Arte Magazine n°31 29 jui 2000
Arte Magazine n°31 29 jui 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de 29 jui 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : nuits d'Orient.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
19.00 oyages, voyages Marrakech Documentaire d’Évelyne Ragot 19.45 Météo 19.50 ARTE Info’émission d’actualité e la rédaction d’ARTE 20.15 Reportage Allemagne : objectif or Réalisation : Klaus Scheidsteger 20.45-01.00 Thema La ville arabe 20.45 La ville arabe Une architecture d’ombres et de lumières Documentaire de Horst Brandenburg et Mouhcine El Ghomri 22.00 Fez : les anciennes outes des caravanes Documentaire de Mouhcine El Ghomri 23.00 Sousse, la citadelle des Aghlabides Documentaire d’Ulrike Becker 23.15 Film Les rêves de Hind et Camilia ilm de MohamedKhan 01.00 Premier de cordée (r) éléfilm d’Édouard Niermans t Pierre-Antoine Hiroz 03.00 Fin des programmes es horaires correspondentux codes PDC, auf indication contraire. j e u d i 3 août 19.00 Marrakech Documentaire d’Évelyne Ragot (France, 2000-43mn) Coproduction : La Sept ARTE, Les Films d’Ici LASEPTARTE Évelyne Ragot a cherché les signes du M a roc nouveau, depuis l’arrivée de MohammedVI au pouvoir. Mais sans doute faut-il du temps pour que le pays change et livre une nouvelle image. Marrakech, la Ville Rouge, est en revanche toujours la même pour la cinéaste : mystérieuse, secrète, fascinante. Un carnet de voyage très personnel qui dévoile les multiples facettes de la plus énigmatique des grandes villes du Maroc. L’ultime oasis « Chacun de mes voyages au Maroc est une é preuve de liberté et de solitude. Si ce pays m’est familier, pour autant, il me refuse toute familiarité. L’exotisme, ici, est dans la confron - tation avec un autre jamais apprivoisé, dans une irréductible différence. On se sent plus étranger à Marrakech que partout ailleurs au M a roc. C’est le paradoxe de cette ville enva - hie de touristes. On y est immédiatement re p é - ré, désigné, montré du doigt. Incapable de passer inaperçu. » (Évelyne Ragot) Évelyne Ragot Évelyne Ragot a notamment réalisé Qui a peur des Tziganes rou m ai n s ? et N a l a n Turqeli, une femme des bidonvilles (d i ff u s é le 10 mars dern ier). Jeudi prochain 10 août dans « Voyages, voyages » : M a roc du Sud, par Soizic et Willy Kaltex. Voyages, voyages Nuits d’Orient 19.50 ARTE Info L’émission d’actualité de la rédaction d’ARTE (2000-25mn) ARTE G.E.I.E. Tous les jours de la semaine, de 19.50 à 20.15, l’information est à l’honneur avec ARTE Info. En pre m i è re partie, l’actualité i n t ernationale du jour tout en images. En seconde partie, l’information se décline au futur : il ne s’agit pas tant d’expliquer les événements d’hier que de compre n d re les enjeux de demain. 20.15 Allemagne : objectif or Réalisation : Klaus Scheidsteger (2000-26mn) Coproduction : ARTE, GAC ARTE G.E.I.E. Reportage Enquête sur les méthodes d’entraînement d’avant-garde des sportifs allemands. 1984 a été une année maudite pour les athlètes de l’ex-République fédérale Allemande, victimes d’un nombre impre s- sionnant d’abandons pour cause de b l e s s u res et de scores éliminatoires. Bien décidée à éviter d’autres humiliations, l’Allemagne a alors créé 22 centres d’entraînement intensif. L’OSP de Berlin est le plus grand de ces centres, qui s’appuient sur des méthodes d’entraînement d’avantgarde, une médecine du sport performante et un encadrement infaillible. Actuellement, plus de 100 athlètes de haut niveau regroupant 16 disciplines s’y entraînent en vue de participer aux J. O. de Sydney en septembre 2000. Klaus Scheidsteger a suivi la préparation de Franziska von Almsick et de Robert B artko, respectivement championne du monde de natation et espoir du cyclisme sur piste, qui comptent bien se tailler la part du lion à Sydney… Chaque jeudi à 20.15, ARTE fait le portrait d’un sportif très attendu aux J. O. de Sidney. Du 13 juillet au 31 août dans « Reportage ».
SWR 20.45-01.00 La ville arabe Le modèle de la ville arabe est né en Mésopotamie il y a 5 000 ans. Comment s’est-il développé ? Comment fonctionne-t-il aujourd’hui ? Que révèle-t-il sur la culture, sur le rapport au temps et à l’espace des peuples arabes ? Des médinas traditionnelles aux cités high-tech des pays du Golfe, « Thema » part à la découverte de l’arc h i t e c t u re a r a b o - i s l a m i que. Nuits d’Orient 20.45 La ville arabe Une architecture d’ombres et de lumières Documentaire de Horst Brandenburg et Mouhcine El Ghomri (Allemagne, 2000-1h14mn) Un voyage au cœur de l’architecture araboislamique, de Damas aux émirats du Golfe en passant par Le Caire. Ou comment l’architecture arabe traditionnelle a perduré dans les cités modernes. Cité labyrinthique, hauts murs et petites ou v ert u res, ruelles et passages couvert s, cours intérieures et recoins… la ville arabe cultive le mystère. Les balbutiements de cette arc h i t e c t u re datent de 5 000 ans, lorsque les Mésopotamiens constru i s en t des cités évoquant l’organisation d’une ruche pour se protéger contre les agre s- sions de la nature ou des peuples voisins. Puis, le développement de cette arc h i t e c- t u re suit la pro g ression géographique de l’islam : de la péninsule arabique vers l’ouest (Afrique du Nord et Andalousie), vers le nord (Turquie) et vers l’est (subcontinent indien). Conçu comme un voyage à travers les siècles et la géographie, ce documentaire propose plusieurs étapes : D a m as. C’est l’une des plus anciennes cités arabes. Horst Brandenburg et Mouhcine El Ghomri partent à sa découverte, de la mosquée des Omeyades aux me de r s a s d’Adiliya et Zahiriya, des palais Partir à la découverte de la ville arabe, c’est aussi s’interroger sur les rapports entre le privé et le public, le visible et le caché à l’intérieur d’une société. aux hammams, du caravansérail d’Assad Pacha aux souks de Hamidiye, des quartiers des artisans aux demeures familiales organisées autour d’un patio. Le Caire. Très marquée par les influences syriennes et irakiennes (la pre m i è re mosquée de 639, les impre s s i on n a n t e s enceintes et portes), Le Caire est aujourd’hui l’une des plus grandes métropoles du monde (15 millions d’habitants). La ville explose de toutes parts ; embouteillages et crise du logement sont des fléaux constants. Architectes et urbanistes tentent de la désengorg er, mais c’est une tâche titanesque. Le grand architecte égyptien Hassan Fathy et son successeur Abdel Wahed al-Wakil ont tenté de trouver des compromis entre les exigences de l’habitat social, les modes de vie traditionnels et les impératifs du confort moderne. De nouvelles cités voient le jour à la périphérie, en plein désert. Encore faut-il qu’elles soient s u ffisamment agréables pour attirer les Cairotes. ●●●



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :