Arte Magazine n°31 29 jui 2000
Arte Magazine n°31 29 jui 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de 29 jui 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : nuits d'Orient.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
v en d re d i4 août 19.00 racks Magazine musical racks on Tour : Oasis 19.45 Météo 19.50 ARTE Info’émission d’actualité e la rédaction d’ARTE 20.15 Reportage Les ânes de Gaza Réalisation : Uri Schneider 20.45 Fiction Long cours éléfilm d’Alain Tasma 22.20 (PDC : 22.10) Grand format Du golfe au Kurdistan Des hommes abandonnés de Dieu Documentaire de Baudouin Koenig 23.50 (PDC : 23.40) Cinéma Madame Butterfly ilm de Frédéric Mitterrand 02.00 (PDC : 01.50) Le dessous des cartes (r) 02.10 Chants des femmes du Maroc (r) Réalisation : Julie Gavras 03.00 Fin des programmes es horaires correspondentux codes PDC, auf indication contraire. 19.00 Tracks Magazine musical (Allemagne, 2000-43mn) ZDF Tracks On Tour : Oasis Grandes gueules et génies du rock : sur la route avec Noel et Liam Gallagher. On ne s’ennuie jamais avec les superstars de la britpop. En sept ans de carr i è re, les f r è res Gallagher ont fait plus parler d’eux que n’importe quel autre groupe, mais ils ont aussi écrit des chansons absolument re m arquables. La presse britannique r a ffole des frasques de la « famille royale de Manchester » : menaces envers Robbie Williams, interruptions soudaines d’une tournée, apologies des drogues puis pro c l a m a- tions vertueuses, etc. Quelle est la part de vérité, la part de mise en scène ? Pour le d é c ou v r ir, Tracks on Tour a suivi Oasis en t o urnée mondiale. Le re p ortage pro p o s e quelques moments forts du spectacle et donne la parole aux membres qui ont re j o i n t le groupe récemment, et qui côtoient les f r è res tapageurs pour la pre m i è re fois. Retour en force La sortie de l’album Standing on the Shoulder of Giants, dans lequel le grou p e renoue avec la veine psychédélique des Beatles et des Pink Floyd, leurs modèles, est à l’origine de ce tour du monde. Les ventes de l’album ne répondant pas aux attentes, Noel Gallagher a quelque peu pris ses distances (il était absent lors de leur récent concert à Paris, pour la fête de la musique). N’empêche, l’album compte quelques beaux titres comme « Go Let It Out » ou « Sunday Morning Call ». 20.15 Reportage Les ânes de Gaza Réalisation : Uri Schneider (2000-26mn) ARTE G.E.I.E. Dans la bande de Gaza, face à la pénurie d’essence, les ânes reprennent du service. Gaza, mai 2000. Israël en interdit l’accès en fermant les fron t i è res. Le trafic est inexistant. Les pompes à essence, faute d’approvisionnement régulier, tarissent. Les v o i t u res tombent en panne sèche. Une bénédiction pour Mohammed, citoyen de Jabalja, le plus pauvre des camps de réfugiés. Père de neuf enfants, Mohammeda toujours eu du mal à subvenir aux besoins de sa famille. Aujourd’hui, son âne va lui sauver la vie. Habitué à tirer une charret t e c h argée de légumes pour garnir les étals des marchés, il va assurer les allées et venues des hommes entre Gaza et Israël. P arfois jusqu’à épuisement. Être bête de somme à Jabalja prend tout son sens : ici, la légendaire résistance des ânes est mise à rude épreuve. Confrontées à l’extrême dénuement de leurs maîtres, aux épidémies et à l’insalubrité, les bêtes, pre m i è re re s s o urce des humbles de Jabalja, s’épuisent rapidement, faute de soins élémentaires… Ex- « plus grand groupe de rock du monde », Oasis revient chercher sa couronne en tournée.
Téléfilm d’Alain Tasma (France, 1996-1h35mn) Dans la collection « Simenon des Tropiques » Scénario : André Grall, Alain Tasma, Pierre Javaux, d’après le roman de Georges Simenon Avec : Benoît Magimel (Jeff), Hélène de Fougerolles (Charlotte), Manuel de Blas (Mops), Philippe Ambrosini (Plumier), Marc Berman (Tioti), Pascal Elso (Delasalle) Photographie : Antoine Roch Son : André Rigaud Musique : Béatrice Thiriet Montage : François Ceppi Coproduction : Pierre Javaux Productions, La Sept ARTE, Canal + LASEPTARTE (Rediffusion du 26 septembre 1997) Diffusion en 16/9 20.45 Long cours Un meurt re accidentel, deux adolescents en cavale, un capitaine sans scrupules, une mine d’or dans la jungle vénézuélienne... Suspense et trahison au programme de ce sixième volet de la collection « Simenon des Tro p i qu e s ». Charlotte et Jeff, deux adolescents, traînent sur les routes de France en faisant du stop. Leur petit jeu est bien rodé : Charlotte use de ses charmes pour isoler ses victimes pendant que Jeff les détrousse. Un soir, à Dieppe, l’une de leurs aventures tourn e mal. L’automobiliste qui les a amenés chez lui comprend qu’il a été manipulé et sort un re v o l v er. Tandis que Jeff s’échappe par le j ardin, Charlotte saisit l’arme et abat l’homme. Pris de panique, les deux jeunes fuient en direction du port. Un marin les surprend au milieu des conteneurs et leur pro p o s e, moyennant finance, de les faire embarquer sur un cargo en partance pour l’Amérique du Sud. Mais à bord, le cynique capitaine Mops relègue immédiatement Jeff aux machines et fait de Charlotte sa maîtresse... Conte cruel Long cours raconte l’histoire d’un couple traqué. Mais d’un couple plus traqué par sa pro pre peur que par la réalité du danger. J e ff et Charlotte sont de petits délinquants sans envergure à qui la vie a appris à réagir de manière instinctive. Complètement dépassés par l’« accident » de Dieppe, ils se lancent dans une fuite en avant qui ne s’arrêtera plus. Leur seul objectif : surv i v re malgré la clandestinité. Pour Charlotte, cela signifie saisir toutes les o p p ortunités : accepter de devenir la maîtresse de Mops, laisser cro i re à Jeff qu’il est le p è re de son enfant, l’accuser du meurt re de l’automobiliste lorsqu’il veut l’obliger à partir de nouveau... Jeff, de son côté, vit leur fuite comme un parcours ini - tiatique. Il se sent grandir au fur et à mesu - re des événements, endosse le rôle de pro - tecteur et découvre l’amour profond qui le lie à Charlotte. Mais dans un monde qui n’est pas fait pour les justes, sa naïveté et son idéalisme finiront par se ret o urn e r c on t re lui... En transposant le roman de Simenon dans les années 90, Alain Ta s m a a fait de Long cours une sorte de ro a d movie noir peuplé d’antihéros. La cavale du couple maudit – souvent filmée caméra à l’épaule – s’oppose à la sérénité magni - fique de la nature sud-américaine et ali - mente un climat d’angoisse qui atteint son paroxysme à la fin du film. Une cavale haletante en Amérique du Sud.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :