Arte Magazine n°29 11 jui 2020
Arte Magazine n°29 11 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de 11 jui 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : songes des nuits d'été.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ARTE MAG N°29. LE PROGRAMME DU 11 AU 17 JUILLET 2020 6 Du 10 juillet au 23 août, ARTE offre la clé des songes. À travers une nuée de films, de documentaires et de concerts, ce « Summer of Dreams » explore la force libératrice du rêve. Faisons un rêve Clé du subconscient, nos rêves nous troublent et nous inspirent, de jour comme de nuit. Plaçant l’imagination au pouvoir, ils nous donnent la force de changer la société. Doux refuge, ils nous exfiltrent d’un quotidien morose ou oppressant. Pendant ces longues semaines confinées, ils ont aidé à élargir les horizons et à se figurer un « après » différent. Alors que le danger s’éloigne et que la vie reprend doucement, ils sont plus que jamais nécessaires pour réinventer un monde plus juste et plus durable. Faire rêver, divaguer, laisser libre cours aux désirs et aux utopies  : telle est l’ambition du « Summer of Dreams », qui planera sur ARTE du 10 juillet au 23 août. Dans les années 1950, la Beat Generation a caressé les fantasmagories les plus folles. Une décennie plus tard, les hippies ont usé du LSD pour faire voler en éclats « les portes de la perception ». Des groupes de rock psychédélique, comme les Pink Floyd, dont ARTE retransmettra le concert mythique « Delicate Sound of Thunder », ont exploré ces univers sans entraves. Le duo Simon & Garfunkel rêvait, lui, d’un monde meilleur. Dans un documentaire, le tandem revient sur la genèse de son chef-d’œuvre, l’album Bridge over Troubled Water, récit suivi de leur concert de retrouvailles en 1981, à Central Park. On découvre aussi les coulisses de l’album Imagine, l’invocation au pacifisme et à l’amour de John et Yoko. Le groupe Coldplay, qui perpétue l’héritage de la dream pop (« pop rêveuse », volontiers mélancolique), se dévoile dans le documentaire A Head Full of Dreams et un concert capté durant la tournée « Mylo Xyloto ». Kate Bush l’excentrique, qui a su cultiver son goût du merveilleux et de l’expérimentation sonore, ouvre les portes de son monde intérieur foisonnant. Le show délirant de Katy Perry explose, lui, dans un cocktail de tenues acidulées et de fièvre adolescente, tandis que le journaliste Christophe Conte et le musicien Gaëtan Chataigner mettent le cap sur les étoiles à la recherche d’un autre rêve, la musique cosmique. ÉVASION COLLECTIVE Dans le documentaire en deux parties Pop Utopia, le « Summer of Dreams » revisite les grands idéaux nés GUIDO HARARI/GUIDO HARARI/CLIVE COOTE/MIRAMAX FILMS. ALL RIGHTS RESERVED/UNIVERSAL PICTURES/GIE KNAEPS/GETTY IMAGES
REELIN‘ IN THE YEARS PROD. LTD/QUEEN PRODUCTIONS LTD aux XX e et XXI e siècles, de notre soif de justice à la révolution sexuelle, ainsi que les hymnes pop, rock ou funky qui les ont portés. Walt Disney retrace le parcours de celui qui, en inventant des mondes imaginaires et féeriques, a bâti le premier empire du divertissement. Le rêve éveillé collectif s’inscrit aussi dans l’ADN du cinéma, et le réalisateur David Lynch, passé maître dans cet art hypnotique, marquera de son empreinte le « Summer of Dreams » avec deux de ses films, Dune et Mulholland Drive. Pour rêver en famille, ARTE diffusera la rocambolesque Histoire sans fin de Wolfgang Petersen, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, autre conte moderne à la fantaisie réconfortante, et Little Miss Sunshine, qui voit une famille en crise poursuivre l’American dream en minibus jaune. Un « Summer » 2020 porté par la force libératrice du songe. Évadons-nous ! Summer of Dreams Une programmation de rêve, tous les dimanches et vendredis soir, du 10 juillet au 23 août. Voix off du « Summer », la musicienne Barbara Carlotti a également conçu l’habillage sonore qui enveloppera ces songes des nuits d’été. Vendredi 10 juillet Pop Utopia (1 & 2) à 22.30 John Lennon  : Imagine à 0.20 Dimanche 12 juillet L’histoire sans fin à 21.00 Walt Disney (1 & 2) à 22.35 Vendredi 17 juillet Whitney – Can I Be Me à 22.45 Katy Perry  : The Prismatic World Tour à 0.30 Dimanche 19 juillet Mulholland Drive à 21.00 Neverland à 23.20 Vendredi 24 juillet Simon & Garfunkel – L’autre rêve américain à 22.25 Simon & Garfunkel – The Concert in Central Park à 23.40 Zapped – Frank Zappa par Frank Zappa à 0.50 Dimanche 26 juillet Little Miss Sunshine à 21.00 Chippendales – À qui profite le strip ? à 22.40 Cirque du Soleil – Luzia à 23.35 Vendredi 31 juillet Kate Bush, la sorcière du son à 22.35 Pink Floyd – Delicate Sound of Thunder à 23.30 Dimanche 2 août Le fabuleux destin d’Amélie Poulain à 21.00 La science des rêves à 23.00 La fantasy  : toute une histoire (1 & 2) à 0.40 Vendredi 7 août Queen – Hungarian Rhapsody  : Live in Budapest à 22.25 L’automobile sous le socialisme – La liberté à quatre roues à 23.55 Dimanche 9 août Dune à 21.00 « Dune » de Jodorowsky à 23.15 Cosmic Trip – La musique à la conquête de l’espace à 0.45 Vendredi 14 août Patrick Swayze – Acteur et danseur par passion à 22.25 Take That – Odyssey, Greatest Hits Tour à 23.50 Dimanche 16 août Vanilla Sky à 21.00 La fabrique d’Arnold Schwarzenegger à 23.10 Vendredi 21 août Coldplay – A Head Full of Dreams à 22.25 Coldplay 2012 Live – Best of de la tournée Mylo Xyloto à 0.10 Dimanche 23 août Out of Africa à 20.50 Meryl Streep – Mystères et métamorphoses à 23.25 Karen Blixen – Le songe d’une nuit africaine à 0.15 En partenariat avec 7ARTE MAG N°29. LE PROGRAMME DU 11 AU 17 JUILLET 2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :