Arte Magazine n°28 4 jui 2020
Arte Magazine n°28 4 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de 4 jui 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Willy Ronis, le grand photographe du petit peuple.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
samedi 4 juillet ARTE MAG N°28. LE PROGRAMME DU 4 AU 10 JUILLET 2020 12 Oliver Gurr 23.15 Sciences Les ports du futur À quoi ressembleront les ports dans dix ou vingt ans ? Enquête à travers les exemples de Hambourg, Rotterdam et Dubaï. Malgré un commerce international en crise, ports et armateurs sont en pleine course au gigantisme. La taille des navires porte-conteneurs ne cesse de croître, contraignant les ports à s’adapter. La numérisation a fait depuis longtemps son entrée dans l’univers portuaire. Des navires sans conducteur, dits « véhicules à guidage automatique », transportent leur charge jusqu’aux entrepôts, et de nombreux terminaux ont déjà recours au téléguidage pour décharger les conteneurs. Avec de tels dispositifs, à quoi ressembleront les ports de demain ? INCERTITUDES Au travers de l’exemple de Hambourg, Rotterdam et Dubaï, ce film esquisse différents scénarios pour l’avenir. Le port Jebel Ali, à Dubaï, table sur l’expansion, et bâtit l’un après l’autre de nouveaux terminaux ouverts sur le large  : un pari risqué, face à un commerce international en pleine contraction. À contrario, le port de Hambourg ne peut s’agrandir et doit trouver d’autres solutions, d’autant que le projet d’approfondir l’Elbe suscite les protestations des écologistes. Quant au port de Rotterdam, il a accueilli le premier terminal à conteneurs entièrement automatisé au monde. Mais cette innovation ne risque-t-elle pas de nuire aux emplois locaux ? Documentaire de Tanja Dammertz (Allemagne/Pays-Bas, 2016, 52mn) (R. du 22/4/2017) 3/7 2/8 0.10 Court-circuit n°990 Spécial « esprits libres » Kontrastfilm Steven Woloshen Défricheur de talents et de tendances, Court-circuit explore le cinéma court, tous les samedis autour de minuit. 1000 plateaus De 2004 à 2014, Steven Woloshen a travaillé comme chauffeur sur des tournages à Montréal. Entre deux courses, il commence à concevoir un film. Il installe une table lumineuse entre les sièges et entreprend de remplir d’encre de Chine les lignes produites par le grattage de la pellicule. Le montage bariolé, de formes et de motifs divers, qui en résulte est une ode aux plans de rues, aux road trips et au jazz. Suivi d’une rencontre avec le réalisateur. Court-métrage d’animation de Steven Woloshen (Canada, 2004, 3mn) Ditty Dot Comma Inspiré par le jazz, Steven Woloshen fait danser des taches, des déchirures et des lignes et déploie une mosaïque abstraite de formes qui se succèdent au rythme de la batterie de Buddy Rich et du piano d’Oscar Peterson. Court métrage d’animation de Steven Woloshen (Canada, 2001, 3mn) Rencontre Récompensé par l’Ours d’argent à la Berlinale 2017 pour son court métrage documentaire Ensueño en la Pradera, Esteban Arrangoiz Julien vit au sud de Mexico. Plusieurs de ses films (Rio Lerma, El Buzo) portent sur la pollution des eaux. Rêverie dans la prairie En peu d’images et de plans, le réalisateur Esteban Arrangoiz Julien raconte les conditions de vie difficiles au Mexique et la violence omniprésente qui y règne. (Ensueño en la Pradera) Court métrage d’Esteban Arrangoiz Julien (Mexique, 2017, 14mn) - (R. du 29/9/2018) Zoom Pour Court-circuit, Hartmut Jahn a interrogé plusieurs cinéastes mexicains sur leur travail et sur la situation du court dans leur pays. Des rencontres qui donnent un aperçu passionnant de la scène cinématographique indépendante au Mexique. Coyote Un coyote qui a perdu sa famille lors d’une attaque de loups essaie de surmonter le traumatisme. Mais, entre chagrin et hallucinations, le mal l’envahit peu à peu... Court métrage de Lorenz Wunderle Suisse, 2018, 10 mn) - (R. du 3/11/2018) Magazine du court métrage (Allemagne, 2020, 52mn) - Production  : Kontrastfilm GmbH & Co. KG Suivi à 1.05 du moyen métrage Symphonie du grand bassin de Sinje Köhler.
5.15 M L’AGNEAU MYSTIQUE Le chef-d’œuvre des frères Van Eyck Documentaire 6.10 M ODESSA La perle culturelle de la mer Noire Documentaire 7.05 M LE FAUX MANUSCRIT DE GALILÉE Enquête sur une incroyable imposture Documentaire 8.00 10.00 ARTE JUNIOR 8.00 L R POINTS DE REPÈRES Dunkerque, tenir à tout prix Programme jeunesse 8.30 PASSE ME VOIR ! Des abeilles au secours des éléphants Programme jeunesse 8.55 L R LA PREUVE PAR TROIS Internet Programme jeunesse 9.20 SEPT PETITS CRIMINELS (1) Programme jeunesse 9.45 ARTE JUNIOR, LE MAG Programme jeunesse 10.00 LM LENDEMAIN DE FÊTE Téléfilm 11.45 AU-DESSUS, AU-DESSOUS Un développement durable pour les villes Série documentaire 12.15 CUISINES DES TERROIRS La Côte d’Azur Série documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande 12.50 LEM GEO REPORTAGE Corse, les maquisards du feu Reportage 13.40 LM CHEMINS D’ÉCOLE, CHEMINS DE TOUS LES DANGERS Le Pérou ; Le Nicaragua ; Le Mexique Série documentaire 15.20 M ENFANTS DU SOLEIL (1-3) Les Maya ; Les Incas ; Les Aztèques Série documentaire 18.05 WILLY RONIS, LE PHOTOGRAPHE ET SES COMBATS Documentaire 18.55 LES ARTS FLORISSANTS FÊTENT LEURS 40 ANS Dans les jardins de William Christie Concert 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 ER LÉONARD DE VINCI – LA MANIÈRE MODERNE Documentaire 21.00 LER SPARTACUS Film 0.05 R ZSA ZSA GABOR – STAR GLAMOUR DE HOLLYWOOD Documentaire 1.00 R 50 ANS MONTREUX JAZZ FESTIVAL More than Jazz Documentaire 2.00 R THE RAKE’S PROGRESS Opéra Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première DR 18.05 Le documentaire culturel Willy Ronis, le photographe et ses combats Du Front populaire à Belleville en passant par la RDA, portrait de Willy Ronis, grand photographe du petit peuple et compositeur d’images du quotidien empreintes d’humanisme. Un môme hilare qui court baguette sous le bras, une fillette poing levé sur les épaules de son père à la Bastille en 1936, un bistrot mélancolique sous un rideau de pluie mais aussi un nu, façon Bonnard, de sa compagne  : Willy Ronis, faux jumeau de Robert Doisneau à l’agence Rapho, a produit nombre d’images emblématiques. Né à Paris en 1910 dans le 9 e arrondissement, ce fils d’exilés juifs de l’Est grandit dans l’ombre d’un père adulé, photographe retoucheur qu’il rejoint d’abord dans son studio. Violoniste – un sens de la composition qui infusera ses clichés −, le jeune Willy, témoin engagé précoce des luttes ouvrières, documente dès les années 1930 le monde prolétaire, des usines à l’euphorie des congés payés. Après-guerre, ses clichés empreints d’humanisme s’arrachent dans une presse illustrée à son âge d’or, entre grèves, misère des taudis et légèreté des guinguettes. Photographe de l’intime aussi, ce maître de la lumière, ami de Prévert, saisit la poésie du quotidien, dans les rues pentues de Belleville comme en famille. Le cœur auprès des « exploités et des humiliés », il adhère au Parti communiste, jusqu’à l’aveuglement, à la faveur d’un reportage enthousiaste commandé par la RDA en 1967. 18.55 Maestro Les Arts florissants fêtent leurs 40 ans Dans les jardins de William Christie L’ensemble baroque créé par William Christie fête son anniversaire en musique. En Vendée, au cœur des magnifiques espaces verts dessinés par le chef d’orchestre William Christie, le concert anniversaire du soir réunit pour une « odyssée baroque » L’allegro, il penseroso ed il moderato de Haendel ; la passacaille du cinquième acte de la tragédie RMN-GRAND PALAIS - WILLY RONIS Sombrant dans l’oubli, l’artiste est redécouvert dans les années 1980, ses photographies exhumées, trésors de l’école française, s’imposant alors comme des icônes du passé. IDÉALISTE Au fil de ses images, célèbres ou moins familières, et d’entretiens, un portrait touchant de ce « grand photographe du petit peuple », idéaliste romantique au sérieux délicieux, en même temps qu’une plongée dans les combats du siècle qu’il a traversé jusqu’à sa disparition en 2009, à 99 ans. Lire page 6 Documentaire de Vladimir Vasak (France, 2020, 53mn) Auteurs  : Vladimir Vasak et Gabrielle de la Selle - Coproduction  : ARTE France, Day For Night Productions, avec le soutien de la région Île-de-France, du CNC et de la Procirep-Angoa 28/6 2/9 musicale Armide de Lully ; un extrait de La reine des fées de Henry Purcell ; et, clou du spectacle – feu d’artifice compris –, le dernier mouvement des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, la fameuse « Chaconne ». Concert (France, 2019, 43mn) - Direction musicale  : William Christie, Paul Agnew - Avec  : Paul Agnew (ténor), Rachel Redmond (soprano), l’orchestre des Arts florissants - Réalisation  : François-René Martin Coproduction  : ARTE France, Les films Jack Fébus, Les Arts florissants, TV Prod 28/6 29/6/2021 En partenariat avec dimanche 5 juillet ARTE MAG N°28. LE PROGRAMME DU 4 AU 10 JUILLET 2020 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :