Arte Magazine n°25 17 jun 2000
Arte Magazine n°25 17 jun 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de 17 jun 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Rock'n Roll Circus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
samedi 17 juin 22.40 Fiction. Je rêve d’être un papillon (Liian paksu perhoseksi) Téléfilm de Heidi Köngäs (Finlande, 1997-1h25mn) - VF Scénario : Tove Idström, d’après un roman de Sisko Istanmäki Avec : Kaarina Hazard (Kaisu), Mika Nuojua (Erni), Anna-Elina Lyytikäinen (Viivi), Minna Kangas (Sirkka), Lasse Karkjärvi (Helpinen), Liisamaija Laaksonen (Ellida), Hannes Lukinmaa (Hartikka), Tuua Nyman (la mère de Kaisu), Maaria Rantanen (Helli), Jaakko Saariluoma (Mauri), Ari-Kyösti Seppo (Manne Vähänen), Annaleena Sipilä, (Maikki), Martti Suosalo (Jorma), Jarkko Tiainen (Eero), Pirkko Uski (Anna), Juha Veijonen (Lauri) Photographie : Jouko Paavonen Montage : Lena Hemming Musique : Antero Jakoila ARTE G.E.I.E. Prix spécial du Prix Europa 1998 La fort personnalité de Kaisu (Kaarina Hazard) bouscule la vie d’un petit village. Kaisu, grande et forte femme, est engagée comme vendeuse dans l’épicerie du fluet et timide Erni… Une comédie burlesque et finlandaise sur la vie d’un petit village dans les années 60. Fin des années 60, dans un petit village de Finlande. Embauchée comme vendeuse dans une épicerie, Kaisu, une femme imposante, se présente à son nouveau poste. Erni, le pro pr i é t ai re du magasin, est un homme célibataire, timide et soumis, coincé en t re sa mère (qui passe ses journées à lui donner des ord res) et sa sœur (qui dépense sans compter). Malgré l’hostilité des deux femmes, Kaisu commence à mettre de l’ordre dans la boutique. Elle s’occupe aussi d’Erni pour qui elle éprouve de la sympathie. Jusqu’au jour où la mère et la fille parviennent à la f ai re craquer. Ern i va devoir pre n d re une décision… Corps de contraste Comédie chaleureuse sur les joies et les peines de la vie à la campagne, Je rêve d’être un papillon met en scène quatre personnages savoureux, à l’opposé des archétypes de la télévision. Le contraste entre la formidable carrure de Kaisu et la silhouette frêle d’Erni fait même souvent basculer le film du côté du burlesque. Il ne s’agit pas pour autant d’une comédie légère : l’atmos p h è re qui règne dans le village est au c on t r ai re très pesante, caractérisée par la m i s è re et l’exode provoqué par le chômage. Le climat social des années 60 en Finlande est part i c u l i è rement bien re s t i t u é, notamment grâce aux décors et aux costumes. Heidi Köngäs a déjà réalisé plusieurs films pour la télévision finlandaise. Je rêve d’être un papillon a obtenu le Prix spécial du Prix Europa 1998 dans la catégorie fiction. 8 - ARTE MAGAZINE n°25 - 17 juin > 23 juin 2000 En partenariat avec le Parc et la Grande Halle de la Villette, la Cité de la Musique Un été jazz sur ARTE Festival Jazz Baltica Samedi 22 juillet Les femmes du jazz Documentaire de Gilles Corre FIPA d’or 2000 Samedi 12 août Dee Dee Bridgewater Documentaire d’Éric Pittard Samedi 19 août Liz McCombDocumentaire de Michel Andrieu Samedi 26 août Carla Bley Documentaire de Thierry Paul Benizeau Samedi 2 septembre Jazz Open de Stuttgart Samedi 9 septembre
00.05 Jazz à la Villette 1999 Pour la deuxième année consécutive, ARTE est le part en ai re privilégié de la Villette Jazz Festival. Ce soir, Éric Pittard propose d’en partager les meilleurs moments à travers un documentaire musical sur l’édition de l’an dern i er. Documentaire musical d’Éric Pittard (France, 1999-1h12mn) Coproduction : La Sept ARTE, Ex Nihilo LA SEPTARTE Où en est le jazz en cette fin de XX e siècle ? Comment les musiciens conçoivent-ils a u j o urd’hui leur musique ? Pour le savoir, Éric Pittard est allé filmer l’édition 1999 du la Villette Jazz Festival. Pendant dix jours, 400 artistes du monde entier ont croisé leurs influences et partagé les mêmes scènes. Faisant alterner extraits de concerts et entretiens, le réalisateur dresse un état des lieux de la planète jazz, laquelle apparaît plus que jamais comme un formidable espace de métissage et de liberté. L’occasion de découvrir Martial Solal répétant dans sa loge, le saxophoniste Jean-Marc Padovani accompagné par l’Orc h e s t re Mohori de Phnom Penh, la clarinettiste David Krakauer enflammant la Grande Halle au rythme de la musique klezmer, David Murray dans une re l e c t u re délirante de Duke Ellington… Panorama « L’enjeu de ce film n’était pas d’empiler des bouts d’interviews et des extraits de c on c erts pris à la volée. Il a fallu faire des choix entre les pointures et ceux moins connus, entre les événements annoncés et les événements imprévisibles qui n’ont pas manqué de se pro du i re. La Villette Jazz Festival 1999 fut un point d’observation étonnant sur un état du jazz en cette fin de siècle. Cette musique n’a eu de cesse de traverser l’Atlantique dans les deux sens et de ne jamais rester cloisonnée dans un style ou un genre confiné. Avec ce film, j’ai voulu raconter cette richesse et cette multiplicité en constante évolution. Le jazz et le cinéma ont souvent marché ensemble ; pourt a n t, cette musique est peu et mal re pr é s en t é e sur les écrans de télévision. Comment filmer cette musique, comment jouir du combat e x pressif qui se joue entre des musiciens, comment faire sentir la magie de l’impro v i- sation ? J’ai essayé de jouer de la caméra comme les musiciens jouent de leur instrument. Ce film est fait de cela, de mon improvisation, de mes choix qui oscillent entre la raison et la subjectivité avec le secret espoir de partager ces plaisirs de jazz avec le plus grand nombre. » (Éric Pittard) Retrouvez les meilleurs moments de l’édition 2000 du la Villette Jazz Festival (Helen Merrill, Pat Metheny et Michael Brecker) dans « Music Planet » samedi 15 juillet à 23.30. ARTE MAGAZINE n°25 - 17 juin > 23 juin 2000 - 9 Avec : John Mac Laughlin, Martial Solal, Aldo Romano, Jean-Marc Padovani, Abbey Lincoln, David Murray, Carlinhos Brown, Ruben Blades, Instabile Orchestra… « Le jazz, c’est la réussite totale du métissage. Brusquement, tout le monde a ses papiers ; il n’y a plus de sans-papiers. C’est la réunion de tous les peuples du monde. » (Aldo Romano)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :