Arte Magazine n°29 15 jui 2000
Arte Magazine n°29 15 jui 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de 15 jui 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'Afrique danse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
m erc redi 19 juillet Coup de jeune sur JSB : les futurs cinéastes fêtent l’année Bach. En partenariat avec et 21.35 Flash Bach Réveillez-vous, nous dit la voix Court métrage de Gaia Guasti (France, 2000-5mn) Cantate BWV 140 « Wachet auf, ruft uns die Stimme » Coproduction : La Sept ARTE, la FEMIS LASEPTARTE Les jeunes cinéastes de la FEMIS s’aff r o n- tent au cantor ! Une série de huit F l a s h Bach coproduits avec la FEMIS à Paris. Un square parisien, des enfants, des amoureux … et une musique. Une expérience inédite Ces huit films sont le résultat d’une pro p o- sition faite par l’Unité Spectacles de La Sept ARTE à des étudiants en cinéma tout frais émoulus de la FEMIS de découvrir ou redécouvrir le Bach des cantates, sacrées et profanes. S’il fallait trouver un point commun à ces huit films, ce serait le désir d’une expérience cinématographique qui échappe à l’illustration littérale, à la musique comme « ameublement ». Ce sont des moments de fiction, des instants quotidiens graves ou joyeux, simples ou mystérieux, d’où surgissent les sentiments et les gestes comme autant d’avatars du développement musical… On pourra voir dans cette petite collection l’expression de personnalités déjà s u ffisamment aff irmées pour défendre des « idées » de cinéma et des modes d’appropriation de la musique de J.-S. Bach profondément inscrits dans le contemporain. Bach, c’est aujourd’hui. En partenariat avec 24 - ARTE MAGAZINE n°29 - 15 juillet > 21 juillet 2000 La compagnie burkinabée Salia Nï Seydou. 21.45 Montpellier Danse 2000 Points de vue d’Afrique Réalisation : Marie-Hélène Rebois (France, 2000-1h30mn) Coproduction : La Sept ARTE, Les Films Pénélope, Festival international Montpellier Danse LA SEPTARTE En vingt ans, le festival créé par Dominique Bagouet a accueilli la plupart des grands noms de la danse contemporaine. À l’occasion de ses vingt ans, Montpellier Danse, dirigé par Jean-Paul Montanari, a entre autres invité plusieurs chorégraphes africains contemporains. ARTE vous les fait découvrir, d’une scène à l’autre. Salia Nï Seydou (Burkina Faso) : Taagalà, le voyageur F ormés à l’art du spectacle comme peuvent l’ê t re encore les artistes africains, c’est-àd i re avec une approche de toutes les disciplines (théâtre, cinéma, danse et musique), Salia Sanou et Seydou Boro ont fondé à Ouagadougou la compagnie Salia Nï Seydou. Leur précédente création, le Siècle des fous, duo à mi-chemin entre la tradition africaine et la modernité gestuelle, a re m- p orté un incroyable succès. Boyzie Cekwana (Afrique du Sud) : Rona Accueilli pour trois ans à la Johannesburg Dance Foundation, Boyzie Cekwana a colla-
boré avec la plupart des compagnies sudafricaines. En 1995, il est lauréat de la compétition de chorégraphie d’Helsinki pour sa pièce B ro t h er, Bro t h er. Son travail est alors intégré au répert o i re de plusieurs compagnies (Scottish Dance Theatre, Wa s h i n g t on Ballet…) et ses spectacles présentés en E u rope et aux États-Unis. Djro (Côte-d’Ivoire) : Pourquoi nous ? Danseur à l’ensemble Koteba, Clément Djro Koutouan commence sa carr i è re au Jeune ballet d’Afrique noire. Associé à la Compagnie Monboye, il effectue une tournée en France en 1998. Tché Tché (Côte-d’Ivoire) : Sans repère En langue bété (ouest de la Côte-d’Ivoire) , Tché Tché signifie « l’aigle ». Un symbole fort pour cette compagnie exclusivement féminine, créée en 1997 et rassemblant de jeunes artistes formées dans diverses t roupes réputées de Côte-d’Ivoire. Clara Andermatt (Portugal) : Dan Dau Après avoir dansé sous la direction de Rui H orta jusqu’en 1991, Clara Andermatt fonde sa pro pre compagnie. Invitée en 1996 par le Ballet Gulbenkian, elle signe deux pièces qui entrent au répert o i re puis crée The Story of Doubt dans le cadre d’Expo’98. Sa d é c ou v erte du cap Vert en 1994 a marqu é un tournant dans son travail. 23.25 Profil. Nicolas Bouvier Le hibou et la baleine Documentaire de Patricia Plattner (Suisse, 1993-56mn) LASEPT ARTE (Rediffusion du 21 octobre 1998) Avide de grands espaces, passionné de photographies, l’écrivain-voyageur Nicolas Bouvier est décédé le 17 février 1998. Un portrait sobre et lumineux d’un artiste amoureux des mots et de la vie. Ce magnifique portrait signé Patricia Plattner alterne judicieusement les séquences d’entretien, où Bouvier se confie, avec la lecture de textes inédits et la présentation de documents qui jalonnent son parcours. Nicolas Bouvier se souvient de rencontres fortes avec les mots. Ainsi de l’Arr a n g e me n t d’Elia Kazan. « Après sa lect u re, je n’ai pas ouvert mon courrier pendant une semaine. J’ai hésité à mettre trois chemises dans un sac et à disparaître. » Bouvier n’a pas oublié ces états de suprême violence où il se sentait assailli par les mots. Son recours : les écraser sur une feuille de papier. « C’est à vous empoisonner le sang et la vie, à vous hanter, à vous f ou t re des cancers ou des cirrhoses sans que Johnny Walker jamais s’en mêle ! » 00.25 La lucarne. Dial H-I-S-T-O-R-Y Documentaire de Johan Grimonprez (France/Belgique, 1997-1h08mn) Musique : David Shea Coproduction : Kunstcentrum Stuc, Centre Georges-Pompidou, avec le soutien de la documenta X ZDF (Rediffusion du 17 février 1999) Un éloge politico-esthétique du détournement (d’avion). Un livre d’images féroce, une réflexion sur un monde marqué par le spectacle de la violence. En suivant la chronologie presque exhaustive de tous les détournements d’avions, D i a l H - I - S - T- O - R - Y mélange les images photographiques, électroniques et numériques, en t remêle re p ortages et films, extraits de j o urnaux télévisés et séquences filmées. À ce fil directeur s’ajoute en voix off un récit inspiré des romans de l’écrivain américain Don DeLillo (Mao II). ARTE MAGAZINE n°29 - 15 juillet > 21 juillet 2000 - 25 « Certains livres bouleversent complètement et donnent le sentiment que votre vie entière est une imposture. » (Nicolas Bouvier)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :