Arte Magazine n°28 8 jui 2000
Arte Magazine n°28 8 jui 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de 8 jui 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : les divas, de Beineix à Callas.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
lundi 10 juillet Les Tragédies minuscules, une série d’animation originale diffusée sur ARTE depuis le 12 juin. 23.10 Court-circuit - 1 re partie Le rendez-vous des courts métrages Les tragédies minuscules Si tu savais ce que j’en pense Court métrage d’animation de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol (France, 1999-5mn) Animation : Alain Gagnol Conception et décors : Jean-Loup Felicioli Coproduction : ARTE, Folimage ARTE G.E.I.E. Au cours d’une promenade dans un parc, un homme se dépense sans compter pour éviter que sa femme ne re n c on t re son ancien amant. Les réalisateurs Jean-Loup Felicioli, né en 1960 à Albert v i l l e, en t re au studio Folimage Valence en 1987. Il c o l l a b o re en tant qu’animateur plasticien sur plusieurs dessins animés et sur la série télévisée Mon âne (1993/96). En 1997, il conçoit des personnages de la série Hilltop Hospital. Après plusieurs courts métrages, il réalise avec Alain Gagnol l’É g o ï s t e (1995), primé dans divers festivals. Il est également anim a t e u r-réalisateur de publicités pour Canal J, le Printemps de Bourges. Alain Gagnol, né en 1967 à Roanne, est diplômé en arts graphiques. Il entre à Folimage Valence en 1988 en tant qu’animateur de dessins animés. Il travaille sur Mine de rien, Ma petite planète c h é r ie, il est aussi le scénariste de P a ro l e s en l’air de Sylvain Vincendeau. Il écrit parallèlement pour la « Série noire » M’s i e u r (1 9 9 5) et les Lumières de frigo (1997). 14 - ARTE MAGAZINE n°28 - 8 juillet > 14 juillet 2000 23.15 Film Port Djema Film d’Éric Heumann(France, 1996-1h35mn) Scénario : Éric Heumann, Jacques Lebas, Lam Lé, sur une idée originale de J. Lebas Avec : Jean-Yves Dubois (Pierre Feldman), Nathalie Boutefeu (Alice), Christophe Odent (Jérôme Delbos), Édouard Montoute (Ousman), Claire Wauthion (sœur Marie-Françoise) Photographie : Yorgos Arvanitis Décors : Danka Semenowicz, Yves Bernard Musique : Sanjay Mishra Production : Paradis Films, Orly Films, La Générale d’Images, Classic S.R.L, Theo Angelopoulos Ours d’argent et Prix de la mise en scène au Festival de Berlin 1997 Par fidélité à un ami assassiné, Pierre débarque à Port Djema en pleine guerre civile. Sa promesse le conduit à entreprendre un véritable voyage initiatique. Le premier film d’Éric Heumann, producteur d’I n d o c h i ne et du Regard d’Ulysse. Pierre, chirurgien parisien, débarque à Port Djema, petit terr i t o i re de l’Afrique de l’Est en pleine guerre civile. À l’origine de son voyage, il y a la promesse faite à son ami Antoine de sauver un enfant malade. Antoine était médecin comme lui et s’occupait d’un dispensaire dans la zone tenue par les rebelles. Il vient d’être assassiné. Malgré les mises en garde de l’ambassade française, Pierre décide de partir à la recherche de l’enfant…
Tourisme existentiel Quand Pierre arrive à Port Djema, le paysage n’est pas celui d’une ville dévastée. Mais la guerre civile est partout. Dans les rues, la présence militaire est perc e p t i b l e malgré le va-et-vient des civils. Dans les cafés, les regards sont mystérieux ; il règne comme une atmosphère de subversion. P i erre ignore tout de la guerre civile qui oppose les nomades Assad, l’ethnie major i t ai re, au pouvoir en place. En voulant retrouver l’enfant qu’il a promis de sauver, il d é c ou v re les exactions policières, la haine des clans et la violence dont sont victimes les réfugiés en route pour l’exil. Son regard décalé révèle une Afrique violente et meurtrie. Cette plongée au cœur de la guerre p ermet de s’interroger sur le sens de l’engagement humanitaire. Pourquoi décide-ton de partir ? Contrairement à Antoine, homme de convictions qui met en danger sa vie pour soigner ceux qu’il a choisi d’aid er, Pierre n’a aucune prédisposition à s’engager. Rationnel et prudent, il est venu par fidélité envers un ami. Au cours de son voyage Pierre croise Alice, une photographe proche d’Antoine. Elle lui appre n d que l’enfant n’existe pas. Il apparaît comme un prétexte inventé par Antoine pour que son ami, peu enclin au « tourisme existentiel », se révèle enfin à lui-même. Pourt a n t, P i erre décide de re n t rer à Paris. Pour Éric Heumann, le réalisateur, « la question est plutôt : va-t-il revenir ? Peut-être… J’ai fait ce film pour que l’on se pose cette question : ‘Je pars ou je reste ?’À chacun sa réponse. » Pierre (Jean-Yves Dubois) accompagné d’Alice (Nathalie Boutefeu) sur la route du dispensaire. Un style minimaliste sur fond de nuits en boîtes. ARTE MAGAZINE n°28 - 8 juillet > 14 juillet 2000 - 15 00.50 Court-circuit - 2 e partie In the Ghetto Court métrage de Christoph Stark (Allemagne, 1999-23mn) - VOSTF Scénario : Jochen Bitzer, Christoph Stark Avec : Marie Zielke (Mavie), Oliver Clemens (Dirk), Sascha Posch (Andy), Marek Harloff (Basti), Isabelle Parkinson (Nadja), Dana Vávrová (Susanne) Photographie : Jochen Stäblein Musique : Chris Heyne Production : Niels Laupert ZDF Quand la peur des sentiments paralyse toute spontanéité. Mavie veut révéler à Dirk qu’elle est enceinte. Or, Dirk veut justement dire à Mavie qu’il la quitte. Et Andy, le copain du jeune homme, se fait un peu trop d’illusions quant à la possibilité de séduire Mavie… Christoph Stark travaille actuellement sur le scénario de son premier long métrage Juliette et le tremblement de terre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :