Arte Magazine n°29 14 jui 2018
Arte Magazine n°29 14 jui 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de 14 jui 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : couo de théâtre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 20 juillet ARTE MAG N°29. LE PROGRAMME DU 14 AU 20 JUILLET 2018 24 5.00 M BEN HARPER & CHARLIE MUSSELWHITE EN CONCERT À LA CIGALE Concert 6.15 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.10 L ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse m 7.15 LEM 360° GEO Corse, les maquisards du feu Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 LM LES PLUS BELLES ROUTES D’ALLEMAGNE La route des allées Série documentaire 9.25 LM PESTICIDE ET SANTÉ  : L’ÉQUATION SANS SOLUTION Documentaire 10.10 LM LA MÉMOIRE DE LA PLANÈTE Basalte, un voyage sur la ceinture de feu du Pacifique Série documentaire 11.05 ER CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR Le piège ; Otage Série (VF) m 12.50 L ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Magazine 13.35 M LETTRE D’UNE INCONNUE Film 15.05 R UN TAXI POUR TOBROUK Film 16.40 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 17.20 R XENIUS Les animaux d’élevage Magazine 17.45 L ER PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Las Médulas Série documentaire 18.15 LM LES ÉLÉPHANTS DU DÉSERT Documentaire 19.00 L R UN BILLET POUR LE BALKAN EXPRESS Serbie Série documentaire 19.45 L ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 E LA MINUTE VIEILLE L’évadé de prison Série 20.55 L D ONDES DE CHOC (1 & 2) Journal de ma tête ; Sirius Téléfilm 23.15 › 1.40 L SUMMER OF LOVERS 23.15 L PRINCE Sexy Mother F***** Documentaire 0.10 L PRINCE  : « SIGN O’THE TIMES » Concert 1.30 E DES HOMMES STYLÉS Signes extérieurs de virilité Série documentaire 1.40 EM BANDE À PART Film 3.10 LEM PAYSAGES D’ICI ET D’AILLEURS Vallée du Lot Série documentaire 3.40 LM ARTE JOURNAL 4.00 M ARTE REGARDS Magazine Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible en replay Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français BANDE À PART FILMS/STEPHAN MASSIS 20.55 Fiction Ondes de choc (1) Journal de ma tête Ursula Meier (L’enfant d’en haut) signe le premier volet d’une collection de fictions inspirées de faits divers survenus en Suisse. Une troublante affaire de parricide, avec Fanny Ardant et Kacey Mottet Klein. « Dans quelques minutes, j’aurai commis l’irréparable. » Juste avant d’abattre ses parents puis de se livrer à la police, Benjamin Feller, 18 ans, envoie par la poste à sa professeure de français son journal intime, dans lequel il a couché les pensées qui l’ont habité tout au long des cinq jours qui ont précédé son passage à l’acte. L’enseignante, Esther Fontanel, est interrogée par la justice. Celle qui encourageait ses élèves à épancher dans l’écriture leurs tourments inavoués a-t-elle une responsabilité dans ce crime abominable ? Acculée par le juge Mathieu, qui lui reproche son aveuglement, Esther est peu à peu rattrapée par le doute... LES MOTS ET LES ACTES Premier volet d’une collection de fictions dans laquelle quatre cinéastes suisses sondent les maux de la société à travers le révélateur de faits divers réels, Journal de ma tête se penche sur une bouleversante affaire de parricide. Circulant de bouche en bouche, les confessions du garçon nous donnent accès à ses tempêtes intérieures en même temps qu’à l’« onde de choc » provoquée par son geste inexplicable. Face au formidable Kacey Mottet Klein (Quand on a 17 ans), qui parvient à injecter une touchante humanité à son personnage, Fanny Ardant transmet par les variations de son regard et surtout de sa voix, la confusion qui assaille l’enseignante. Servi par la mise en scène sensible d’Ursula Meier (L’enfant d’en haut) et le talent de ses comédiens – dont de véritables policiers et gardiens de prison –, ce téléfilm brouille les frontières entre réalisme et romanesque, à l’image du jeune Benjamin, funambule en déséquilibre sur le fil des mots et des actes. Lire page 8 Téléfilm d’Ursula Meier (Suisse, 2017, 1h10mn) dans la collection « Ondes de choc » - Scénario  : Ursula Meier, Antoine Jaccoud - Avec  : Fanny Ardant (Esther Fontanel), Kacey Mottet Klein (Benjamin Feller), Jean-Philippe Écoffey (le juge Mathieu), Carlo Brandt (le psychiatre), Stéphanie Blanchoud (l’avocate) - Coproduction  : ARTE GEIE, RTS, SRG SSR, Bande à part Films
BANDE À PART FILMS/STEPHAN MASSIS 22.05 Fiction Ondes de choc (2) Sirius Second épisode de la collection, cette fois-ci inspiré par la secte de l’Ordre du temple solaire. Un sidérant compte à rebours vers la mort, fiévreux et glaçant. Sur un plateau dégagé des Alpes suisses, les membres d’une secte, l’Ordre de Sirius, débutent une cérémonie menée par un gourou à la paroleésotérique. Celui-ci évoque un « grand voyage » à venir. Parmi les adeptes, un jeune homme, Hugo, semble moins docile que les autres. Il aimerait retrouver ses parents, eux aussi partisans de l’Ordre, mais vivant au bas de la vallée. Il est chaperonné par Claude, la compagne du maître spirituel... MÉCANIQUE INFERNALE Le 5 janvier 1994, la Suisse romande est sous le choc  : près de cinquante membres de la secte de l’Ordre du temple solaire sont retrouvés morts dans les décombres de chalets calcinés. Un carnage, entre suicide collectif et exécutions sommaires, orchestré par Jo di Mambro et Luc Jouret, deux gourous aussi charismatiques que manipulateurs. Le film de Frédéric Mermoud s’inspire de ce scénario apocalyptique mais vise à l’épure. Sans jamais s’appesantir sur la dénonciation, il accompagne les derniers jours du gourou en rendant parfaitement compte de la béatitude des fidèles. Sirius est donc imprégné de lumière, de philosophie zen et de grands espaces alpins, mais laisse peu à peu affleurer des failles plus sombres. L’implacable mécanisme de la tragédie est en marche et atteindra son acmé dans les scènes de préparation à la mort, sidérantes par leur plénitude glacée. Lire page 8 Téléfilm de Frédéric Mermoud (Suisse, 2017, 1h05mn) dans la collection « Ondes de choc » - Scénario  : Laurent Larivière, François Décodts et Frédéric Mermoud - Avec  : Dominique Reymond (Claude), Carlo Brandt (Jorge), Grégoire Didelot (Hugo), Baptiste Coustenoble (Martial), Iannis Jaccoud (Alpha), Camille Figuerero (Nathalie, la mère d’Hugo), Christophe Sermet (Éric, le père d’Hugo), Marianne Basler (Christine Roux) - Coproduction  : ARTE GEIE, RTS, SRG SSR, Bande à part Films 23.15 › 1.40 Summer of Lovers Provoc et excentrique, le prince de la pop s’affiche sur ARTE en un documentaire portrait, suivi du mythique concert « Sign o’the Times ». Présenté par Dita Von Teese En partenariat avec Lire page 9 BALAZS MOHAI/MTI/DPA-BILDFUNK 23.15 Pop culture Prince Sexy Mother F***** Un émouvant hommage à Prince, génie musical à l’aura inégalée. Il était auteur-compositeur-interprète, multi-instrumentiste, arrangeur, producteur et acteur... Artiste d’exception à la carrière protéiforme, Prince aura marqué de sa patte inimitable, mêlant pop, funk, rock et R’n’B, des décennies de musique populaire. Franchissant allègrement toutes les frontières de style, il ne s’est jamais borné à un unique courant musical. « THE ARTIST » Oliver Schwabe propose un portrait du « King of Funk », brutalement disparu en avril 2016. À travers des images d’archives, des extraits de concert et des clips vidéo, mais aussi les interviews de ceux qui l’ont côtoyé, le réalisateur revient sur les moments clés de sa carrière. En résulte un film au rythme effréné, où images, sons et souvenirs se fondent en un émouvant hommage au prince de la musique, icône pop unique en son genre. Documentaire d’Oliver Schwabe (Allemagne, 2018, 52mn) 0.10 Prince  : « Sign o’the Times » SUIBIER OP LOYERS Trente ans après, redécouvrez le mythique concert « Sign o’the Times » de Prince, l’un des sommets de sa carrière. En 1987, au faîte de sa gloire et fraîchement divorcé de son groupe The Revolution, la superstar Prince donne trois concerts légendaires dans la salle de spectacle Ahoy de Rotterdam, achevant en triomphe sa tournée européenne « Sign o’the Times ». Autour du flamboyant double-album sorti la même année, il compose un spectacle époustouflant, tout en costumes délirants et en danses suggestives, le tout entouré d’une nouvelle formation, le « Lovesexy Band ». Concert (Pays-Bas, 1987, 1h21mn) - Réalisation  : Tim Clawson KEW MEDIA vendredi 20 juillet ARTE MAG N°29. LE PROGRAMME DU 14 AU 20 JUILLET 2018 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :