Arte Magazine n°28 4 jui 2020
Arte Magazine n°28 4 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de 4 jui 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Willy Ronis, le grand photographe du petit peuple.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 10 juillet ARTE MAG N°28. LE PROGRAMME DU 4 AU 10 JUILLET 2020 24 5.00 M TRACKS Magazine 5.45 R XENIUS Comment découvrir de nouvelles espèces animales ? Magazine 6.15 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM GEO REPORTAGE Corse, les maquisards du feu Reportage 8.00 M MYSTÉRIEUSE ARABIE Bahreïn, Qatar et Koweït Série documentaire 8.45 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.25 EM VITAMINES Fantasmes et vérités Documentaire 10.55 M LES ALGUES Des pouvoirs insoupçonnés Documentaire 12.15 M LA DORDOGNE Du Massif central à la bastide de Domme Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 R LA DORDOGNE De Marqueyssac à la Gironde Documentaire 13.35 LDM MEURTRE AU SOLEIL Film 15.30 LEM LA MAISON DU DOCTEUR EDWARDES Film Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande 17.20 ER INVITATION AU VOYAGE Émission 18.15 ER THAÏLANDE, LA BEAUTÉ SAUVAGE Les montagnes du Nord Série documentaire 18.55 L R LES PLUS BEAUX PARCS NATIONAUX D’ASIE Dans la jungle vietnamienne Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 ER LA MINUTE VIEILLE Urgence dentaire Série 20.55 ER MÉLANCOLIE OUVRIÈRE Téléfilm 22.30 › 1.20 SUMMER OF DREAMS 22.30 POP UTOPIA (1 & 2) Un rêve de justice ; S’évader par le rêve Documentaire 0.20 JOHN LENNON  : « IMAGINE » Documentaire 1.20 TRACKS Magazine 1.55 L R MAPPLETHORPE Look at the Pictures Documentaire 3.40 L R MOI, HERCULE Documentaire Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première AURELIEN FAIDY/AUTOFOCUS-PROD/ARTE/JPG FILMS 20.55 Fiction Mélancolie ouvrière Lucie Baud (Virginie Ledoyen) est une figure oubliée de la lutte ouvrière. À travers une fiction engagée et émouvante, Gérard Mordillat, s’appuyant sur le travail de l’historienne Michelle Perrot, retrace le destin d’une des premières femmes syndicalistes, féministe avant l’heure. Née dans une famille de paysans pauvres de la région de Grenoble, Lucie Baud commence à travailler à 12 ans dans une filature de soie. Jeune femme, après avoir perdu son mari prématurément, elle s’engage dans la défense des droits de ses collègues ouvrières, bientôt affermie dans sa détermination par sa rencontre avec le syndicaliste Auda. C’est le début d’un long combat, celui d’une femme seule contre les préjugés de son temps. CHANSONS CONTRE L’OUBLI Lucie Baud, belle et tragique figure de la lutte ouvrière, serait totalement tombée dans l’oubli si l’historienne Michelle Perrot n’en avait pas retrouvé la trace. Pièce à conviction  : un mémoire signé par Lucie Baud elle-même, faisant le récit circonstancié de son combat social. Qu’une femme ouvrière du début du XX e siècle écrive en son nom était déjà assez extraordinaire pour être remarqué... On comprend que le militant Gérard Mordillat se soit intéressé à cet étonnant personnage, poursuivant une exploration qui traverse toute son œuvre romanesque et cinématographique, de Vive la Sociale (1983) à la série Les vivants et les morts (2010). Non pas qu’il y trouve la matière à un exposé didactique sur l’histoire des luttes prolétariennes, au contraire. Tout son travail a consisté à donner de la chair à l’engagement de son héroïne, à lui insuffler de l’émotion. Cela passe par la musique de Jean-Claude Petit, fidèle complice du réalisateur, et la place qu’elle accorde aux chansons fredonnées ou chantées par les personnages qui, du « Temps des cerises » au « Va, pensiero » de Verdi, se font les miroirs de leurs sentiments. Cela passe aussi par l’interprétation de Virginie Ledoyen qui, aux côtés d’un Philippe Torreton magistral, prête son regard noir et décidé à cette femme combative et généreuse, incarnant sa tragique destinée avec une intense sobriété. Téléfilm de Gérard Mordillat (France, 2017, 1h31mn) Scénario  : Gérard Mordillat, avec la collaboration de Philippe Sainteny, d’après l’essai éponyme de Michelle Perrot - Avec  : Virginie Ledoyen (Lucie Baud), Philippe Torreton (Auda), François Cluzet (Pierre Baud), Marc Barbé (Duplan), François Morel (Émile Morel) - Direction musicale  : Jean-Claude Petit - Coproduction  : ARTE France, JPG Films - (R. du 24/8/2018) 7/7 12/8
22.30 Pop culture Pop Utopia (1 & 2) Un portrait fiévreux de nos grands idéaux des XX e et XXI e siècles et des musiciens qui les défendent à travers leur art. 1. Un rêve de justice « L’avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves », affirmait à la fin des années 1930 Eleanor Roosevelt, qui avait fait de la protection des droits humains l’un de ses combats. Quatre décennies plus tard, John Lennon s’inscrit dans les pas de l’ancienne première dame des États- Unis avec sa chanson « Imagine », véritable hymne à l’espoir  : « You may say I’m a dreamer. But I am not the only one. I hope some day you’ll join us. And the world will be as one. » (« Tu pourrais dire que je suis un rêveur. Mais je ne suis pas le seul. J’espère qu’un jour tu nous rejoindras. Et le monde sera uni. »). Du rêve de Martin Luther King aux combats de la communauté LGBT en passant par l’American Dream, ce documentaire s’interroge sur ce qui donne aux artistes la force de défendre les idéaux auxquels ils nous font croire. KOBALT 22.30 1.20 Summer of Dreams « You may say I’m a dreamer... » ARTE donne le coup d’envoi de son « Summer » 2020 en revisitant la bande-son des utopies du XX e siècle et d’aujourd’hui, avant de plonger dans la création musicale et visuelle d’Imagine, l’album iconique de John Lennon. 2. S’évader par le rêve Ce deuxième volet plonge dans les modes de vie alternatifs, les expériences extrêmes avec la drogue dans les années 1960 et 1970, l’ivresse de la révolution sexuelle et le désir de mener une vie en harmonie avec la nature qui, aujourd’hui plus que jamais, fait descendre les jeunes dans la rue. « What a wonderful world » chantait avec tendresse Louis Armstrong. Dans les années 1970, Marvin Gaye nous invitait à prendre soin de ce monde merveilleux avec « Mercy Mercy Me ». Et quand Michael Jackson compose « Earth Song », il offre un véritable hymne à la planète. Les musiciens Michael Stipe, chanteur du groupe américain R.E.M., et Jorma Kaukonen, guitariste du groupe de rock psychédélique Jefferson Airplane, ainsi que Claudia Roth, membre du parti écologiste allemand Die Grünen, évoquent ces grands rêves des XX e et XXI e siècles  : ceux que l’on a réalisés, mais aussi ceux qui restent à concrétiser. Documentaire de Hannes Rossacher et Karsten Gravert (Allemagne, 2020, 2x52mn) 9/7 8/8 0.20 John Lennon  : « Imagine » WDR/EAGLE ROCK ENTERTAINMENT Entre sessions d’enregistrement, fragments de clips et bribes intimes, un fascinant collage expérimental autour de l’album Imagine, signé John Lennon et Yoko Ono. John et Yoko côte à côte au piano, face à face sur une barque, épaule contre épaule lors d’une manifestation ou une danse de rue...  : entremêlant séances d’enregistrement au Royaume-Uni et à New York, bribes d’intimité captées dans leur propriété de Tittenhurst Park, près d’Ascot, et mises en images conceptuelles des morceaux d’Imagine (« Jealous Guy », « Gimme Some Truth », « How Do You Sleep ? », mais aussi, bien sûr, sa chanson phare), ce documentaire expérimental de John Lennon et Yoko Ono a été conçu pour la télévision afin de promouvoir l’album, sorti en 1971 et coproduit par Phil Spector. Convoquant de nombreux En partenariat avec invités de marque, comme George Harrison, Fred Astaire, Andy Warhol ou Jack Palance, il plonge dans la création musicale de cet opus de légende, tout en dévoilant la complicité amoureuse du duo et son riche imaginaire teinté d’absurde. ENTRE RÊVE ET RÉALITÉ Détérioré par le passage du temps, ce collage hypnotique tourné en 16 mm a été minutieusement restauré et remastérisé par l’ingénieur du son Paul Hicks (trois Grammy Awards). C’est cette version rajeunie et émouvante, que diffuse ARTE. Lire page 4 Documentaire de John Lennon et Yoko Ono (Royaume-Uni, 1972, 1h) Production  : Eagle Vision Retrouvez la programmation complète du « Summer of Dreams » dans le prochain numéro d’ARTE Magazine. vendredi 10 juillet ARTE MAG N°28. LE PROGRAMME DU 4 AU 10 JUILLET 2020 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :