Arte Magazine n°29 15 jui 2000
Arte Magazine n°29 15 jui 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de 15 jui 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'Afrique danse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
19.00 Archimède Magazine scientifique 19.45 Météo 19.50 ARTE Info L’émission d’actualité de la rédaction d’ARTE 20.15 Reportage La momie du professeur Réalisation : Nura Chrystal Baisch 20.40 (PDC : 20.45) La vie en face Au nom de la drogue Documentaire de Michael Busse et Maria-Rosa Bobbi 21.40 (PDC : 21.45) Comedia Avignon, passions publiques Documentaire de Patrick Barbéris 22.35 (PDC : 22.40) Comedia Nina Stromboli Ou le démon de midi Pièce de Jérôme Savary Réalisation : Georges Bensoussan 00.15 (PDC : 00.25) Le Christ s’est arrêté à Eboli (r) Film de Francesco Rosi 03.00 Fin des programmes Les horaires correspondent aux codes PDC, sauf indication contraire. m ard i 18 juillet 19.00 Archimède Magazine scientifique de Philippe Boulanger, Jean-Jacques Henry, Pierre Oscar Lévy, Hervé This, Gero von Boehm, Astrid Harms (Allemagne, 2000-43mn) BR ● Le lièvre allemand en danger Le lièvre est menacé de disparition. Des c h ercheurs et vétérinaires de Berlin se penchent sur son cas. ● Meubles pour le cosmos Des étudiants en arc h i t e c t u re de Munich viennent de proposer à la Nasa des installations pour équiper l’intérieur des fusées, notamment un lit moelleux et une vraie douche. ● Abydos ou l’invention de l’écriture Jusqu’à présent, les chercheurs considéraient que les pre m i è res traces d’une écriture humaine remontaient aux Sumériens, aux alentours de l’an 3000 avant J.-C. Or des re c h erches entreprises à Abydos, grand c en t re commercial de la Haute-Égypte dans l’Antiquité et site d’un immense sanctuaire dédié à Osiris, permettraient d’établir la naissance de l’écriture dans cette contrée aux environs de 3350 avant J.-C. Le pro f e s- seur Dreyer de l’Institut allemand d’arc h é o- logie du Caire présente les inscriptions ret rouvées sur des poteries et des tablettes d’argile pour étayer cette hypothèse. ● L’écho du big bang Einstein était convaincu qu’il existait des ondes de gravitation et que celles-ci se formaient toutes les fois qu’il y avait collision ou explosion d’étoiles, ou encore constitution de trous noirs. Il existe depuis peu des installations de précision – dont l’une vient d’ê t re installée à l’Expo 2000 de Hanovre – p ermettant de mieux compre n d re la re l a t i v i- té et même d’« entendre » l’écho du big bang. 18 - ARTE MAGAZINE n°29 - 15 juillet > 21 juillet 2000 20.15 Reportage. La momie du professeur Réalisation : Nura Chrystal Baisch (2000-26mn) Coproduction : ARTE, Telescope Film ARTE G.E.I.E. Grâce aux techniques les plus modernes (IRM, analyse d’ADN, images en 3D), Erhart Graefe a redonné forme humaine à une momie grecque vieille de 3 000 ans. Depuis trente ans, Erh art Graefe ret o urn e chaque centimètre carré de terre autour de l’ancienne Thèbes. Il y a un peu plus d’un an, cet égyptologue découvre un sarc o- phage. Seule certitude, il s’agit d’une femme âgée de 3 000 ans... Par chance, les pilleurs de tombes qui ont déplacé le s arcophage n’ont pas eu le temps de l’ouvrir et d’endommager la momie. Depuis, E rh art Graefe a fait subir à la vieille dame toute une série d’examens plus modern e s les uns que les autres : IRM, analyse de l’ADN et des tissus… Le résultat est surprenant : grâce à l’ordinateur et aux images en t rois dimensions, la momie a repris forme humaine et on a pu en appre n d re beaucoup sur la façon de vivre au bord du Nil à son époque. Nura Chrystal Baisch a suivi cet étonnant travail de reconstitution et nous propose aujourd’hui une vue de Thèbes il y a trois millénaires. Cette semaine, Archimède écoute l’écho du big bang.
20.40 Au nom de la drogue La guerre menée contre la drogue est chère, inefficace, et représente un danger pour les libertés publiques : telle est l’opinion de nombreux experts qui préconisent d’a u t res voies pour lutter contre le crime organisé. Cette semaine, « La vie en face » enquête sur l’état actuel du trafic de stupéfiants. Documentaire de Michael Busse et Maria-Rosa Bobbi (Allemagne, 1998-58mn) ARD/NDR (Rediffusion du 15 septembre 1998) Voici trente ans que l’on nous promet une v i c t o i re aussi imminente que définitive sur le c o m merce de la drogue. En vain. Le nombre de toxicomanes ne cesse d’augmenter. Malgré des saisies de cannabis, de cocaïne et d’héroïne de plus en plus fréquentes, 5 à 10% seulement de la quantité totale de stupéfiants en circulation tombent entre les mains de la police, ce qui laisse les 90 à 95% restants aux consommateurs... Les profits des petits et grands trafiquants sont immenses. La drogue restant une marc h a n- dise prohibée, son commerce est extrêmement lucratif : le marché de la drogue est celui qui connaît actuellement la plus fort e expansion. Les bénéfices réalisés dans le monde au nez et à la barbe du fisc se montent à près de 2 500 milliards de francs par an, soit l’équivalent du chiff re d’aff ai res des t rois géants de l’automobile réunis : General Motors, Ford - Toyota et Daimler-Benz. Cet argent illicite sert un peu partout à acheter la complicité d’hommes politiques, de policiers, de douaniers, de juges, d’employés de banque... « En y mettant le prix, déclare un économiste italien, vous pouvez acheter absolument n’importe qui. » En Sicile par exemple, le trafic de drogue rapporte à la mafia plus de 100 milliards de francs par an. Leoluca Orlando, maire de Palerme, réclame la levée du secret bancaire. Selon lui, c’est la seule mesure qui permettrait de lutter efficacement contre la mafia. Mais d’autres pensent qu’il est déjà trop tard et réclament l’abolition de la pro h i b i t i on. Pour eux, la puissance économique des trafiquants représente un très grave danger pour la démocratie. Ils préconisent la vente de stupéfiants sous contrôle de l’État afin de priver la mafia d’une de ses principales s o urces de revenus et de supprimer une grande partie de la misère engendrée par la drogue. La Suisse s’est déjà engagée sur cette voie, à titre expérimental : depuis tro i s ans, l’État distribue gratuitement de l’héro ï- ne aux plus dépendants. Les premiers résultats sont encourageants : la petite criminalité est en baisse, les toxicomanes à qui l’on a prescrit gratuitement de l’héroïne ont vu leur santé se stabiliser peu à peu, ont cessé leur activité de revendeur et ont pu se r é i n t é g rer dans la société. Pour chaque toxicomane, l’État suisse économise près de 70 000 FF par an, malgré les frais élevés de sa prise en charge. Le film décrit les conséquences économiques, sociales et sanitaires de l’actuelle prohibition et nous montre le travail quotidien de ceux qui se battent sur le front des stupéfiants. ARTE MAGAZINE n°29 - 15 juillet > 21 juillet 2000 - 19 Une grande enquête sur l’économie des drogues à l’échelon mondial.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :