Arte Magazine n°2021-51 18 déc 2021
Arte Magazine n°2021-51 18 déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-51 de 18 déc 2021

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : scènes de la vie conjugale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
CINÉMA CARLTON INTERNATIONAL MEDIA LTD. Les grandes espérances L’ascension sociale d’un jeune orphelin pauvre et sa conquête de l’amour... Par David Lean, l’une des plus belles adaptations portées à l’écran du roman de Charles Dickens. Orphelin, Phillip «Pip» Pirrip, a été recueilli par sa sœur aînée et son beau-frère qui l’élèvent à la dure. Alors qu’il se rend au cimetière sur la tombe de leurs parents, il rencontre Abel Magwitch, un prisonnier évadé pour lequel il accepte de voler de la nourriture. Plus tard, il est invité dans son étrange demeure par l’excentrique et fortunée Miss Havisham. Pip tombe éperdument amoureux d’Estella, la jeune protégée de la vieille dame... ATMOSPHÈRE POÉTIQUE L’une des plus belles adaptations de Dickens sur grand écran ! Très fidèle à l’esprit de la littérature romantique anglaise, Les grandes espérances est une totale réussite que l’on n’oublie pas de sitôt, notamment pour son atmosphère poétique. Réalisé par David Lean (Lawrence d’Arabie, La fille de Ryan...), un classique magnifique du cinéma britannique dont on sort ému et heureux. 14 ARTE MAG N°51 LE PROGRAMME DU 18 AU 24 décembre 2021 Meilleures image (Guy Green) et direction artistique (John Bryan et Wilfred Shingleton), Oscars 1948 (Great Expectations) Film de David Lean (Royaume-Uni, 1946, 1h58mn, noir et blanc, VF) - Scénario  : David Lean, Ronald Neame, Anthony Havelock-Allan, Kay Walsh, Cecil McGivern, d’après le roman de Charles Dickens - Avec  : John Mills, Valerie Hobson, Finlay Currie, Martita Hunt, Jean Simmons, Tony Wager, Alec Guiness - Production  : Cineguild - Version restaurée # mercredi 22/12 à 14.55 @ du 22/12/2021 au 20/01/2022 Retrouvez aussi à l’antenne un autre film de David Lean, Le docteur Jivago, dimanche 19 décembre à 20.55. La première folie des Monty Python Une compilation de sketches extraits de l’émission Monty Python’s Flying Circus, diffusée par la BBC en 1969. Absolutely hilarant ! À la fin des années 1960, la BBC offre sa propre émission à une troupe de jeunes comiques, les Monty Python, sans savoir qu’ils vont révolutionner l’humour à la télévision. Baptisé Monty Python’s Flying Circus, le show, qui s’étalera sur quatre saisons, de 1969 à 1974, propose au public britannique une succession de sketches plus décalés les uns que les autres, dans lesquels les «Beatles du rire» démontrent tout leur art du non-sens et de l’irrévérence. DU PETIT AU GRAND ÉCRAN En 1971, les enfants terribles du petit écran décident de voir plus grand. Ils arrangent et rejouent certains de leurs gags les plus célèbres («Le perroquet mort», «La blague la plus drôle du monde», etc.) dans ce qui sera leur premier film. Avec un sens inné de la transition, ils composent une joyeuse anthologie qui fait toujours mouche, de jeux de mots désopilants en plaisanteries de mauvais goût. L’occasion de rire aux larmes, mais aussi de mesurer l’influence de leurs pitreries sur les générations d’humoristes qui leur ont emboîté le pas. (And Now for Something Completely Different) Film de Ian MacNaughton (Royaume-Uni, 1971, 1h24mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Terry Gilliam, Graham Chapman, John Cleese, Eric Idle, Terry Jones, Michael Palin - Avec  : Terry Gilliam, Graham Chapman, John Cleese, Eric Idle, Terry Jones, Michael Palin, Carol Cleveland - Production  : Columbia Pictures Corporation, Kettledrum Films, Playboy Productions, Python Productions Film (R. du 10/12/2012) KETTLEDRUM-LOWNES PRODUCTION/DAVID MUIR # jeudi 23/12 à 0.20 @ du 01/12/2021 au 31/05/2022
Soirée Cary Grant Elle et lui Un play-boy tombe amoureux d’une jeune femme sur un transatlantique et lui donne rendez-vous six mois plus tard en haut de l’Empire State Building... La Rolls Royce des love stories, avec Cary Grant et Deborah Kerr. Nickie Ferrante, incorrigible don Juan, est en route pour New York où l’attend sa future épouse. Sur le transatlantique qui l’y emmène, il rencontre Terry McKay, une séduisante jeune femme qui rejoint elle-même son fiancé. Coup de foudre réciproque. Les deux jeunes gens s’avouent leur amour, décident de rompre leurs fiançailles respectives et se donnent rendez-vous six mois plus tard au sommet de l’Empire State Building. Le délai doit permettre à Nickie de s’organiser pour subvenir aux besoins de sa future femme. Mais, en se rendant au rendez-vous, Terry est victime d’un accident et se retrouve infirme à vie. Ne sachant rien de ce qui lui est arrivé, Nickie pense que Terry l’a oubliée... LOVE AFFAIR Dix-huit ans après avoir réalisé Love Affair (1939), Leo McCarey en tourne fidèlement un remake en couleurs dont l’action se déroule cette fois dans les années 1950. À bord du luxueux navire qui le ramène à New York, le duo Deborah Kerr-Cary Grant, qui succède 1957 TWENTIETH CENTURY FOX FILM CORPORATION à Irene Dunne et Charles Boyer, s’adonne à un réjouissant jeu du chat et de la souris et s’approprie, avec un naturel saisissant, des dialogues rythmés, oscillant entre belles réparties et délicat romantisme. Mais Elle et lui prend la saveur d’un mélo lorsque le drame qui survient sépare les deux amoureux, puis s’achève dans un ascenseur émotionnel qui fait chavirer les cœurs. Nommée dans quatre catégories aux Oscars (image, costumes, chanson et musique), une histoire d’amour intemporelle et universelle, bercée par la superbe bande originale composée par Hugo Friedhofer et dont la chanson principale, «An Affair to Remember», demeure inoubliable. (An Affair to Remember) Film de Leo McCarey (États-Unis, 1957, 1h47mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Delmer Daves, Leo McCarey, d’après une histoire de Mildred Cram - Avec  : Cary Grant, Deborah Kerr, Richard Denning, Neva Patterson, Cathleen Nesbitt Production  : 20th Century Fox - (R. du 15/02/1998) # lundi 20/12 à 20.55 YUZU PRODUCTIONS O. Soirée Cary Grant Cary Grant De l’autre côté du miroir Gentleman affable à l’écran, âme secrètement en souffrance à la ville  : derrière la vedette hollywoodienne se cache une personnalité profonde, dévoilée par une autobiographie inédite et des films amateurs personnels. Né Archibald Alexander Leach, en 1904 à Bristol, Cary Grant a 11 ans quand son père fait interner, sans le lui dire, sa mère dans une institution psychiatrique et s’en va refaire sa vie ailleurs. Le futur héros de La mort aux trousses, disparu en 1986, vivra l’absence maternelle comme un abandon qui le suivra la majeure partie de sa vie, au fil des échecs successifs de ses relations amoureuses. N’appartenant tout à fait ni à l’Angleterre de ses origines ni à l’Amérique de son succès, l’acteur tente de résoudre ses fêlures identitaires par des séances de psychothérapie sous LSD. «Tout le monde voudrait être Cary Grant. Moi aussi, je veux être Cary Grant ! », plaisantera-t-il. ARCHIVES PERSONNELLES Consignés dans une autobiographie jamais publiée, les pensées et les doutes de celui qui fut une icône de l’âge d’or hollywoodien jalonnent le film de Mark Kidel et mettent en lumière son intimité. Tout comme les images tournées par l’acteur lui-même  : sa manière de cadrer les scènes de rue ou le visage de ses proches révèle le regard poétique qu’il portait sur le monde et la vie. À ses archives personnelles, confiées par Barbara Harris, sa cinquième épouse, et Jennifer Grant, sa fille, se mêlent les extraits des grands films de celui qui fut l’acteur préféré de Hitchcock, et qui a été sur scène acrobate, héros comique ou tragique et, surtout, homme du monde plein de charme. Structuré par les évocations de ses séances de thérapie, cet émouvant portrait voyage à travers les mondes de Cary Grant, de son enfance blessée à la célébrité, de la souffrance, qu’il finit enfin, devenu père, par apprivoiser, à la sérénité. Documentaire de Mark Kidel (France, 2015, 52mn) - Coproduction  : ARTE France, Yuzu Productions, Ro*co films productions - (R. du 11/06/2017) # lundi 20/12 à 22.45 @ du 07/11/2021 au 11/02/2022 CINÉMA LE PROGRAMME DU 18 au 24 décembre 2021 ARTE MAG N°51 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :