Arte Magazine n°32 1er aoû 2020
Arte Magazine n°32 1er aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 1er aoû 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Salzbourg en fête.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 1 ER AU 7 AOÛT 2020 6 En maintenant son édition 2020, année de son centenaire, le Festival de Salzbourg envoie une nouvelle fois un signal fort  : quand les vents sont contraires, la culture est un acte de résistance. Salzbourg, un siècle de création ARTE retransmet en direct, dimanche 2 août à 17.00, l’opéra de Mozart Così fan tutte, point d’orgue de cette édition du centenaire, avec en tête d’affiche les cantatrices Elsa Dreisig et Marianne Crebassa. Les glissandos romantiques des violons, les envolées fiévreuses des sopranos, les répliques ciselées des comédiens...  : face à la menace du Covid-19, le Festival de Salzbourg n’a pas voulu se résoudre au silence des salles désertées. Le suspense aura duré jusqu’au 25 mai, date à laquelle le gouvernement autrichien a dévoilé un plan de déconfinement progressif pour le monde de la culture autorisant les rassemblements jusqu’à 1000 personnes, et ce dès le 1er août. Dans la demi-heure qui suivait, les organisateurs de Salzbourg, s’affirmant « confiants dans le pouvoir de l’art », annonçaient la tenue d’une édition anniversaire (du 1er au 30 août) allégée et sous conditions. Heureusement car après celle d’Aixen-Provence, de Bayreuth ou de Glyndebourne, l’annulation de ce qui est considéré comme l’un des plus prestigieux festivals du monde (alliant opéra, musique classique et théâtre) aurait été vécue par ses 240 000 spectateurs annuels, dont deux tiers d’étrangers, comme un naufrage. Salzbourg fêtera donc ses 100 ans et rendra hommage à ceux qui, en 1920, eurent la vision d’une manifestation humaniste au sortir de la Grande Guerre, célébrant le génie de l’enfant du pays, Wolfgang Amadeus Mozart, et se singularisant aussi par son alliance de tradition et d’esprit d’ouverture. PLACE FORTE S’il s’agissait à l’époque de redonner du travail aux artistes et aux artisans d’une région durement éprouvée par le conflit mondial, le metteur en scène Max Reinhardt et l’écrivain Hugo von Hofmannsthal, épaulés par le compositeur Richard Strauss, le chef d’orchestre Franz Schalk et le décorateur Alfred Roller, ne se doutaient pas encore que leur initiative (« Toute la ville devient scène ») prendrait une ampleur telle qu’elle deviendrait une place forte de la résistance culturelle contre la montée en puissance du national-socialisme. « L’Allemagne hitlérienne n’a pas aujourd’hui dans le monde un plus redoutable adversaire que Wolfgang Amadeo Mozart », écrira François Mauriac. Retrouvant sa liberté créatrice après la défaite nazie, le festival muscle son aura internationale grâce à Herbert von Karajan, l’enfant du pays, qui sera son directeur G. BREITEGGER
artistique de 1956 à 1988. Mais c’est sous le règne de l’iconoclaste Gérard Mortier, de 1992 à 2001, que le Salzburger Festspiele tutoie plus volontiers les avant-gardes, sans craindre les polémiques, voire le scandale pour cause de modernité ravageuse (sexe, drogues et provocations pour La chauve-souris, opérette montée par Hans Neuenfels et diffusée en direct à la télévision en 2001). Dans les lieuxphares de cette ville joliment baroque (le fameux Grand Palais, la Domplatz de la cathédrale Saint- Rupert ou la maison natale de Mozart), si Strauss, Mozart ou Toscanini restent incontournables, ils partagent régulièrement l’affiche avec des créateurs inclassables. FESTIVITÉS ET PROTOCOLE SANITAIRE L’affiche, cette année, aura bien entendu une texture spéciale, unique. Pour cette édition de crise, l’intendant du festival Markus Hinterhäuser, sachant qu’il « marche sur des œufs », a dû alléger son programme. Dans huit lieux (et non quinze) se succéderont 110 spectacles sur les 222 prévus, certains étant conservés parce qu’ils ne nécessitent pas une troupe pléthorique ou peuvent se dispenser d’entracte. En points d’orgue, les opéras Elektra (Strauss), mis en scène par Krzysztof Warlikowski, et le mozartien Così fan tutte, avec en têtes d’affiche les cantatrices Elsa Dreisig et Marianne Crebassa, retransmis en direct dimanche 2 août sur ARTE, les créations théâtrales du prix Nobel de littérature 2019 Peter Handke (Zdenek Adamec) et de Milo Rau (Everywoman), ainsi que les attendus concerts des philharmoniques de Vienne et de Berlin. Première manifestation estivale d’envergure à se tenir post-déconfinement en Europe, Salzbourg jouera, au niveau du protocole sanitaire, une partition également innovante. Les billets, nominatifs, seront tracés, les coordonnées de chacun pouvant être retrouvées instantanément en cas d’infection dépistée a posteriori. Et le public entrera masqué dans les salles selon un système de circulation inspiré des embarquements en avion. Pariant sur la propagation des bonnes ondes plutôt que sur celle du virus, le Festival de Salzbourg n’a pas fini d’écrire sa légende. Pascal Mouneyres Festival de Salzbourg 2020 À L’ANTENNE Dimanche 2 août Le grand théâtre du monde – Salzbourg et son festival à 16.00 Così fan tutte à 17.00 À voir sur ARTE Concert du 2 août au 31 octobre Lire page 12 Dimanche 9 août Les grands moments de la musique – Karajan au Festival de Salzbourg 1960 à 18.55 et sur ARTE Concert du 8 août au 7 novembre Dimanche 23 août West-Eastern Divan Orchestra – Daniel Barenboim à 18.10 et sur ARTE Concert jusqu’au 20 novembre Igor Levit joue Beethoven à 18.55 et sur ARTE Concert jusqu’au 20 novembre Anna Netrebko chante « Aida » à 1.05 et sur ARTE Concert du 22 août au 20 novembre Dimanche 30 août Andris Nelsons dirige la « Symphonie n°6 » de Mahler à 18.00 et sur ARTE Concert jusqu’au 28 novembre SUR ARTE CONCERT À partir du 1er août et pendant tout le mois, ARTE Concert propose chaque jour un concert depuis Salzbourg. 7ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 1ER AU 7 AOÛT 2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :