Arte Magazine n°24 9 jun 2018
Arte Magazine n°24 9 jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de 9 jun 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : les dents de la mer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 13 juin ARTE MAG N°24. LE PROGRAMME DU 9 AU 15 JUIN 2018 20 5.00 M SGT. PEPPER LIVE À LA PHILHARMONIE DE PARIS Concert 6.15 M XENIUS Dans les coulisses des organisations humanitaires Magazine 6.45 LM REMUE-MÉNINGES Le choix du magicien Jeunesse 7.10 L7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LM 360° GEO Ma cabane au Costa Rica Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 MEM LA VIE SECRÈTE DES LACS Tonlé Sap, le cœur battant du Cambodge Série documentaire 9.25 LEM LES MONDES PERDUS Le mystère des dragons à plumes Documentaire 10.20 M LES MONDES PERDUS L’aube des mammifères ; Qui a tué les insectes géants ? Documentaire 12.05 M L’IGUANE MARIN DES GALÁPAGOS Une mystérieuse disparition Documentaire 12.50 L7 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Magazine 13.35 LDEM MAMMUTH Film 15.10 EM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS La Ninfa (Italie) Série documentaire Sous-titrage pour sourds = Pour mieux profiter d’ARTE Multidiffusion 12 M et malentendants R Rediffusion Audiovision pour aveugles 1Z1 et malvoyants = EN Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant III sept jours après la diffusion 1=1 CM Vidéo à la demande 15.35 LM LES ÎLES DU FUTUR Samso – La communauté au courant Série documentaire 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 7 XENIUS Les sapeurs-pompiers Magazine 17.40 7 E ENQUÊTES ARCHÉOLOGIQUES Amazonie  : un peuple oublié Série documentaire 18.10 M L’ÂGE D’OR DES ANIMAUX Le fruit de l’expérience Série documentaire 19.00 7 E AU FIL DU MISSISSIPPI Le bayou Série documentaire 19.45 L7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.50 7 E TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Jean Paul Gaultier Série d’animation 20.55 7 DE AVRIL ET LE MONDE TRUQUÉ Film d’animation 22.35 7 E UN HOMME EST MORT Téléfilm d’animation Version originale sous-titrée en français = 23.45 7 E LA FERME DES ANIMAUX Film d’animation 0.55 L7 ER SOUL KITCHEN Film 2.30 LM REGGAE BOYZ Le rêve jamaïcain de Coupe du monde Documentaire 3.35 M ARTE REGARDS Magazine Version française Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma Festival d’Annecy 2018 Avril et le monde truqué Avril part à la recherche de ses parents, des savants mystérieusement disparus. Servie par un casting vocal réjouissant, cette merveille d’animation enchante par son univers rétrofuturiste croqué par le célèbre Tardi. STUDIO CANAL Paris, 1941. Sous le règne de Napoléon V, dans un monde privé d’innovations et bloqué à l’âge de la vapeur, des scientifiques se volatilisent. Parmi eux, Annette et Paul Franklin, qui travaillaient sur un sérum capable de rendre invincible. Traquée par la police de l’Empire, leur fille Avril mène l’enquête en compagnie de Darwin, son chat parlant, et de Julius, un garçon de la rue... VIREVOLTANT Mêlant comédie et récit d’aventures, ce remarquable film d’animation, truffé de scènes d’action virevoltantes, se déroule dans un Paris apocalyptique qui n’a connu aucune des inventions technologiques de la fin du XIX e siècle. Aiguillés par le maître de la bande dessinée Jacques Tardi, qui a conçu le graphisme du film, Christian Desmares et Franck Ekinci déploient un univers inventif qui renvoie aux romans futuristes de Jules Verne et à l’esthétique du courant «steampunk». Des voix célèbres donnent vie aux personnages, de Marion Cotillard, qui incarne la rebelle Avril – dont les traits rappellent ceux de l’héroïne de Tardi Adèle Blanc-Sec –, à Philippe Katerine, hilarant en chat doué de parole, sans oublier le regretté Jean Rochefort dans le rôle du grand-père excentrique. Cristal du long métrage, Annecy 2015 Mention spéciale du jury, prix Jacques- Prévert 2016 Film d’animation de Christian Desmares et Franck Ekinci (France/Canada/Belgique, 2015, 1h40mn) - Scénario  : Benjamin Legrand et Franck Ekinci - Graphisme  : Jacques Tardi - Voix  : Marion Cotillard (Avril Franklin), Marc-André Grondin (Julius), Jean Rochefort (Prosper Franklin), Philippe Katerine (Darwin, le chat d’Avril), Olivier Gourmet (Paul Franklin) - Coproduction  : ARTE France Cinéma, Je Suis Bien Content, StudioCanal, Kaïbou Productions, Need Productions, Jouror Distribution, RTBF, Proximus, Tchack
22.35 Fiction Festival d’Annecy 2018 Un homme est mort Librement adapté de la BD de Kris et Étienne Davodeau, ce magnifique film d’animation rend un vibrant hommage au combat des ouvriers brestois pendant les grèves de 1950. 2017 LES ARMATEURS/ARTE FRANCE En 1950, à Brest, alors en pleine reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, les ouvriers du bâtiment se mettent en grève afin d’obtenir une hausse des salaires. Ils réclament «pain, paix et liberté». Le 17 avril, trois amis ouvriers, P’tit Zef, Édouard et Désiré, participent à une manifestation organisée par la CGT quand de violents affrontements surviennent. Les policiers tirent sur la foule et Édouard s’écroule. Son meilleur ami P’tit Zef est rongé par la colère. Les syndicalistes, eux, veulent continuer le combat. Ils font appel à René Vautier, cinéaste engagé, pour filmer la solidarité ouvrière qui s’organise après le drame. MÉMOIRE OUVRIÈRE Inspiré de la bande dessinée de Kris et Étienne Davodeau, cet émouvant film d’animation, rythmé par la musique de Yan Volsy et Pablo Pico, narre une belle histoire d’amitié, mais également d’amour entre P’tit Zef, un ouvrier analphabète, et Paulette, une fille de commerçant qui prend part à la lutte syndicale. À travers une reconstitution de Brest en 3D, le film redonne vie à des événements réels  : la mort d’Édouard Mazé et le tournage du film muet de René Vautier. Celui-ci se détériore progressivement après une présentation dans un ciné-club parisien. Les images, projetées de nuit sur les lieux de la grève grâce à un cinéma ambulant, sont bercées par un poème de Paul Éluard dédié à la mémoire de Gabriel Péri, dont les premiers vers, «Un homme est mort qui n’avait pour défense que ses bras ouverts à la vie», saisissent immédiatement. Les mots du poète prennent ici une dimension bouleversante, notamment lorsque P’tit Zef les réinterprète lors d’une projection. Lire page 8 Fiction d’animation d’Olivier Cossu (France, 2017, 1h05mn) - Scénario et adaptation  : Kris, Étienne Davodeau, Sébastien Oursel et Guillaume Mautalent, d’après la bande dessinée éponyme de Kris et Étienne Davodeau (Gallimard/Futuropolis) - Voix  : Clet Beyer (P’tit Zef), Achille Grimaud (René Vautier), Tangi Merien (Pierre Mazé/Désiré) - Coproduction  : ARTE France, Les Armateurs, Vivement lundi ! MALAVIDA 23.45 Cinéma Festival d’Annecy 2018 La ferme des animaux Un cochon tyrannique détruit la société utopiste à laquelle œuvrent les animaux d’une ferme. D’après Orwell, un petit bijou de l’animation britannique. Porté sur la boisson, Jones est un fermier brutal. N’ayant que faire du bien-être de ses bêtes, il les exploite sans vergogne. Révolté par les injustices et les mauvais traitements dont ils sont victimes, le plus vieux cochon de la ferme, sentant sa fin proche, les exhorte à chasser leur maître afin d’organiser une nouvelle société où l’égalité régnera. Après un temps heureux où, des poules aux moutons, tous donnent le meilleur d’eux-mêmes au bénéfice de la communauté, un cochon tyrannique leur impose sa loi... INIQUITÉS Publiée en 1945, la fable animalière de George Orwell transpose dans l’univers clos d’une ferme la confiscation d’une utopie par un despote, mais laisse entrouverte la porte de l’espérance. Satire à peine voilée du stalinisme, l’adaptation animée de Joy Batchelor et John Halas n’est pas destinée à un public enfantin. Certaines séquences, comme la mort du fier cheval, ont d’ailleurs valu à leur film d’être interdit en salles aux moins de 18 ans jusqu’au début des années 1960. Des recherches récentes ont en outre mis en lumière la contribution apportée à son financement par la CIA afin de servir, après-guerre, l’agenda anticommuniste des États-Unis. Le film n’en reste pas moins un petit bijou à (re)découvrir pour la fluidité de son récit, son dessin aux traits simples et aux couleurs impeccables, sa ribambelle d’animaux aux prises avec une histoire plus grande qu’eux, et surtout, sa réflexion profonde sur l’iniquité humaine. (Animal Farm) Film d’animation de Joy Batchelor et John Halas (Royaume-Uni, 1954, 1h12mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Lothar Wolff, Borden Mace, Philip Stapp, John Halas, Joy Batchelor, d’après le roman éponyme de George Orwell - Production  : Halas & Batchelor mercredi 13 juin ARTE MAG N°24. LE PROGRAMME DU 9 AU 15 JUIN 2018 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :