Arte Magazine n°30 21 jui 2018
Arte Magazine n°30 21 jui 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de 21 jui 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : le monde dans l'objectif.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 27 juillet ARTE MAG N°30. LE PROGRAMME DU 21 AU 27 JUILLET 2018 24 5.00 M MARVIN GAYE – GREATEST HITS Concert 6.15 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.05 L ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse a a 7.15 M 360° GEO Plongeon de haut vol sur Marseille Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 LM À PLEINES DENTS ! – SAISON 2 Avec Gérard Depardieu et Laurent Audiot Le Portugal Série documentaire 9.25 M VOLKSWAGEN Heurs et malheurs d’un géant de l’automobile Documentaire 10.55 M LA SAGA DU DOUGLAS DC-3 Un avion de légende Documentaire 11.55 M LE VENTRE DE MUNICH Le marché Viktualienmarkt Série documentaire 12.50 L ARTE JOURNAL 13.00 LR LA GRÈCE D’ÎLE EN ÎLE La Crète Série documentaire 13.35 M COPIE CONFORME Film 15.15 M LES AVENTURES D’ARSÈNE LUPIN Film 16.55 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 17.35 XENIUS Les éclipses  : Soleil et Lune jouent à cache-cache Magazine 18.05 L ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Les Landes ; Val d’Orcia Série documentaire u 19.00 ER TURQUIE, VOYAGE À LA CROISÉE DES MONDES Documentaire 19.45 L ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 E LA MINUTE VIEILLE La montre cassée Série 20.55 L D ONDES DE CHOC (3) La vallée Téléfilm 21.45 L D ONDES DE CHOC (4) Prénom  : Mathieu Téléfilm 22.50 › 0.45 L E SUMMER OF LOVERS 22.50 ER JOHN TRAVOLTA, LE MIRACULÉ D’HOLLYWOOD Documentaire 23.45 ROMANS D’AMOUR Documentaire 0.35 L DES HOMMES STYLÉS Formel mais pas trop ! Série documentaire 0.45 DEM LA ISLA MÍNIMA Film 2.25 LM MONTANHA Un adolescent à Lisbonne Film 3.55 LEM LE BONHEUR EST DANS L’ASSIETTE David Kinch, organiser l’abondance Série documentaire 4.20 LM ARTE JOURNAL Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français BANDE À PART FILMS/PHILIPPE CHRISTIN 20.55 Fiction Ondes de choc (3) La vallée Pourchassé par la police pour un vol de voiture, un jeune homme se perd dans les montagnes suisses. L’histoire d’une cavale sans issue, filmée avec un réalisme teinté d’onirisme. Missionnés par un caïd de leur cité, les jeunes Riyad et Zaïd quittent la banlieue lyonnaise au petit matin pour dérober deux voitures de luxe en Suisse. Mais l’expédition tourne mal. Riyad abandonne le véhicule volé et s’enfuit dans la montagne. Traqué par la police, il tente désespérément de retrouver son chemin et de se diriger vers la France... ENGRENAGE Inspiré du « drame de l’A1 », qui se solda par la mort d’un des voleurs, abattu par un policier après une course-poursuite, ce troisième volet de la collection Ondes de choc épouse le point de vue du survivant, perdu au milieu des skieurs insouciants, piégé dans cette vallée hostile où le froid, la faim et la peur resserrent irrémédiablement leur étau. Porté par le débutant Ilies Kadri, soldat dans l’armée française, dont le contraste entre la force physique et le regard mélancolique a séduit Jean-Stéphane Bron, ce téléfilm émouvant, coécrit par Alice Winocour (Augustine), fait douloureusement écho à une autre tragédie  : celle des migrants engagés dans la périlleuse traversée des Alpes. Téléfilm de Jean-Stéphane Bron (Suisse, 2017, 50mn), dans la collection « Ondes de choc » - Scénario  : Jean-Stéphane Bron, Alice Winocour - Avec  : Ilies Kadri (Riyad), Kamel Labroudi (Tariq), Nadjim Belatreche (Zaïd), Amadou Awana Soumare (Mike) Coproduction  : ARTE GEIE, Bande à part Films, RTS, SRG SSR
21.45 Fiction Ondes de choc (4) Prénom  : Mathieu Dernier volet de la collection avec le drame d’un jeune homme qui survit aux sévices d’un tueur en série. Un film inventif qui remodèle cette histoire vraie avec subtilité. Un cri dans la nuit, un corps nu tremblant dans la boue d’un sous-bois...  : en juin 1986, Mathieu, 17 ans, survit miraculeusement à la tentative de meurtre d’un tueur en série, qui n’a jamais laissé personne s’échapper jusqu’alors. De retour chez ses parents après son hospitalisation, le jeune homme doit apprendre à vivre avec son traumatisme. Il reçoit la visite du commissaire Jotterand, qui lui demande de l’aider à constituer le portrait-robot du tueur. BANDE À PART FILMS/PATRICK LINDENMAIER REGARD PERDU La partie du visage que Mathieu n’arrive pas à retrouver avec précision, ce sont les yeux, comme si le jeune homme avait encore du mal à poser un regard sur ce qu’il venait de vivre. Les flash-back qui surgissent dans son esprit entretiennent la confusion. Le réalisateur Lionel Baier esquisse un portrait tout en détails, nuances et demi-teintes de son héros plutôt lunaire et de ses efforts de résilience. Esquivant les poncifs de la dramatisation et de la psychologie à outrance grâce à une réalisation inventive, il flirte avec le surnaturel mais compose une chronique intime d’une subtilité émouvante. Un film qui transcende avec douceur son macabre sujet. Téléfilm de Lionel Baier (Suisse, 2017, 1h), dans la collection « Ondes de choc » - Scénario  : Julien Bouissoux, Lionel Baier - Avec  : Maxime Gorbatchevsk (Mathieu), Michel Vuillermoz (le commissaire Jotterand), Pierre-Isaïe Duc (Roland, le père de Mathieu), Ursina Lardi (Edda, la mère de Mathieu), Mickael Amman (Mica, le frère de Mathieu), Nastassia Tanner (Sarah) - Coproduction  : ARTE GEIE, Bande à part Films, RTS, SRG SSR 22.50 › 0.45 Summer of Lovers MIRAMAX/A BAND APART 41i Vip - Ijj SUIBIER OP LOYERS Au menu ce soir  : un flash-back euphorisant sur la carrière à rebondissements de John Travolta, suivi d’un décryptage du succès des romans d’amour. Présenté par Dita Von Teese En partenariat avec 22.50 John Travolta, le miraculé d’Hollywood Star planétaire à l’ère disco puis un temps has been, John Travolta a su se réinventer, notamment grâce à Tarantino. L’électrisant portrait d’un virtuose du déhanché et du come-back. Issu d’un milieu modeste et artiste, John Travolta a travaillé tôt pour aider sa famille. Au cours d’un stage dans un théâtre, il se fait remarquer par un imprésario. Il devient la vedette d’une série pour ados et déclenche une « Travoltamania » galopante. En 1977, en pleine folie disco, il ouvre le générique de La fièvre du samedi soir en arpentant la rue d’un pas chaloupé et c’est l’hystérie générale, laquelle s’amplifiera avec Grease. Mais plus vulnérable qu’il n’y paraît, John Travolta souffre de son statut d’homme-objet et des lazzis de la critique. L’acteur enchaîne bientôt les bides et tombe dans l’oubli. Il renaîtra de ses cendres grâce aux vertus de l’autodérision, dans la saga Allô maman et, surtout, dans Pulp Fiction, où, sous l’œil cinéphile de Quentin Tarantino, il accède au statut d’icône pop. Sur un rythme survolté, et grâce à un savoureux fonds d’archives, le film conte cette carrière en dents de scie, sans gommer les zones d’ombre, comme l’appartenance de la star à la scientologie. Documentaire de Clelia Cohen et Antoine Coursat (France, 2016, 52mn) - Coproduction  : ARTE France, Morgane Production - (R. du 19/3/2017) 23.45 Pop culture Romans d’amour Du roman de gare au classique de la littérature, une exploration sous toutes ses facettes d’un genre indémodable  : l’histoire d’amour. Si les polars et les sagas fantasy ont aujourd’hui le vent en poupe, peu de genres littéraires ont rencontré autant de succès à travers l’histoire – depuis les premiers romans courtois jusqu’à nos jours – que les romans d’amour. Peutêtre parce qu’ils contiennent en eux la synthèse de tous les autres  : truffés de moments de magie, composés selon des recettes imparables, ils s’avèrent souvent aussi haletants que les enquêtes policières, avec leurs victimes et leurs bourreaux (des cœurs). Entre romantisme et autodérision, ce documentaire explore avec passion un genre prolifique, du roman de gare au chef-d’œuvre, et part à la rencontre de ceux (et surtout celles) qui les écrivent, les publient ou les dévorent. BASTEI LÜBBE Documentaire d’André Schäfer (Allemagne, 2018, 52mn) vendredi 27 juillet ARTE MAG N°30. LE PROGRAMME DU 21 AU 27 JUILLET 2018 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :