Arte Magazine n°29 15 jui 2000
Arte Magazine n°29 15 jui 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de 15 jui 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'Afrique danse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
jeudi 20 juillet Cracovie Débat animé par Gabriele von Arnim, journaliste et écrivain. ●●● t u re. Ici l’on entretient soigneusement certaines traditions dont l’origine remonte au Moyen Âge. Kazimierz, le quartier juif de Cracovie, détruit pendant la Seconde G u erre mondiale, re prend vie peu à peu. Les rues de la vieille ville sont très animées. Dans la foule, les étudiants de l’université Jagellone et des autres écoles supérieures se mêlent aux touristes, aux badauds… et aux pigeons. Les cafés de Cracovie, avec leur atmosphère très viennoise, rivalisent d’attrait avec les grands théâtres de la ville comme le Vieux Théâtre et le célèbre Cricot 2 fondé par Tadeusz Kantor. Les artistes se plaisent beaucoup dans cette ville éternelle. Des musiciens c é l è b res comme Krzysztof Penderecki et Zbigniew Preisner (compositeur de l a Double Vie de Véronique) y vivent. Les metteurs en scène Roman Polanski et Andrz e j Wajda en sont originaires et ce dernier s’y est réinstallé. On peut parfois croiser le poète Czeslaw Milosz, prix Nobel de littérat u re 1980, flânant sur la place du marc hé. Le nom d’une autre grande figure de la poésie polonaise, Wislawa Szymborska, également prix Nobel de littérature en 1996, est lui aussi attaché à Cracovie. 28 - ARTE MAGAZINE n°29 - 15 juillet > 21 juillet 2000 21.45 Débat (1h) Présentation : Gabriele von Arnim et Jacek Zakowski La Pologne dans l’Union européenne ? La Pologne est de ces pays qui depuis des années frappent aux portes de l’Union européenne. Depuis l’eff on d rement du bloc communiste, son économie s’est pro f on d é me n t m o d ernisée. Il n’empêche que le peuple polonais, dans sa majorité pro e u ro p é en, s’i n t erroge sur les avantages et les inconvénients qu’il y a à re j o i n d re ce club très fermé. Artistes, intellectuels et hommes politiques polonais, français, allemands et autrichiens réunis dans le centre Manggha de Cracovie échangent leurs points de vue sur les perspectives de l’Europe élarg ie. Gabriele von Arnim Politologue et sociologue de formation, elle a travaillé pendant dix ans à New Yo r k comme journaliste pour la télévision et la presse allemande. Elle a animé diverses émissions de télévision, dont des soirées Thema pour ARTE.
22.45 Film La double vie de Véronique Film de Krzysztof Kieslowski (France/Pologne, 1991-1h32mn) Scénario : Krzysztof Kieslowski et Krzysztof Piesiewicz Avec : Irène Jacob (Weronika/Véronique), Halina Gryglaszweska (la tante), Kalina Jedrusik (la femme bariolée), Aleksander Bardini (le chef d’orchestre), Wladyslaw Kowalski (le père de Weronika), Jerzy Gudejko (Antek), Philippe Volter (Alexandre Fabri), Sandrine Dumas (Catherine), Louis Ducreux (le professeur), Claude Duneton (le père de Véronique), Lorraine Evanoff (Claude) Photographie : Slawomir Preisner Musique : Zbigniew Preisner Montage : Jacques Witta Production : Sidéral Production, Studio Canal+, Tor Production, Nosk film LA SEPTARTE (Rediffusion du 10 mars 1997) Prix d’interprétation féminine à Irène Jacob, Cannes 1991 Krzysztof Kieslowski se penche sur le don de double vie. De Paris à Cracovie, une harmonie secrète relie deux Véronique qui n’en font qu’une grâce au double jeu d’Irène Jacob. Une superbe musique, un large succès en France. We ronika, jeune chanteuse à la voix d’or, s’est brûlé un doigt lorsqu’elle était petite. Elle aime les boules de verre et souff re du c œ ur. Au cours d’un concert à Cracovie, elle a un malaise cardiaque et meurt sur scène. À Paris, Véronique se sent soudainement emplie d’une tristesse qu’elle ne compre n d pas. Véronique chante aussi et, petite, a failli se brûler le doigt. Elle aime les balles magiques et souff re, elle aussi, du cœur... L’ange aux deux sourires Avec la Double Vie de Véronique, c’est une seconde carr i è re de metteur en scène qui commence pour Krzysztof Kieslowski. Accueilli en France comme l’une des dern i è res grandes consciences du cinéma e u ropéen, Kieslowski n’hésite plus à faire de ses héroïnes des icônes dédiées à l’a m our. Vi erges amantes et amoure u s e s s ou ffrantes, elles sont jouées par le destin plus qu’elles ne jouent avec lui. Irène Jacob, loin d’être dépassée par ce double rôle, l’incarne avec une force d’inspiration r a re. Quant aux images, accompagnées par les musiques de Zbigniew Pre i s ne r (parfois un choral, parfois une mélodie à la m a n i è re de Satie), elles sont magnifiques et portent le film à la fron t i è re du sublime. Au gré du souffle d’une flûte de Pan, c’est une poussière d’ange qui semble se déposer sur l’univers fictionnel de Krz y s z t o f Kieslowski. On ne s’étonnera pas, dès lors, que la Double Vie de Véron i qu e ait obtenu un tel succès... Les coffrets de Trois couleurs Bleu Blanc Rouge (trois cassettes) et le Décalogue (dix films, cinq cassettes) de Krzysztof Kieslowski sont distribués par ARTE Vidéo. ARTE MAGAZINE n°29 - 15 juillet > 21 juillet 2000 - 29 Kieslowski appréhendait de tourner pour la première fois hors de Pologne. Pourtant, le film lance la carrière d’Irène Jacob et permet à une œuvre, déjà saluée par la critique, de conquérir le public occidental.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :