Arte Magazine n°31 29 jui 2000
Arte Magazine n°31 29 jui 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de 29 jui 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : nuits d'Orient.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
samedi 29 juillet 21.40 Metropolis Magazine culturel européen coordonné par Pierre-André Boutang et Peter Wien (Allemagne, 2000-58mn) SWR ● Daniela Kurz Daniela Kurz est directrice du Ballet de N u re m b erg depuis la saison 1998/1999. Révélée au public grâce à son adaptation moderne de Cendrillon, la jeune femme fait partie des chorégraphes les plus courtisés de la nouvelle génération. Elle a déjà plus de trente créations à son actif, qui s’inspirent aussi bien de la littérature que de la p e i n t u re. Le Ballet de Nure m b erg donne actuellement Qui voudrait encore être Kaspar Hauser ? Daniela Kurz présente ce spectacle et commente ses futurs projets. ● Le voyage à Kafiristan En 1939, Annemarie Schwarzenbach et Ella M ai l l ard, deux écrivains suisses, quittent leur pays pour l’Afghanistan à bord d’une F ord de luxe. Elles fuient les bruits de bottes qui menacent l’Europe. Annemarie, amie de Klaus et d’Erika Mann, espère par ailleurs que le Moyen-Orient l’aidera à oublier ses troubles psychiques, son homosexualité, et à décrocher de la drogue. Les deux femmes prennent des notes et des photos de leur aventure. Ainsi s’est constituée une documentation exceptionnelle sur ce périple. Fosco et Donatello Dubini, deux réalisateurs helvétiques, tourn en t actuellement le Voyage à Kafiristan a v e c Nina Petrie et Jeanette Hain dans les rôles principaux. ARTE proposera une programmation spéciale Lars von Trier à l’occasion de la sortie de Dancer in the Dark en octobre : films, making of, documentaire sur le Dogme, etc. Jouez avec Lars von Trier sur www.arte-tv.com 22.40 Fiction L’hôpital et ses fantômes (The Kingdom - Première saison) Série en onze épisodes de Lars von Trier (1994/1996-52mn) - VF Scénario : Lars von Trier, Niels Vørsel, Tómas Gislason Avec : Ernst-Hugo Järegård (le Pr Stig Helmer), Kirsten Rolffes (Mme Drusse), Ghita Nørby (Rigmor), Udo Kier (le Dr Krüger), Holger Juul Hansen (le Dr Moesgaard) Coproduction : ARTE, WDR, Zentropa, Denmarks Radio, Télévision suédoise, Malmö, et The Coproduction Office ARD/WDR (Rediffusion du 2 mai 1998) Médecins frappés et esprits frappeurs : tous disjonctent à l’hôpital de Copenhague. Terreur à l’hôpital ! ARTE rediffuse les deux saisons de l’Hôpital et ses fantômes de Lars von Trier (Palme d’or 2000 pour Dancer in the Dark). Une série culte à l’atmosphère unique. 4. Un corps étranger Le cadavre de Mary, morte à l’âge de six ans, n’a jamais été enterré. Son corps est resté à l’hôpital où il est conservé dans le formol. Les médecins ont transplanté le foie malade du patient dans le corps du docteur Bondo, seul moyen légal pour lui de continuer ses investigations. Mais un problème se pose lors de l’opération et le chirurgien est obligé de conserver le foie malade. Tandis que ses collègues cherchent un nouveau foie aux quatre coins de la Scandinavie, le cancer menace de tuer Bondo. K rogschoy a réussi à obtenir une copie du r a p p ort d’anesthésie sur l’opération de Mona. Helmer ne peut plus lui échapper…
23.30 Les Nuits du Sud De l’Andalousie à Cuba en passant par le Maghre b et l’Afrique, toutes les musiques du Sud ont rendez-vous à Vence. « Music Planet » est en direct de cette formidable fête. Réalisation : Mathias Ledoux (France, 2000-2h30mn) Coproduction : La Sept ARTE, Morgane Production LASEPTARTE Au programme : ● Ruben Blades Artiste phare de la scène cubaine actuelle, il mêle avec succès salsa et influences ro c k. ● Sawt el Atlas D’origine marocaine, les membres de Sawt el Atlas ont grandi dans une ZUP de la banlieue de Blois. Nourris aux sources du funk, du reggae, de la variété marocaine, ils se démarquent peu à peu du raï et du rap pour trouver leur propre style. ● Orishas Combinaison détonante de musiques cubaines traditionnelles et de sons contemporains, Orishas puise son inspiration aux s o urces de la rumba, du rap, du s on et du guaguanco. ● Cristina Branco C’est la nouvelle voix du fado port u g ais. Cristina Branco est la digne héritière d’Amalia Rodriguez dont elle suit la trace sans l’imiter. Belle, fière, elle dégage une émotion étrange, entre murmures et éclats. Pour le fado, c’est un retour à la lumière. Présenté par Elisabeth Tchoungui, Myriam Seurat et Franck Rotter En partenariat avec Cristina Branco, la nouvelle voix du fado portugais. Orishas : rumba, rap et son ! ● Bonga Musicien angolais engagé, Bonga est contraint à l’exil politique en 1966. Il bourlingue à Lisbonne, à Rotterdam et enfin à Paris. Héritière des rythmes traditionnels angolais, sa musique est également influencée par les motifs du fado et de la samba. Sur les bonnes ondes, on a beaucoup entendu son « Mona Ki Ngixica ». ● Mama Sissoko Au gré des humeurs de sa guitare électrique, le chanteur malien nous entraîne dans des sarabandes, des comptines et des chansons d’amour. Du lascif au chaloupé, l’art de chavirer les âmes.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :