Arte Magazine n°2022-15 9 avr 2022
Arte Magazine n°2022-15 9 avr 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-15 de 9 avr 2022

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : comprendre la guerre en Ukraine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
DOCUMENTAIRE AGAT FILMS & CIE La lucarne Talking about Trees Dans un Soudan où la liberté de créer est corsetée, quatre amis rêvent à des films qu’ils ne tourneront jamais et tentent de rénover une salle de projection. Une ode au septième art et un conte documentaire palpitant. Ibrahim, Manar, Soliman et Altayeb ont en commun d’être des cinéastes interdits de tourner des films. Amis et complices de longue date, ils tentent de réaliser un vieux rêve  : faire revivre le cinéma dans leur Soudan natal, pays totalitaire où l’austérité de la religiosité s’accroît, encouragée par le régime. Malgré la censure du dictateur Omar el-Béchir, qui a exigé la fermeture des salles en 1989 (il sera destitué en 2019), ces membres de l’improbable Sudanese Film Group veulent rendre à nouveau les films accessibles au public. Résistant aux interdictions, aux tempêtes de sable, aux inondations et aux incessantes coupures de courant, ils sillonnent le pays dans leur van, espérant lever des fonds pour rénover un cinéma délabré. Acheter un nouvel écran capable de résister au vent et organiser une projection publique à Omdourman  : quel meilleur legs symbolisant la liberté et le combat pour les générations futures ? LE CINÉMA AU-DELÀ DE LA DICTATURE Réalisateurs sans matériel dans un pays qui les empêche de pratiquer leur métier, les quatre amis savent comment entretenir la flamme  : ils jouent des séquences qu’ils ne pourront jamais tourner. Ils montent sur une grue fictive, miment les mouvements d’une caméra imaginaire et 16 ARTE MAG N°15 LE PROGRAMME DU 9 au 15 avril 2022 dirigent des acteurs fantômes. Ce «cinéma de la parole», comme ils l’appellent de façon ironique, nourrit leur passion de conter en activant la puissance de leur imaginaire. Par le symbolique, Ibrahim, Manar, Soliman et Altayeb prennent leur revanche sur un régime despotique qui veut éteindre la liberté d’expression comme on débranche un projecteur. Filmé en cinéma direct, au plus près des protagonistes et de leur activisme renversant, Talking about Trees oscille entre conte et documentaire, intégrant des éléments de fiction, avec, en arrière-plan, une situation politique désastreuse. Un film sur le désir de cinéma, irréductible, incontrôlable, et le bonheur de montrer. Prix du public et du meilleur documentaire, Berlinale 2019 Documentaire de Suhaib Gasmelbari Mustafa (France/Soudan/Allemagne/Tchad/Qatar, 2019, 1h33mn) Production  : Agat Films & Cie, Goï-Goï Productions, Made in Germany Filmproduktion, Sudanese Film Group, Vidéo de poche, Doha Film Institute # lundi 11/04 à 0.35 @ du 04/04/2022 au 14/10/2022 Sciences Le sommeil des animaux Une énigme pour la science Méconnu, le sommeil des animaux regorge de secrets. Aux côtés de scientifiques et d’espèces animales hétéroclites, une enquête surprenante aux quatre coins du monde. Malgré les avancées scientifiques, le sommeil des animaux demeure peu connu. Le repos s’avère-t-il aussi important pour les orangs-outans que pour les humains ? Comment les otaries peuvent-elles dormir dans l’eau sans se noyer ? Comment les éléphants récupèrent-ils si vite ? Chacun fonctionne selon les contraintes de son espèce  : tandis que les orangsoutans prennent le temps de se construire un nid douillet, les otaries sont capables d’endormir un seul de leurs hémisphères cérébraux pour continuer de flotter et rester attentives à un éventuel danger. Quant aux pachydermes, dont les besoins alimentaires sont conséquents, ils ont, au cours de l’évolution, rogné sur leur temps de repos pour se consacrer à la recherche de nourriture. Bien que leur cerveau diffère de celui des mammifères, les insectes et les gastéropodes ont eux aussi besoin de dormir pour préserver leurs performances et leurs capacités d’adaptation. CAMÉRAS À VISION NOCTURNE Les chercheurs ont établi que le sommeil était une fonction fondamentale pour tous les êtres vivants. Aucun d’entre eux ne semble y avoir renoncé. Accompagnant des spécialistes du sommeil venus des quatre coins du monde, ce documentaire relate leurs expériences, réalisées à l’aide de caméras à vision nocturne, de trackers GPS et de capteurs high-tech, et leurs étonnants résultats. Les seiches, par exemple, alternent entre des phases de sommeil lent et paradoxal. Ces céphalopodes apparus il y a cinq cents millions d’années se révèlent étonnamment proches de l’homme, dont le sommeil est également structuré selon ces différentes phases. Documentaire de Daniela Pulverer et Boris Raim (Allemagne/Australie/États-Unis, 2022, 52mn) - Coproduction  : WDR/ARTE, Taglicht Media, Tell Tale Productions TAGLICHT MEDIA # samedi 9/04 à 23.50 @ du 08/04/2022 au 08/05/2022
JOHN DOWNER PRODUCTIONS Serengeti Filmée au plus près des animaux, une immersion aux images époustouflantes dans le quotidien des espèces peuplant le parc national du Serengeti, en Tanzanie. 1. Au cœur de la savane Le parc national du Serengeti, dans le nord de la Tanzanie, est l’un des derniers grands territoires sauvages au monde. Avec ses espèces emblématiques – grands fauves, éléphants, girafes, gnous, gazelles ou phacochères –, il présente une biodiversité unique. Entre concurrence, prédation et indifférence prudente, ses habitants déploient d’incroyables stratégies pour se nourrir et protéger leur descendance. Alors que des pluies diluviennes inondent la savane, ce premier épisode immortalise des comportements remarquables  : le grand plongeon d’une famille de babouins, les encouragements d’un zèbre à un congénère nageant contre le courant ou encore les spectaculaires attitudes de deuil des éléphants, encore mal comprises. 2. La loi de la nature Dans le Serengeti, la mort fait partie intégrante de la vie, et les charognards en sont peut-être la meilleure illustration. On suit ainsi dans ses pérégrinations une famille de chacals – qui partagent avec les hyènes et les vautours un opportunisme alimentaire à toute épreuve – contrainte de céder son terrier à une colonie de fourmis. Ce deuxième épisode fait la part belle à l’intelligence animale et à la cohésion familiale, entre la ruse d’un babouin déjouant l’attention d’un groupe de lions, la vaillante intervention de phacochères pour sauver leurs rejetons des griffes de guépards ou les attendrissants baptêmes de chasse de jeunes léopards. 3. La grande migration Chaque année, le parc national du Serengeti est le théâtre de la plus grande migration d’ongulés au monde  : deux millions de gnous, zèbres et gazelles parcourent la savane sur près d’un millier de kilomètres, en quête d’herbe fraîche. En chemin, ils devront traverser plusieurs rivières à la nage. Confrontés au courant, aux crocodiles et aux hippopotames – herbivores néanmoins dangereux –, les plus jeunes et les plus fragiles risquent leur vie. Sans compter les berges escarpées, plus dangereuses encore que les prédateurs... Pendant ce temps, trois jeunes guépards, encore sous la protection de leur mère, tentent de s’émanciper, tandis qu’une lionne, secourue par un mâle lors d’une attaque de hyènes, s’apprête à convoler avec son sauveur. DOCUMENTAIRE AU CŒUR DE L’ACTION Scènes de chasse à l’issue surprenante, troublants face-à-face entre espèces concurrentes, doux moments d’intimité entre des parents et leur progéniture...  : les trois épisodes de cette ambitieuse série documentaire proposent un panorama saisissant des interactions, stratégies de survie et comportements sociaux des animaux du Serengeti. Pour obtenir ces séquences, filmées sous tous les angles et montées comme un film de fiction, l’équipe de tournage a dû s’immerger pendant des mois aux côtés de ses sujets, afin de gagner leur confiance. Des techniques de prises de vues innovantes et un arsenal technologique dernier cri (drones, caméras cachées, appareils télécommandés roulants ou submersibles) capturent leurs moindres déplacements pour plonger le spectateur au cœur de l’action. En résulte une immersion spectaculaire dans la vie quotidienne des animaux de la savane, qui ne nous auront jamais semblé aussi proches. Série documentaire de John Downer (Royaume-Uni, 2022, 3x1h) Production  : XIX Entertainment, John Downer Production, BBC, Discovery Channel # samedi 9/04 à 20.50 @ du 07/04/2022 au 03/10/2022 LE PROGRAMME DU 9 au 15 avril 2022 ARTE MAG N°15 17 I



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :