Arte Magazine n°27 1er jui 2000
Arte Magazine n°27 1er jui 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de 1er jui 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : Saint-Exupéry la dernière mission.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
v en d redi 7 juillet « Ce type, là en-dessous, c’est mon frère. Il sait bien jouer du piano… Et la fille avec lui, elle sait faire… tout le reste. Il est amoureux d’elle. » (Jacob) guer avec le conducteur d’une grue, luimême étranger, donc « minoritaire », à pro p o s du restaurant qu’il veut ouvrir. Avec Jacob, tout est possible, y compris de discuter de menu et de prix à plusieurs dizaines de m è t res dans les airs ! Sa bonne nature, sa poésie, modifient insensiblement le monde autour de lui… Mon frère, cet idiot ne c h erche pas à être une « formidable leçon de vie » ou à proposer une quelconque morale. Il séduit tout simplement par son rythme, sa musique jazzy, sa légèreté, et surtout par la grâce et la présence de Jacob. L’i n t e r pr è t e, Michael Wittsack, est membre de la trou p e RambaZamba, qui re g roupe des comédiens handicapés et non handicapés. Le doublage de sa voix en version française a été confié, pour notre plus grand bonheur, à Pascal Duquenne, également acteur et trisomique, Prix d’interprétation avec Daniel Auteuil à Cannes 1996 pour le Huitième Jour de Jaco van Dormael. 22.15 On va libérer ! Documentaire de Stefanie Landgraf et Johannes Gulde (Allemagne, 2000-58mn) ARD/BR Grand format 23.15 En Côte-d’Ivoire, des enfants croupissent en prison pendant des mois en attendant un hypothétique procès. Seule une association et un avocat tentent de leur venir en aide. B ertrand Anouma, 15 ans, est incarcéré à la prison centrale d’Abidjan depuis plus de qu a t re mois. Il n’a jamais été entendu par un juge. Ses codétenus sont là pour de petits larcins. Tous souffrent des conditions d’hygiène catastrophiques, d’aff e c t i on s des bronches et de démangeaisons. Ils ont Bertrand, incarcéré sans raison pendant des mois à la prison d’Abidjan, sera finalement acquitté… faim aussi : il n’y a qu’une ration de nourr i- t u re par jour. Comme Bert r a n d, pre s qu e tous viennent de petits villages, et aucun membre de leur famille n’est au courant de leur incarcération. Un éducateur de l’association allemande Zukunft für Kinder in Not (Un avenir pour les enfants en danger), la seule au monde à s’occuper d’enfants incarcérés, leur vient en aide et écoute ces adolescents parler de leurs terribles conditions de détention – notamment des tort u res. Maître Kouakou travaille pour cette association. Il est pour les enfants l’unique espoir de ne pas moisir à la prison centrale. Rien qu’en Côte-d’Ivoire, l’avocat a obtenu ces trois dernières années plus de 3 000 relaxes. Acquitté, Bertrand est placé sous l’autorité de l’association dans un foyer à Abidjan. La vie très réglementée de celuici, la possibilité d’apprendre à lire et à écrire, puis de faire une formation, sont pour B ertrand une réelle opportunité d’espére r une nouvelle vie dans la grande ville. Trois petits malfrats de Taiwan rêvent d’ouvrir une boîte à Shanghai. Hou Hsiao-Hsien filme avec une vraie audace formelle le vide existentiel d’une jeunesse matérialiste et désemparée. « Ces petits truands sont comme la femme de Loth qui fut changée en statue de sel pour avoir regardé en arrière la chute de Sodome : ils sont condamnés à la fuite en avant. S’ils s’arrêtent ou se retournent, c’est la fin. » (Hou Hsiao-Hsien)
Goodbye South, Goodbye Film de Hou Hsiao-Hsien (Hong-Kong, 1996-1h52mn) - VOSTF Scénario : Chu Tien-Wen, sur une idée de King Jieh-Wen et Jack Kao Avec : Jack Kao (Kao), Hsu Kuei-Ying (Ying), Lim Giong (Tête d’Obus), Anne Shikusa Inoh (Patachou), Hsi Hsiang (Hsi), Lien Pi-Tung (Tung), Kao Ming (Ming le serpent), Vicky Wei (Hui) Photographie : Lee Ping-Bin, Chen Hwai-En Son : Du Du-Che Décors : Hwarng Wern-Ying Montage : Liao Ching-Song Musique : Lim Giong Production Shokusa Co., 3H Films LA SEPTARTE Sélection officielle, Cannes 1996 Kao, Tête d’Obus et son amie Patachou font partie de la « bande » de Hsi, leur aîné et protecteur depuis la mort du frère de Kao, le meilleur ami de Hsi. Ces petits m a f i o s i à la fois retors et sympathiques vivent d’escroqueries et de trafics en tout genre. Leur rêve est de gagner assez d’argent pour quitter Taiwan et ouvrir une discothèque à Shanghai. Mais la plupart du temps, ils dépensent leurs gains dans de joyeuses libations et des dîners entre amis. Chaque fois que les aff ai res tournent mal, ils font appel à Hsi… Les petits affranchis « Goodbye South, Goodbye exprime ma nostalgie pour un monde qui disparaît, les anciennes valeurs étant gangrenées par la c orruption. L’honnêteté, la morale, s’eff o n- drent devant l’alliance de fait entre policiers et gangsters. Ces petits truands sont comme la femme de Loth qui fut changée en statue de sel pour avoir regardé en arrière la chute de Sodome : ils sont condamnés à la fuite en avant. S’ils s’arrêtent ou se retournent, c’est la fin. (…) Les périodes de transition politique font toujours surgir une génération de petits malfrats très instinctifs et très énergiques, qui savent pro f i t e r immédiatement des situations pour se lancer dans les affaires. Taiwan est aujourd’hui un monde fascinant, en pleine évolution vers la démocratie bien que certains vestiges d’une société féodale subsistent en c o re. C’est donc une situation très boiteuse qui permet à ces petits groupes de gangsters de se glisser partout. Cert ai n s rêvent, comme mes héros, de ret o urner en Chine populaire parce que c’est un monde qui leur est familier et qui offre des chances de profit rapide. On raconte toutes sort e s d’histoires sur l’argent facile. Aujourd’hui, la Chine a remplacé l’Amérique comme grand c en t re d’aff ai res ; elle est devenue notre principal partenaire commercial. » (Hou Hsiao-Hsien) Patachou (Anne Shikusa Inoh) et Kao (Jack Kao). HHH - Portrait de Hou Hsiao-Hsien, réalisé par Olivier Assayas pour la collection « Cinéma, de notre temps », est diffusé mercredi 5 juillet à 23.15.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :