Arte Magazine n°26 24 jun 2000
Arte Magazine n°26 24 jun 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de 24 jun 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : « Y en a marre », une nouvelle série animée

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
19.00 Nature Le parc national de Berchtesgaden Documentaire d’Ina Knobloch t Manfred Praxl 19.45 ARTE Info’émission d’actualité e la rédaction d’ARTE 20.10 Météo 20.15 Putain d’Europe ! Série documentaire urope, connais pas ! 20.45 Cinéma’armée Brancaleone ilm de Mario Monicelli 22.40 Court-circuit (1) ragédies minuscules l faut savoir attendre e bon moment La dispute Courts métrages d’animation de ean-Loup Felicioli et Alain Gagnol 22.50 Fiction La chaussure éléfilm de Laila Pakalnina 00.10 Court-circuit (2) Pas sur la bouche Court métrage de Kathrin Feistl Prends-moi ! Court métrage e Lenard Fritz Krawinkel 00.35 Le prix d’une rançon (r) éléfilm de George Case 02.20 Motifs (r) Court métrage de Kirsten Sheridan 03.00 Fin des programmes es horaires correspondentux codes PDC, auf indication contraire. l un d i 26 juin 19.00 Nature Le parc national de Berchtesgaden Documentaire d’Ina Knobloch et Manfred Praxl (Allemagne, 1997-43mn) MDR Marmottes, aigles royaux et chamois dans un paysage grandiose. La silhouette abrupte du Watzmannse détachant sur le ciel et le clair miroir du lac Königssee composent un grandiose paysage alpin. Nous sommes dans le seul p arc national de haute montagne de l’Allemagne. Dans les prairies d’alpage, les m armottes font des culbutes au milieu des gentianes. Elles s’éveillent d’un long sommeil de six mois et sortent tout juste des terriers qui les ont protégées tout l’hiver du froid et des prédateurs. Une fois à l’air libre, elles organisent leur défense autrement et postent des « vigiles » qui, par des siff l e- ments stridents, préviennent le groupe de tout danger, comme l’arrivée d’un aigle royal. Le système est efficace, puisque l’oiseau de proie échoue neuf fois sur dix. Autre silhouette familière de ces paysages, le chamois, capable de se mouvoir dans la neige profonde grâce à ses hautes pattes. Au printemps, il montre à nouveau tous ses talents de grimpeur et se déplace de rocher en rocher par bonds impre s s i o n- nants. Rencontre avec la faune du parc national de Berchtesgaden. 20.15 Putain d’Europe ! (Eutopia) Série documentaire Directeur de la série : Colin Luke (France/Grande-Bretagne/Grèce/Italie/Espagne, 2000-26mn) Coproduction : ARTE, Mosaic Films, la Compagnie des Phares et Balises, BBC, TV4 Sweden ARTE G.E.I.E. Comment vivons-nous en Europe ? Que savons-nous réellement de nos « compatriotes » ? ARTE inaugure avec ses partenaires une ambitieuse collection de vingt documentaires explorant la vie des diff é- rents habitants de l’Union européenne. Qu’ils soient squatters, députés, agriculteurs ou vacanciers, ils ont été suivis par de jeunes réalisateurs de leur pays équipés d’une caméra numérique. Des portraits divertissants suscitant curiosité et réflexion, parfois sur un ton ironique et provocant. Europe, connais pas ! Réalisation : Enrica Colusso, Marianna Economou, Kostas Fountas, Bruno Gonçalves, Ricardo Leizaola, Erlend Mo, Monique Nolte, Michael O’Kane, Shafeeq Vellani Montage : Edward Roberts, Trevor Williamson Que signifie l’Europe pour vous ? Réponses recueillies chez les « minorités » de l’Union européenne. En quoi avons-nous le sentiment d’appartenir à l’Union européenne ? Quelle est l’imp ortance d‘une identité européenne pour les individus, les nations et les régions ? Quelle est la signification réelle de la citoyenneté européenne, quel en est l’impact sur notre vie quotidienne ? Partant à la re n c on t re des habitants de la Grèce, berceau de la démocratie, et des multiples g roupes et minorités ethniques du Danemark, des Pays-Bas, d’Irlande, de Catalogne, du Pays basque, du Royaume- Uni, de la France, du Portugal et d’Italie, ce film dévoile l’opinion de ceux qui cherchent passionnément à préserver et à cultiver leur identité propre…
20.45 L’armée Brancaleone Vittorio Gassman et Gian Maria Volonte chevauchent dans un Moyen Âge burlesque et truculent. Une épopée pleine d’ampleur et de verve, où la comédie italienne se re s s o urce dans la parodie historique. (L’Armata Brancaleone) Film de Mario Monicelli (Italie, 1966-1h55mn) - VOSTF Scénario : Age et Scarpelli, Mario Monicelli Avec : Vittorio Gassman (Brancaleone), Catherine Spaak (Matelda), Gian Maria Volonte (Teofilatto), Carlo Pisacame (Ababuc), Folco Lulli (le disciple), Barbara Steele (Téodora) Photographie : Leonida Barboni, Carlo de Palma Musique : Carlo Rustichelli Production : Franco Cristaldi LASEPTARTE Un chevalier est tué par des bandits alors qu’il revient dans son fief de Casteldor. Dans ses aff ai res, deux paysans récupèrent un parchemin qui permettrait de pre n d re possession de Casteldor. Il s’agit simplement de trouver un autre chevalier qui prendra la place du mort. Brancaleone accepte cette mission... L’agité du local À p artir des années cinquante et du P i g e on, déjà écrit par le tandem Age- Scarpelli, Monicelli cherche à faire des films réalistes mais dans lesquels surv i en n en t des événements forcés ou incroyables qui dépassent les personnages. Le spectateur accepte ces intrusions étranges et s’en amuse, et ce décalage devint l’un des ress orts comiques de la grande comédie italienne. Brancaleone ne procède pas autrement : sur une base historique viennent se g re ffer des débordements délirants. Les personnages ne sont pas les héros beaux et courageux de la chanson de geste, mais des gueux aux trognes cabossées par la m i s è re. Les dialogues d’Age et Scarpelli recréent un langage truculent – que peinent à rendre les sous-titres français –, mélange de latin décadent et de patois empru n t é aux diff é rentes régions de l’Italie. Le film s’émancipe ainsi d’une vision rebattue du Moyen Âge : s’il dépeint crûment une époque de barbarie, il effectue surt ou t, grâce aux décors et aux costumes de Piero Vittorio Gassman est un chevalier sans peur et sans malice dans un Moyen Âge de bande dessinée. G h e r ardi (décorateur de Fellini), une échappée onirique. B r a n c a l e o ne est un mélange de bande dessinée et de burlesque, traversé de longs plans séquences contemplatifs à la beauté suffocante. Ces plongées sur d’étranges assemblées d’hommes et de femmes, sculpture s vivantes figées dans leur apparat, apportent une dimension picturale proche de Pasolini. Mais le voyage initiatique entrepris par Brancaleone et son armée de laissésp ou r-compte est surtout marqué par l’ironie, avec une référence au Walhalla wagnérien – ici le Casteldor – qu’accentue un pastiche musical du Crépuscule des d i e u x. Au cours de sa marche forc é e, Brancaleone se transforme et apprend que la récompense pour ses sacrifices et son abnégation ne sera qu’un coup de pied aux fesses ! Telle semble être la morale de cette Cycle cinéma italien ●●●



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :