accompagné de Caroline Broué, productrice à France Culture, et de Laure Daussy (France 2, Charlie hebdo), l’un des nouveaux visages de l’émission. Les intervieweurs réguliers restent à leurs côtés tout l’été  : Éric Chol, Claude Askolovitch, Vincent Trémolet de Villers, Guillaume Roquette et Benjamin 20.47 La minute vieille Garde alternée.7 1 Les mamies malicieuses sont de retour pour une septième saison bien relevée, avec des guests inattendus. Jusqu’au 31 août. Parme vers les Alpes maritimes françaises. Depuis l’Allemagne, Alan, lui, met le cap sur la Biélorussie. Bien des embûches les attendent... Documentaire de Volker Schmidt-Sondermann(Allemagne, 2016, 2x43mn) - (R. du 19/9/2016) La seconde partie est diffusée mardi 7 août à 19.00. Sportouch. Avec un ton et des sujets adaptés à la saison estivale, le magazine garde son regard aiguisé sur l’info et conserve ses rendez-vous habituels  : un invité en première partie d’émission, le débat d’actualité et les chroniques impertinentes et décalées de Victor Dekyvere et de Marie Bonnisseau (Radio Nova, Canal Plus), autre nouvelle venue. Magazine présenté par Renaud Dély (France, 2018, 43mn) - Coproduction  : ARTE France, KM Production Caravane prolétaire, intérieur chic de Méditerranée, maison de campagne fleurie et chalet bigot  : depuis leurs quartiers d’été, les mamies à la langue bien pendue reviennent pour une septième salve d’inédits. Aujourd’hui  : ne réveillez pas un gosse qui dort. Série de Fabrice Maruca (France, 2018, 16x2mn) - Avec  : Claudine Acs, Michèle Hery, Sophie Sam, Anna Strelva - Coproduction  : ARTE France, LM Productions, Bakea Productions
20.50 Cinéma L’homme des vallées perdues Un cow-boy solitaire vient en aide à une famille de fermiers harcelée par un grand propriétaire. Un classique du western, avec Alan Ladd. ARD/DEGETO Shane, un aventurier solitaire, arrive dans une petite bourgade de l’Ouest américain. Il est accueilli dans la ferme de Joe et Marian Starrett. Leur fils, Joey, voue immédiatement une admiration sans bornes à cet étranger au regard clair, fort et bienveillant. La région est mise à sac par Ryker, qui tente de s’approprier les terres des fermiers. Starrett organise la résistance des cultivateurs. Mais Ryker fait appel à un tueur professionnel, Wilson, qui abat un fermier pour inciter les autres à abandonner la lutte... BIGGER THAN LIFE La popularité de ce western mythique est immense aux États-Unis où il fait presque partie du patrimoine national. L’homme des vallées perdues est au western ce que Le magicien d’Oz est à la comédie musicale ou La vie est belle au mélodrame  : une anomalie devenue pour certains un modèle, voire un monument au fil du temps. L’originalité vient de ce que le film est raconté du point de vue d’un enfant. Shane devient le héros de Joey, qui épie ses moindres gestes et boit ses paroles avec admiration, fasciné par le halo d’aventure et de danger qui entoure l’étranger. L’enfant idéalise ou fantasme tout ce qu’il observe, conférant au film un aspect « bigger than life » où le héros est un chevalier sans peur et sans reproche et où les méchants sont très méchants, y compris sur le plan physique (l’anguleux Jack Palance en tueur à gages de dessin animé dans un rôle qui le marquera à jamais). Le film est un superbe livre d’images en Technicolor qui contient de nombreuses scènes inoubliables. La bagarre dans le saloon et l’assassinat d’un fermier en pleine rue par le tueur à gages sont des modèles du genre. (Shane) Film de George Stevens (États-Unis, 1953, 1h58mn, VF/VOSTF) - Scénario  : A. B. Guthrie Jr, d’après un roman de Jack Schaefer Avec  : Alan Ladd (Shane), Jean Arthur (Marian Starrett), Van Heflin (Joe Starrett), Brandon De Wilde (Joey Starrett), Jack Palance (Jack « Slick » Wilson), Ben Johnson (Chris Calloway), Edgar Buchanan (Fred Lewis), Emile Meyer (Rufus Ryker) - Production  : Paramount - (R. du 19/1/2014) Lire en intégralité la chronique d'Olivier Père, directeur du cinéma d'ARTE France, sur arte.tv. 22.45 Cinéma Au feu les pompiers ! Un bal des pompiers empesé tourne à la pantalonnade. Une satire réjouissante de la bureaucratie communiste qui marque la fin de la période tchèque de Milos Forman. Dans une petite ville tchèque, les pompiers préparent leur bal annuel, à l’issue duquel on remettra la hache d’or au chef, âgé de 86 ans. Mais rien ne se passe comme prévu. Le concours de reine de beauté tourne à la débandade  : les jeunes filles pressenties fuient le podium et le titre échoit à une dame d’âge respectable. Les lots, pourtant poussiéreux, de la tombola disparaissent. Et un incendie vient troubler ce qu’il restait de fête... FARCE ET RÉALISME Ces pompiers vieillissants, ce bal ringard et poussif, en décalage avec les aspirations de la jeunesse, forment une métaphore à peine voilée de la bureaucratie communiste de l’époque. L’insolence du film, qui marque la fin de la période tchèque de Milos Forman, lui vaudra d’être lâché par son producteur. Le cinéaste recevra toutefois le soutien de François Truffaut et Claude Berri qui en rachèteront les droits d’exploitation. Tous deux avaient su voir ce qui fait le prix d’Au feu les pompiers !  : une satire grinçante tempérée par la finesse de l’humour, un mélange de farce et de réalisme documentaire et un sens quasi musical des scènes de groupe. Sélection officielle, Cannes 1968 (Hori, ma panenko) Film de Milos Forman (République tchèque/Italie, 1967, 1h10mn, VOSTF) - Scénario  : Milos Forman, Jaroslav Papousek, Ivan Passer - Avec  : Jan Vostrcil (le président du comité), Josef Kolb (Josef), Jan Stöckl (le capitaine des pompiers), Stanislav Holubec (Karel), Josef Kutalek (Ludva), Milada Jezkova (la femme de Josef) - Production  : Filmove Studio Barrandov, Carlo Ponti Cinematografica STATE CINEMATOGRAPHY FUND lundi 6 août ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 4 AU 10 AOÛT 2018 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :