Arte Magazine n°29 11 jui 2020
Arte Magazine n°29 11 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de 11 jui 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : songes des nuits d'été.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
dimanche 11 juillet ARTE MAG N°29. LE PROGRAMME DU 11 AU 17 JUILLET 2020 12 FRANCK GODDIO/HILTI FOUNDATION/CHRISTOPH GERIGK 21.45 L’aventure humaine Cités englouties Thônis-Héracléion en Égypte Quand la Thônis des Égyptiens et l’Héracléion des Grecs, plus importante cité portuaire de l’Égypte ancienne avant la création d’Alexandrie, surgit des flots. Dans la baie d’Aboukir, à 6,5 kilomètres des côtes égyptiennes actuelles, la cité de Thônis- Héracléion, jusqu’alors seulement connue par quelques mentions épigraphiques dans des textes grecs, est sortie de l’oubli grâce à l’équipe franco-égyptienne de l’archéologue sous-marin Franck Goddio. Dégagé du sable et de la vase à l’issue d’innombrables plongées, l’imposant temple d’Amon Gereb s’est enfin révélé dans toute sa splendeur. Plus tard ont été mises au jour trois statues colossales, dont celle de Hapy, le dieu du Nil, ainsi qu’une stèle en granit noir de 16 tonnes et de 18 mètres carrés. Celle-ci portait un édit du pharaon Nectanebo I er (378-360 avant J.-C.), qui imposait une taxe aux marchands grecs mouillant dans ce port alors grouillant d’activité, comme en témoignent les sept cents ancres et les seize épaves découvertes lors des fouilles. La florissante Thônis aurait été engloutie et rayée de la carte au VII e siècle suite à un tremblement de terre et à un raz-de-marée. Elle renaît ici grâce à de fascinantes prises de vue sous-marines qui illustrent la quête inlassable de l’archéologue français. Documentaire de Jan Tenhaven (Allemagne, 2012, 53mn) - (R. du 11/5/2013) 9/8 22.40 Opéra « Tosca » de Giacomo Puccini Au Festival d’Aix-en-Provence Mise en scène par Christophe Honoré, la première Tosca à l’affiche du Festival d’Aix en 2019 réunit deux sublimes sopranos, Catherine Malfitano et Angel Blue. JEAN LOUIS FERNANDEZ Dans un salon empli des souvenirs de sa carrière, la cantatrice Prima Donna écoute avec nostalgie le célèbre « Vissi d’arte » sur un disque vinyle. Sous la pression de son assistant, elle consent à recevoir un groupe de visiteurs qui patiente depuis plus d’une heure à sa porte. Composée d’artistes lyriques, de musiciens et de jeunes chanteurs, la troupe s’apprête à monter une nouvelle Tosca, l’opéra de Puccini dont elle fut, jadis, l’une des grandes interprètes. Sous son œil ému, leur répétition s’improvise. Évadé du château Saint- Ange, l’ancien consul de la République Angelotti a trouvé refuge dans une église. Occupé à y peindre le portrait de Marie-Madeleine d’après son amante, la belle cantatrice Floria Tosca, le peintre Mario Cavaradossi surprend le fugitif et lui propose son aide... MYTHE INTEMPOREL Célébrissime, l’opéra de Puccini créé en 1900 n’avait jusqu’alors jamais été à l’affiche du Festival d’Aix – comme d’ailleurs aucune des autres œuvres du compositeur, pourtant si populaire. Se jouant du livret, Christophe Honoré (Les chansons d’amour, disponible sur arte.tv jusqu’au 30 septembre) en livre une audacieuse relecture, dans laquelle deux Tosca de générations différentes se rencontrent et s’enrichissent mutuellement. Riche d’actions annexes et adroitement servie par la vidéo, la mise en scène du cinéaste invite l’aînée – Catherine Malfitano, mémorable interprète du rôle-titre en 1992 aux côtés de Ruggero Raimondi et de Plácido Domingo –, à revivre par une subtile mise en abyme les émotions de sa gloire d’hier auprès d’une cadette, formidable Angel Blue, promise quant à elle à un avenir radieux. Au travers de la tragédie inexorable du temps qui passe, une exploration sensible et crépusculaire du mythe intemporel de la diva. Lire page 9 Opéra en trois actes de Giacomo Puccini (France, 2019, 2h05mn) - Livret  : Luigi Illica et Giuseppe Giacosa, d’après la pièce de Victorien Sardou - Mise en scène et vidéo  : Christophe Honoré - Scénographie  : Alban Ho Van Direction musicale  : Daniele Rustioni - Avec  : Angel Blue (Floria Tosca), Catherine Malfitano (Prima Donna), Joseph Calleja (Mario Cavaradossi), Alexey Markov (le baron Scarpia), Simon Shibambu (Cesare Angelotti), Michael Smallwood (Spoletta), le Chœur, la Maîtrise et l’Orchestre de l’Opéra national de Lyon - Réalisation  : Philippe Béziat Production  : Camera Lucida Productions, Festival d’Aix-en-Provence, Opéra national de Lyon, Radio France, Mezzo, en association avec ARTE France 4/7 10/7/2021 Du 6 au 15 juillet, ARTE Concert et le Festival d’Aix-en-Provence proposent chaque jour une véritable scène numérique avec deux rendez-vous quotidiens en ligne. À 19.00, un récital ou un concert et à 21.00, le meilleur des productions lyriques du festival des dix dernières années. Retrouvez toute la programmation sur arte.tv/arte-concert. En partenariat avec
5.15 L R KUPKA Pionnier de l’art abstrait Documentaire 6.10 ER LES ÂMES BALTES Arts, légendes et paysages Documentaire 7.05 EM LA RUSSIE DANS L’OBJECTIF En quête d’utopie Série documentaire 7.35 EM LE RÉVEIL DES DINOSAURES GÉANTS Documentaire 8.30 › 9.55 ARTE JUNIOR 8.30 LE MONDE DE COCO – YOUTUBEUSE À LONDRES Programme jeunesse 8.55 L R LA PREUVE PAR TROIS Vegan Programme jeunesse 9.20 SEPT PETITS CRIMINELS (2) Programme jeunesse 9.40 ARTE JUNIOR, LE MAG Programme jeunesse 9.55 LDM MEURTRE AU SOLEIL Film 11.50 AU-DESSUS, AU-DESSOUS Un développement durable pour les villes Série documentaire 12.35 R CUISINES DES TERROIRS L’île de Chios, Grèce Série documentaire 13.00 L ER GEO REPORTAGE L’Auvergne, la guerre des couteaux Reportage Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande 13.45 EM ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Crète, le mythe du labyrinthe Série documentaire 14.15 EM PACIFIQUE Un océan féroce ; Un océan mystérieux ; Un océan passionné Série documentaire 16.30 M JAPON, AUX RACINES DU SOLEIL Documentaire 18.00 EM QUAND LES IMPRESSIONNISTES DÉCOUVRENT LE JAPON... Documentaire 18.55 LES JÄRVI, UNE FAMILLE DE CHEFS Pärnu Music Festival en Estonie Concert 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 MOSCOU L’art et la ville Documentaire 21.00 D L’HISTOIRE SANS FIN Film 22.35 LER WALT DISNEY (1 & 2) Documentaire 2.20 GRANDEUR ET DÉCADENCE DE LA VILLE DE MAHAGONNY Festival d’Aix-en-Provence 2019 Opéra Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première 11.50 Au-dessus, au-dessous Un développement durable pour les villes BR Coup de projecteur sur les différentes solutions architecturales employées pour répondre à la densification croissante des villes. Centres de pouvoir, bastions culturels et moteurs économiques, les villes attirent une population croissante, engendrant pénuries de logements, embouteillages, pollution sonore et stress. Alors que des mégalopoles telles que New York comptent nombre de sites industriels à l’abandon, certaines anciennes usines sont peu à peu reconverties en espaces de travail ou en hôtels, comme le Wythe Hotel, à Brooklyn, où briques, acier et verre coexistent dans une friche de 1901. Autre témoin d’une époque révolue, le bunker de la Feldstrasse, à Hambourg  : vestige réinvesti de la Seconde Guerre mondiale, il devrait même accueillir sur son toit un jardin public. Série documentaire (Allemagne, 2020, 4x26mn) Réalisation  : Birgit Eckelt et Frieder Käsmann18.55 Maestro Les Järvi, une famille de chefs Pärnu Music Festival en Estonie SVEN JAKOB-ENGELMANN/SOUNDING IMAGES La neuvième édition du Pärnu Music Festival, créé par les trois chefs estoniens Neeme Järvi et ses fils Kristjan et Paavo. En 2019, le Pärnu Music Festival investit pour la neuvième année consécutive cette ville portuaire estonienne. Partie d’Estonie en 1980 alors que le pays faisait partie de l’Union soviétique, la famille Järvi s’était réfugiée aux États-Unis et s’est depuis éparpillée dans le monde entier. Le festival, créé par Neeme Järvi et ses fils, Kristjan et Paavo, tous trois chefs d’orchestre, représente donc pour eux l’occasion de retrouver leur pays d’origine et de partager un moment de complicité musicale. Maarika, la sœur de Kristjan et Paavo, est, elle aussi, de la partie en tant que flûtiste dans l’orchestre. Cette année, le programme compte une pièce particulièrement émouvante  : Birthday Korale NJ 80. Dirigée par Paavo, l’œuvre a été composée par Kristjan pour les 80 ans de leur père. Autre temps fort du festival  : le Concerto pour violoncelle de Dvorak interprété par le soliste norvégien Truls Mork. Concert (Allemagne, 2019, 43mn) - Avec  : Paavo Järvi, Neeme Järvi, Kristjan Järvi, Maarika Järvi, Truls Mork, et l’Estonian Festival Orchestra Réalisation  : Holger Preusse, Isabel Hahn 9/10 En partenariat avec dimanche 12 juillet ARTE MAG N°29. LE PROGRAMME DU 11 AU 17 JUILLET 2020 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :