Arte Magazine n°26 23 juin 2018
Arte Magazine n°26 23 juin 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de 23 juin 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Ava Gardner, l'incandescente.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 27 juin ARTE MAG N°26. LE PROGRAMME DU 23 AU 29 JUIN 2018 6.40 L M ER ENTRE TERRE ET CIEL Mars, à la recherche de la vie Série documentaire 7.10 L M ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 12.50 L M ARTE JOURNAL 16.30 E a INVITATION AU VOYAGE Émission 17.35 M AUX QUATRE COINS DE L’EUROPE Allemagne, le bassin minier transformé Série documentaire 19.00 L a R LES PLUS BELLES ROUTES D’ALLEMAGNE La route des mines d’argent Série documentaire 20.55 M DiàrLtàa TAMARA DREWE Film 22.45 L M 30 SPOLETO Les arts en scène Documentaire 2.55 L M R COLLECTIONNEURS D’ART Julia Stosckek Série documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds 12 M Multidiffusion et malentendants R Rediffusion Audiovision pour aveugles 1Z1 et malvoyants 1=I EN Diffusion en haute définition Disponible en replay a IEM 20 5.00 EM L’ALHAMBRA EN MUSIQUES Concert 5.50 M XENIUS Le cannabis, bien plus qu’une drogue Magazine 6.15 LM REMUE-MÉNINGES La perception des nuances de couleurs Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO Secrets de parfumeurs Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 EM AU FIL DU MISSISSIPPI La symphonie du Nord Série documentaire 9.25 LMEM ANGKOR REDÉCOUVERT Documentaire 10.50 LMEM LE CRÉPUSCULE DES CIVILISATIONS Angkor  : la civilisation engloutie Documentaire 12.05 LM LES AS DU CAMOUFLAGE Faons, marcassins et Cie Documentaire 13.00 ARTE REGARDS Magazine 13.35 EM AMADEUS Film 17.10 XENIUS Les ratons laveurs  : ces mignons Rapetou Magazine 18.05 LM OUESSANT, AU SOUFFLE DU VENT Documentaire 19.45 L ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.50 E TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Metallica Série d’animation 23.40 L MEN & CHICKEN Film 1.20 MR AU SERVICE DE LA FRANCE (5-8) Série 3.20 LM ARTE JOURNAL 3.40 M ARTE REGARDS Magazine 4.15 EM ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Les bâtisseurs de Stonehenge Série documentaire Version française Version originale sous-titrée en français Vidéo à la demande Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma Tamara Drewe Dans les verts pâturages du Dorset, la belle Tamara sème le désir et récolte les tempêtes. Une comédie bucolique vacharde ciselée par Stephen Frears. PETER MOUNTAIN À Ewedown, un village idyllique du Dorset, l’auteur à succès Nicholas Hardiment et son épouse Beth, qu’il trompe compulsivement, accueillent dans leur cottage impeccablement restauré des écrivains en résidence. Beth couve l’infidèle et tient la maison avec le dévouement d’un épagneul, s’affairant en cuisine, au poulailler et au jardin, tandis que Nicholas se gargarise de l’admiration masochiste des pensionnaires moins fortunés, comme Glen, un universitaire américain spécialiste de Thomas Hardy en panne d’inspiration. Dans ce microcosme déjà sous tension débarque Tamara Drewe, ex-vilain petit canard devenue joli cygne à Londres par la grâce d’une chirurgie esthétique. Elle possède la propriété mitoyenne et exerce le job glamour de chroniqueuse de presse. Nicholas passe désormais tout son temps libre à l’épier, tandis qu’Andy Cobb, beau loser philosophe qui effectue pour Beth les gros travaux de la maison, et qui eut jadis le mauvais goût de plaquer Tamara (et son alors gros nez), soupire pour elle en secret. Quand la belle ramène à Ewedown sa dernière conquête, l’émoi est à son comble... CERISES ET VACHERIES Ce film s’inspire de la BD de Posy Simmonds, chroniqueuse acérée des bobos londoniens replantés en campagne, qui a elle-même librement transposé aux temps modernes le roman Loin de la foule déchaînée de Thomas Hardy. Le romancier anglais constitue aussi un motif drolatique récurrent dans l’intrigue, car sa vie amoureuse débridée, narrée par Glen à une Beth indignée, fournit à l’exégète l’occasion de courtiser timidement son hôtesse. Comédie à la fois pleine de fraîcheur et de vacheries, le film repose sur le talent choral des interprètes autant que sur le savoir-faire de maître Frears. Mention spéciale à Beth (Tamsin Greig), l’aveuglée volontaire à la voix de stentor, mais aussi aux deux cerises sur le gâteau, Jody et Casey (Jessica Barden et Charlotte Christie)  : deux pestes adolescentes au parler cru, gavées d’ennui et de presse people, qui tiennent en coulisses le rôle de chœur antique. Prix du public, Festival du film européen de Séville 2010 Film de Stephen Frears (Royaume-Uni, 2010, 1h47mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Moira Buffini, d’après l’œuvre éponyme de Posy Simmonds Avec  : Gemma Arterton (Tamara Drewe), Roger Allam (Nicholas Hardiment), Bill Camp (Glen McCreavy), Dominic Cooper (Ben Sergeant), Luke Evans (Andy Cobb), Tamsin Greig (Beth Hardiment) - Production  : Ruby Films, BBC Films, Notting Hill Films, UK Film Council, Westend Films
22.45 Le documentaire culturel Spoleto Les arts en scène Avec pour guide le cinéaste Benoit Jacquot, une découverte engageante du célèbre Festival dei Due Mondi, qui, chaque été, depuis soixante ans, accueille à Spoleto la crème du spectacle vivant. Créé par le compositeur italo-américain Gian Carlo Menotti en 1958 à Spoleto, magnifique petite ville médiévale d’Ombrie, le Festival dei Due Mondi a fêté, en 2017, ses 60 ans. Il reflète depuis ses débuts tout ce que la culture italienne et internationale offre de meilleur, attirant les plus grands artistes  : Luchino Visconti, Rudolf Noureev, Louis Malle, Patrice Chéreau, Allen Ginsberg, Ezra Pound, etc. Cela fait de Spoleto un lieu unique de création, proposant au public toutes les disciplines du spectacle vivant, pendant deux semaines, chaque année, en juillet. DE BOB WILSON À JOHN MALKOVICH Giorgio Ferrara, metteur en scène, ancien directeur de l’Institut culturel italien à Paris, a pris la succession de Menotti quelques mois après la mort de celui-ci en 2007. Depuis dix ans, il imprime sa marque à ce festival et s’est créé un noyau d’artistes fidèles, comme Bob Wilson, Mikhaïl Barychnikov, Isabelle Huppert et John Malkovich. Guidé par Benoit Jacquot, ce film nous fait naviguer entre passé et présent, entre les archives et les images d’aujourd’hui. Il offre un point de vue documenté, un kaléidoscope musical et poétique qui donne envie d’être de la fête à Spoleto du 29 juin au 15 juillet prochain. Documentaire de Benoit Jacquot et Gérald Caillat (France/Italie, 2017, 55mn) - Coproduction  : ARTE, RAI SPOLETO FESTIVAL 23.40 Cinéma Men & Chicken Partis à la recherche de leur père biologique, deux frères écopent d’une famille pour le moins atypique. Constamment à la lisière du fantastique et de l’absurde, une comédie profondément humaine, avec Mads Mikkelsen. ROLF KONOW/DCM Gabriel, professeur de faculté solitaire, vit avec son frère Elias, un marginal à tendance masturbatoire compulsive. À la mort de leur père, ils découvrent via un message vidéo que celui-ci n’est pas leur géniteur. Gabriel et Elias décident de partir sur les traces de leur père biologique. Mais ils rencontrent surtout trois demi-frères, des marginaux plus affectés encore qu’Elias, qui vivent dans un manoir en ruines au milieu d’animaux génétiquement modifiés et qui ne semblent connaître que la violence comme moyen de communication. L’HUMAIN PAR L’ÉTRANGE Anders Thomas Jensen continue à labourer le même étrange sillon. Le réalisateur danois, distingué dès son troisième court métrage par un Oscar en 1999 réunit le même casting (dont Mads Mikkelsen et David Dencik, vu dans la seconde saison de Top of the Lake) que pour ses précédents films. Il explore à nouveau l’absurde et l’étrange pour traiter des rapports humains. Ici, les dialogues marchent à sens unique, les poules ont des pieds de mouton et les hommes, sans éducation, sont eux-mêmes en partie animaux. Mais plus l’on s’enfonce dans le fantastique, plus l’on est touché par l’humanité qui se dégage de cette fratrie misérable à qui la vie n’a rien épargné, sauf l’amour. Lire page 9 (Maend & hons) Film d’Anders Thomas Jensen (Danemark, 2015, 1h37mn, VOSTF) - Scénario  : Anders Thomas Jensen - Avec  : Mads Mikkelsen (Elias), David Dencik (Gabriel), Nikolaj Lie Kaas (Gregor), Soren Malling (Franz), Nicolas Bro (Josef) - Production  : M&M Productions, DCM Productions, Studio Babelsberg mercredi 27 juin ARTE MAG N°26. LE PROGRAMME DU 23 AU 29 JUIN 2018 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :