Arte Magazine n°32 1er aoû 2020
Arte Magazine n°32 1er aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 1er aoû 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Salzbourg en fête.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 4 août ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 1 ER AU 7 AOÛT 2020 18 5.00 EM KATE BUSH La sorcière du son Documentaire 6.10 R ARTE REPORTAGE Magazine 7.05 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 M GEO REPORTAGE Kamtchatka, là où la terre tremble Reportage 8.00 EM LA GRANDE-BRETAGNE SAUVAGE Montagnes Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 R UNE ÈRE NOUVELLE (1 & 2) La Renaissance Documentaire 11.20 M LES ÎLES DE SA MAJESTÉ Wight ; Les Bermudes Série documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 LR LA GRÈCE – DES MONTAGNES À LA MER Thessalie Série documentaire 13.35 M LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE Film (VF) 15.35 R CALIFORNIA DREAMING – UN ÉTAT DE RÊVE Au-delà des montagnes Série documentaire 16.30 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 R XENIUS Les musées, au secours des trésors du passé Magazine s Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande 17.45 ER JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Casa de Mateus Série documentaire 18.10 LR LES PLUS BEAUX PARCS NATIONAUX D’ASIE Dans la jungle vietnamienne Série documentaire 18.55 L R LES PLUS BEAUX PARCS NATIONAUX D’ASIE Le trésor de l’Himalaya Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 2.05 LE NUCLÉAIRE, UNE ÉNERGIE MORTELLE 20.50 LMER HIROSHIMA, LA VÉRITABLE HISTOIRE Documentaire 22.30 ER SÉCURITÉ NUCLÉAIRE  : LE GRAND MENSONGE Documentaire 0.15 L R URANIUM, SI PUISSANT ET SI DANGEREUX ? (1 & 2) Un métal devient bombe ; Un métal change le monde Documentaire 2.05 L R BALLETBOYZ Young Men Spectacle 3.05 EM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Blenheim (Grande-Bretagne) Série documentaire 3.35 M ARTE REPORTAGE Magazine Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première 20.50 2.05 Thema Hiroshima, 75 ans après Le nucléaire, une énergie mortelle Soixante-quinze ans après la destruction d’Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945, nos sociétés font toujours le pari risqué du nucléaire. Un focus sur cette tragédie, la sécurité défaillante de nos installations et l’histoire explosive de l’uranium. NARA Soirée présentée par Émilie Aubry 20.50 Hiroshima, la véritable histoire Cette enquête de grande ampleur replace la vérité historique aux avant-postes et propose d’étonnants témoignages sur un événement qui a provoqué tant d’aveuglement. Les noms sont entrés dans la mémoire collective, et ils résonnent encore de manière macabre. Le projet atomique américain s’appelait « Manhattan Project », la bombe, « Little Boy », et l’avion qui a ouvert sa soute, Enola Gay. Le 6 août 1945, sur ordre du président Truman, un bombardier B-29 largue sur Hiroshima la première arme nucléaire jamais utilisée lors d’une guerre. Quatre-vingt mille Japonais paient sur-le-champ de leur vie ce basculement de l’histoire de l’humanité, au moins cent quarante mille au total succomberont. Si, bien entendu, les suites immédiates dantesques de l’explosion sont l’épicentre du documentaire, elles n’en constituent pas l’unique objet. Grâce à la révélation d’étonnants secrets, Hiroshima, la véritable histoire dissipe les écrans de fumée qui ont, en grande partie à cause de l’habile désinformation occidentale, détourné le monde de la réalité des faits. TEST GRANDEUR NATURE Cette investigation ambitieuse éclaire aussi bien les motivations réelles des Américains que les conséquences sociales, sanitaires et environnementales du désastre. « Little Boy » était-elle un « mal nécessaire » pour forcer les Japonais à capituler ? Le film démontre que le pays de l’empereur Hirohito avait de toute façon déjà perdu la guerre et s’apprêtait à négocier. Les objectifs de Truman étaient autres  : tester in vivo l’efficacité de la bombe et devancer les Russes dans la course à l’armement. Même duplicité après la seconde explosion atomique, à Nagasaki, le 9 août  : les Américains coupent du monde les zones japonaises dont ils ont pris le contrôle, mènent des études scientifiques mais ne soignent personne. Le quotidien des irradiés est occulté  : considérés comme des pestiférés, ils doivent subir l’emprise rapace des mafias japonaises et la désagrégation des rapports humains. Dans le même temps, aux États-Unis, une propagande gouvernementale massive tente de légitimer les bombes et de rendre populaire le recours au nucléaire militaire. Bénéficiant d’images d’archives inédites et de documents confidentiels, le film de Lucy van Beek met en avant de nombreux témoignages, notamment de Japonais (experts, agents secrets, survivants). Documentaire de Lucy van Beek (Royaume-Uni, 2015, 1h30mn) - Production  : Brook Lapping Productions (R. du 4/8/2015) 28/7 10/8
22.30 Sécurité nucléaire  : le grand mensonge Classée secret défense, la sécurité nucléaire reste aujourd’hui la zone opaque d’une industrie exposée au risque terroriste. Captivante autant qu’alarmante, cette enquête internationale révèle d’énormes failles en la matière. Alors que les accidents de Tchernobyl ou de Fukushima ont alerté sur la sûreté nucléaire, la sécurité des installations, classée secret-défense, reste encore entourée d’un épais mystère. Pourtant, au-delà de la vulnérabilité des sites mise en lumière par les opérations de militants écologistes, l’enquête sur les attentats de Bruxelles de mars 2016 a révélé que le nucléaire belge constituait bien une cible potentielle pour des terroristes en quête d’armes de destruction massive. De l’attentatsuicide et la chute d’un avion de ligne sur un réacteur aux cyberattaques en passant par les drones, les actes de sabotage ou la fabrication artisanale de bombes sales – un mélange d’explosifs et de matières radioactives –, les menaces, reconnues par les experts, sont réelles. Dès lors, comment nos installations sont-elles protégées pour affronter ces risques multiples et comment la communauté internationale s’organise- t-elle pour sécuriser les matières et éviter les trafics ? YAMI 2 GLAÇANT Des États-Unis à l’Allemagne en passant par la France et la Belgique, cette enquête révèle les failles abyssales des systèmes de protection de sites nucléaires, conçus pour la plupart avant les attaques du 11-Septembre. Interrogeant experts, politiques et activistes de Greenpeace, le film montre aussi comment l’industrie nucléaire, aujourd’hui souvent déficitaire et surendettée, peine à mettre en œuvre des mesures efficaces – et forcément coûteuses – face au risque terroriste. On découvre ainsi qu’aucune norme internationale n’est imposée aux États nucléarisés, notamment pour ce qui concerne la sécurisation des matières les plus dangereuses, malgré les tentatives de Barack Obama, initiateur du Sommet mondial sur la sécurité nucléaire. Le silence qui entoure cette menace au nom de la confidentialité face à un ennemi potentiel prive de surcroît la société civile du légitime débat sur sa sécurité, quand les décisions pour la garantir relèvent du politique. Une investigation glaçante sur l’un des secrets les mieux gardés au monde. Documentaire d’Éric Guéret (France, 2017, 1h44mn) - Auteurs  : Laure Noualhat et Éric Guéret - Coproduction  : ARTE France, Yami 2 - (R. du 5/12/2017) 28/7 15/10 JOSEPHINE WRIGHT/GENEPOOL PRODUCTIONS PTY LTD 0.15 Uranium, si puissant et si dangereux ? (1 & 2) Guidé par le physicien Derek Muller, un voyage en deux volets sur l’itinéraire de l’élément chimique le plus convoité et le plus détesté au monde. 1. Un métal devient bombe On découvrit l’uranium au XIX e siècle, mais ce n’est qu’au moment où Adolf Hitler incita des physiciens allemands comme Otto Hahn à se pencher sur la construction d’un réacteur expérimental, et sur la fabrication d’un matériau pouvant servir à l’armement nucléaire, que cet élément radioactif se révéla dangereux. Face à la menace d’une bombe atomique, Albert Einstein alerta le président Roosevelt, poussant ainsi le gouvernement américain à mettre sur pied un projet de recherche secret. Les 6 et 9 août 1945, des avions de chasse américains larguèrent deux bombes nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki, faisant 155 000 victimes. La contamination radioactive causa la mort de 110 000 autres personnes dans les semaines qui suivirent. 2. Un métal change le monde Avec la crise pétrolière, l’énergie atomique sembla s’imposer rapidement comme une solution énergétique « propre ». Cette euphorie prit brutalement fin en 1986, avec l’accident de Tchernobyl. La moitié de l’Europe fut touchée par ses retombées radioactives. Il y a quelques années, nul ne pouvait imaginer qu’une catastrophe semblable puisse à nouveau survenir dans un pays occidental, jusqu’au désastre de Fukushima, en 2011. Et maintenant ? À l’heure où l’Allemagne organise sa transition énergétique, la France mise, elle, toujours sur le nucléaire. Documentaire de Wain Fimeri (Australie, 2015, 2x52mn) - (R. du 31/7/2015) 2/9 I Sur le même sujet, voir aussi la Thema du mardi 28 juillet. mardi 4 août ARTE MAG N°32. LE PROGRAMME DU 1 ER AU 7 AOÛT 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :