Arte Magazine n°22 27 mai 2000
Arte Magazine n°22 27 mai 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de 27 mai 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Arte partenaire de l'Exposition Universelle à Hanovre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
samedi 27 mai 21.45 Metropolis Magazine culturel européen (Allemagne, 2000-58mn) SWR ● Expo 2000 : en avant-première L’exposition 2000 ouvrira ses portes à H a n o v re en juin. M et ropolis présente le pavillon de la Suisse, pour lequel Peter Zumthor a imaginé une stru c t u re en bois « récupérable ». ● Wagner à Stuttgart : la totale Toute la ville parle de la nouvelle version du R i n g proposée par le directeur de l’Opéra de Stuttgart, Klaus Zehelein. Quatre metteurs en scène se sont chargés de l’adaptation de chaque opéra au cours des 12 derniers mois. L’ensemble de la Tétralogie est maintenant à l’affiche. ● Robert Wilson au Festival d’Oberammergau À l’occasion des Mystères de la Passion (qui ne sont représentés que tous les dix ans), Robert Wilson présentera son nouveau projet, les « 14 stations ». Derr i è re le théâtre où se déroulera la représentation, il installera sur 2 000 m² 14 « chapelles ». Un hommage très personnel au chemin de croix du Christ. « Franziska la séductrice est une femme-vampire qui dort quand les autres travaillent et qui séduit et vole quand les autres dorment. Lorsqu’elle veut regagner une part d’humanité, cela tourne au drame pour elle... » 22.45 Les tricheuses Deux sœurs, deux destins, double jeu et double vie : une peinture de la duplicité sociale par le réalisateur de Cuba libre. (Christian Petzold) Téléfilm de Christian Petzold (Allemagne, 1997-1h25mn) - VF Photographie : Hans Fromm Avec : Constanze Engelbrecht (Petra), Nele Müller-Stöfen (Franziska), Wolfram Berger (le voleur), Richy Müller (le policier Walter Enke)... Montage : Katja Dringenberg Musique : Stefan Will ZDF (Rediffusion du 19 juin 1998) Franziska et Petra sont sœurs. Petra a financé les études de la cadette. Après une longue séparation, elles se ret rouvent enfin. Mais la vie de chacune est bien diff é rente de l’idée que s’en fait l’autre. Franziska joue les femmes d’aff ai res qui « a s s u rent ». En réalité, elle a passé ces dernières années à séduire, aux qu a t re coins du monde, des hommes riches qu’elle a dépouillés de leur argent. Franziska espère pourtant re de v e- nir enfin une femme honnête en s’installant avec sa jeune sœur dans la maison héritée de leurs
Franziska (Nele Müller-Stöfen) face au policier Enke (Richy Müller). p a rents à Cologne. Mais elle s’aperçoit bien vite que Petra mène elle aussi une double vie... Peinture contemporaine Avec ce film, le jeune réalisateur Christian Petzold n’a pas voulu seulement dresser le portrait d’une « tricheuse », mais peindre une société contemporaine minée par le chômage et la compétition. Christian Petzold a suivi les cours de l’École supérieure de cinéma et de télévision de Berlin. Il a réalisé des documentaires et des courts avant de tourner pour la ZDF deux longs métrages, dont Cuba libre qui a re m p ort é en 1996 le Prix spécial du jury au Festival Max-Ophüls de Sarrebruck. Petra (Constance Engelbrecht) et le voleur (Wolfram Berger). 00.10 Music Planet Mikis Theodorakis Le Soleil et le temps Documentaire de Klaus Salge et Asteris Kutulas (Allemagne, 1999-54mn) ZDF En 1998, le grand compositeur grec Mikis Theodorakis répète son cycle le Soleil et let e m p s avec Pankow, un groupe rock de Berlin-Est. Mikis Theodorakis et le rock’n roll : a priori, deux mondes musicaux assez opposés. Et p o urtant... Petit rappel historique : au printemps 1967 les militaires grecs arrivent au pouvoir après un coup d’État. Mikis Theodorakis est arrêté et emprisonné dans les locaux de la Sûreté à Athènes. Malgré des conditions de détention très dure s, Theodorakis écrit dans un état de quasieuphorie les textes et la musique d’un cycle intitulé le Soleil et let e m ps. Dans cette situation d’exception, les apports du ro c k, que le compositeur ressentait à l’époque comme destru c t e u r s, traduisent la résistance et le désir de vivre. le Soleil et le temps fait allusion d’une part à la chaleur accablante, d’autre part à la sensation du temps qu’ont les prisonniers. L’œ u v re n’a été donnée qu’une seule fois en 1970, jusqu’à la rencontre en 1990 entre Mikis Theodorakis et Rainer Kirchmann, du groupe rock est-allemand Pankow. Le fruit exceptionnel de cette collaboration a été présenté à l’église de la Passion à Berlin, le 23 novembre 1998. Maria Farantouri, la grand dame de la chanson g recque, interprétait les mélodies traditionnelles, tandis que Rainer Kirchmannassurait la prestation rock. Le documentaire raconte la genèse de cette composition. Un i m pressionnant mélange des genres, loin de la variété pop aux accents « ethniques ». Rainer Kirchmannet Maria Farantouri, le rocker et la chanteuse.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :